Exécution des chantiers à l’Ouest : Eneo, Camtel, Camwater font ombrage à Ketcha Courtès

0

La récente visite de travail de la ministre de l’Habitat et du Développement Urbain, dans la région de l’Ouest, les 26 et 27 février 2019, a été l’occasion de sermonner ces entreprises qui ralentissent les travaux des prestataires de Btp.

Les précédentes visites d’inspection et de redynamisation des grands chantiers du ministère de l’Habitat et du Développement Urbain, dans le Centre, le Nord, l’Extrême-Nord et le Littoral, ont marqué positivement les prestataires, les populations et les autorités administratives. Chacun sait à quoi s’en tenir  avec la Célestine Ketcha Courtès. Sa franchise et son pragmatisme ont fait grincer quelques entreprises, lors de sa visite, accompagnée de sa Secrétaire d’Etat, Marie Rose Dibong, du corps administratif… Lire aussi :Tournée de Célestine Ketcha Courtès : mobilisation tous azimuts à l’Ouest

Dans le viseur, Camtel, Camwater et Eneo. Ces entreprises sont accusées par les prestataires. La ministre n’est pas allé du dos de la cuillère pour leur demander de «faciliter la tâche aux prestataires, à travers leurs participations active dans le déplacement de leurs réseaux, sans autres formes de procès, et ceci à des coûts raisonnables, pour l’intérêt supérieur de l’Etat.» Célestine Ketcha Courtès comprend mal «la résistance de ces entreprises publiques à accompagner l’Etat dans sa vision.» A sa suite, c’est avec emphase que le Secrétaire général de la région de l’Ouest, représentant du gouverneur, va fustiger vertement ces motifs de blocages permanents sur les chantiers de l’Ouest causés par des sociétés d’Etat. Lire aussi :Infrastructures / Ralentissement des travaux à Douala : Célestine Ketcha Courtès remonte les bretelles aux entreprises

Les chantiers

Exécution des chantiers à l’Ouest : Eneo, Camtel, Camwater font ombrage à Ketcha Courtès

Halte à Bangangté. Les chantiers dans lesquels le Minhdu est engagé sont divers : la route de chefferie supérieur de Bangangté ; le viaduc de Banekane, avec une bretelle vers le CES de Batela, réalisée à plus de 95%, par l’entreprise Sogemar-cam ; les voies de contournement du stade municipal, pour les entrainements de la CAN 2021, sont exécutées à 100% déjà, par la société Galant & Friends BTP, malgré les retards de payement en cours de l’ordre de près de 80% du marché ; et enfin les routes du Collège Newton – Lycée classique de Bangangté ; les bretelles Rocade de la maison du parti – brasseries, qui relèvent du plan spécial CAN, et donc les travaux sont aux arrêts à cause des sources de financements non encore élucidées.

Ici, les prestataires disent craignent de s’aventurer sur ces chantiers jugés à haut risque financier. Cap dans le Noun. La ministre est sur le terrain avec le préfet du Noun, Donatien Boyomo ; du Maire de Foumban, Adamou Ndam Njoya ; et du député de la nation, Patricia Tomaïno Ndam Njoya. La délégation des experts du ministère apprécie les travaux d’entretien confortatif de la voie principale de Foumban ; les voies d’accès de l’hôpital – palais royal – marché – mission catholique ; du Marché Njika – Njiloum ; ainsi que les travaux sur les voiries, en cours dans la ville de Foumbot, entre autres.

Exécution des chantiers à l’Ouest : Eneo, Camtel, Camwater font ombrage à Ketcha Courtès

Hon. Patricia Tomaïno Ndam Njoya accueille la ministre .

L’escale de Bafoussam

Dans le chef-lieu de la région de l’Ouest, le nuage de poussière qui embaume le passant n’a pas empêché la dame forte du Minhdu de faire son travail. Elle a passé en revue les réalités sur les tronçons en cours de réhabilitation dans le cadre du programme C2D ; le chantier de la voie d’accès à l’hôtel Bantou, réalisé par l’entreprise GTC ; les travaux de construction des voies d’accès aux infrastructures hospitalières, sportives et hôtelières dans le cadre de la CAN 2021, avec les travaux d’aménagement extérieur du stade Omnisport de Kouekong à Bafoussam. C’est plus de 2000 parkings à livrer d’ici le mois de juin 2019 ; les voiries du quartier Tocket ; les chantiers en cours sur la montée marché « B » – Hôpital régional ; le célèbre carrefour Tamdja du centre-ville de Bafoussam est en plein chantier. Tous ces chantiers sont pilotés par les entreprises Routd’Af ; Super Confort ; Razel ; et Bofas.

Les logements sociaux sont là

La récente visite de travail de la ministre de l’Habitat et du Développement Urbain, dans la région de l’Ouest, les 26 et 27 février 2019, a été l’occasion de sermonner ces entreprises qui ralentissent les travaux des prestataires de Btp.

Les logements sociaux.

Le pool des chantiers de construction des 100 logements sociaux à Kouekong, dans le cadre du Plan d’Urgence Triennal (PLANUT), du programme gouvernemental avec les partenaires marocains, a été pris par la délégation ministérielle, avec en première ligne, madame le Secrétaire d’Etat, en charge de l’Habitat, Marie Rose Dibong, qui rassurait son Ministre Ketcha Courtès, sur le bon suivi de ce dossier, rendu déjà à 57% de taux de réalisation.

L’étape finale de Bandjoun

La tournée du ministre s’est achevée à l’Ouest avec la visite de la voie de contournement du stade de Kouekong – Tobe à Bandjoun, des artères principales en cours de réhabilitation de la voirie de Bandjoun, des travaux des voies d’accès et de contournement du stade d’entrainement de Bandjoun, retenu pour la CAN. Lire aussi :Célestine Ketcha Courtes : de madame le maire à madame le ministre

Samuel BONDJOCK

Share.

About Author

Laisser un commentaire

  • SANTE

    Près d’une vingtaine d’instituts hospitaliers publics ont déjà bénéficié de dons d’entreprises françaises basées sur le territoire camerounais. Président des Ccef, Pascal Louchelart souligne : «Cette action est annonciatrice d’une série d’autres qui seront menées par le réseau des Conseillers du Commerce Extérieur de la France au Cameroun. Nous travaillons pour doter davantage le personnel de santé d’équipements...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)
    Sortez couverts ! Portez un masque ; protégeons-nous et protégeons les autres ! Ces messages de sensibilisation ont plus que jamais tout leur sens en ces jours où la menace du Coronavirus fait frémir au Cameroun. Les statistiques donnent froid au dos et sonnent comme une course vers un record en termes de contamination. Les derniers chiffres font état de 112 cas, 14 guéris et 3 décès enregistrés hier, vendredi 22 mai 2020...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)
    Il s’est fait connaître, vers les années 1995, à l’échelle nationale et internationale avec ses remèdes notamment contre le Vih Sida, à base de plantes. Le Camerounais Dr Richard Fru présente aujourd’hui une gamme de produits pour barrer la voie au covid-19.
    Malgré l’indifférence du gouvernement camerounais, l’expert de la médecine orthomoléculaire soigne depuis des mois, les malades du Covid-19. Aujourd’hui, il présente une solution buvable à base de plantes naturelles, pour prévenir et soigner les patients du Covid-19. «Ces deux nouveaux produits destinés au grand public permettent de créer une immunité collective acquise et rompre définitivement la chaîne de transmission du Covid-19»...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)
  • DIPLOMATIE

    Sommet Afrique-France 2020 : Stéphanie Rivoal séjourne au Cameroun
    La Secrétaire générale Stéphanie Rivoal veut notamment se rassurer de la participation conséquente des entrepreneurs camerounais au Sommet Afrique-France 2020 qui se tiendra à Bordeaux. Stéphanie Rivoal a rencontré ce lundi 2 mars 2020, le ministre de l'Habitat et du Développement urbain, Célestine Ketcha Courtès, pour s'enquérir du contenu technique de la participation...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)

    La Secrétaire générale Stéphanie Rivoal veut notamment se rassurer de la participation conséquente des entrepreneurs camerounais au Sommet Afrique-Fran...

    Read More
    Droit financier communautaire : la Cemac vulgarise les mécanismes
    Séminaire de vulgarisation du droit financier Communautaire et de sensibilisation sur les procédures de la Cour des Comptes de la Cemac. C’est autour de ces travaux de trois jours que les premiers responsables des institutions, organes et institutions spécialisées, et acteurs financiers de la zone Cemac (Communauté des économique et monétaire des Etats de l’Afrique centrale) s’affairent depuis le 3 décembre courant. Le centre des conférences de Sipopo de Malabo en Guinée Équatoriale accueille l’évènement. Il est question de former les acteurs impliqués dans la gestion des ressources mises à la disposition des institutions de la sous-région. Comme l’a expliqué dans son discours inaugural Juan Carlos Owono Ela Mangue,Les travaux de Malabo en Guinée Équatoriale ont débuté le 3 décembre 2019.

    Séminaire de vulgarisation du droit financier Communautaire...

    Read More
    Affaire Nexttel : le Vice-premier Ministre vietnamien en route pour le Cameroun
    Dans une récente parution, La Voix Du Koat informait le public de la visite officielle au Cameroun, du 1er au 3 novembre 2019, du Vice-premier Ministre vietnamien. Vuong Dinh Hue sera à la tête d’une délégation de neuf personnes. Au menu de ce voyage diplomatique, deux questions : la coopération bilatérale et les décisions liées au règlement des différends dans l'entreprise commune NexttelDans une récente parution, La Voix Du Koat informait les lecteurs de la visite officielle au Cameroun, du 1er au 3 novembre 2019, du Vice-premier Ministre vietnamien. Vuong Dinh Hue sera ...
    Read More
    Grand dialogue national : la France et la Francophonie encouragent la «libre expression»
    Elles se sont prononcées ce jeudi 12 septembre 2019 sur l’actualité majeure au Cameroun. À travers un tweet, la France laisse entendre qu’elle est attachée au « dialogue et à ...
    Read More
    Revendications anticoloniales : Martin Dibobe célébré en Allemagne
    Premier Noir conducteur de train dans les années 1900 à Berlin, ce Camerounais d’origine et militant anticolonialiste a été honoré le 22 juillet 2019 par le gouvernement du Land avec une deuxième plaque au centre administratif de Berlin. Le gouvernement du Land de Berlin et de la ville de Berlin, capitale de la République fédérale d’Allemagne, a pris la résolution de retirer des noms de rues célébrant d’anciens esclavagistes et colonisateurs pour les remplacer par des noms d’anciens défenseurs des libertés fondamentales, des activistes de l’égalité des droits et des militants ou résistants anticolonialistes. Un acte que le professeur Kum’à Ndoumbè III considère comme une victoire suite à plusieurs années de luttes et d’injustices subites par les peuples colonisés d’AfriquePremier Noir conducteur de train dans les années 1900 à Berlin, ce Camerounais  d’origine et militant anticolonialiste a été honoré le 22 juillet 2019 par le gouvernement du Land avec une ...
    Read More