Entrepreneuriat digital : Cowork-Africa connecte les TPE

0

La start-up qui  a lancé officiellement ses activités ce mercredi 13 février à Douala offre un espace de travail des plus agréables aux Tpe et Pme camerounaises.

«Nous nous sommes rendu compte que nos entreprises ont aujourd’hui un double besoin de professionnalisation et de digitalisation» explique Georges Mpoudi Ngole. Le président de Cowork-Africa a officiellement ouvert les portes de sa start-up, le 13 février. Les locaux situés au quartier Bali à Douala, présentent un haut-standing de 82 places assises, et 30 places de bureaux assises. Rien à envier aux espaces de coworking observés dans les pays dits développés. Ici, tout est à la pointe de la technologie. Des bureaux ultramodernes bien aménagés pour des réunions, des clés Usb disponibles, des machines, une connexion Internet haut-débit… Des impressions 3D sont aussi offertes, le tout avec une somme minime de 2500 Fcfa.

La start-up qui  a lancé officiellement ses activités ce mercredi 13 février à Douala offre un espace de travail des plus agréables aux Tpe et Pme camerounaises. Promoteur de Cowork-Africa, Georges Mpoudi Ngole explique : «Tout jeune chef d'entreprise pourra à sa guise jouir d'un espace de travail moderne, confortable et choisir un tarif qui lui permet de passer une journée, une semaine, un mois de travail et régler sa facture en espèce, via le mobile money ou encore par l’entremise d’une carte bancaire. Ouvert même le week-end pour les clients qui les souhaitent, l'espace Cowork-Africa dispose de plusieurs services. L’élément qui permet de faire les affaires c’est la confiance.

Georges Mpoudi Ngole, président de Cowork-Africa.

Dans un environnement socio-professionnel Camerounais où les responsables de Très petites entreprises et les Petites et moyennes entreprises manquent d’espaces de travail à la dimension de leurs entreprises, Cowork-Africa arrive à point nommé.  Il se distingue des autres espaces de coworking par la qualité de ses services mais aussi par le confort de ses locaux, comme l’ont remarqué les autorités administratives présentes à la soirée d’inauguration. On a notamment vu le délégué régional des Postes et télécommunications, la secrétaire générale du Ministère des Petites et moyennes entreprises de l’économie sociale et de l’artisanat…

Une salle de réunion de Cowork-Africa.

Grace à Cowork-Africa, se satisfait le promoteur, «tout jeune chef d’entreprise pourra à sa guise jouir d’un espace de travail moderne, confortable et choisir un tarif qui lui permet de passer une journée, une semaine, un mois de travail et régler sa facture en espèce, via le mobile money ou encore par l’entremise d’une carte bancaire. Ouvert même le week-end pour les clients qui les souhaitent, l’espace Cowork-Africa dispose de plusieurs services. L’élément qui permet de faire les affaires c’est la confiance. Quand vous ne faites pas confiance, vous ne faites pas les affaires. Et la confiance se construit par un cadre de travail. C’est un des éléments qui constitue effectivement la construction de cette confiance.» Et de préciser : «Nous ne sommes pas un bailleur, non. Nous offrons des espaces de travail, avec des commodités. Ici, vous ne gérez pas les détails du paiement de loyer, des factures, rien. Vous payez juste pour travailler, et nous nous occupons du reste.» C’est de par son expérience puisée notamment au sein du groupe Mtn Cameroon où il a passé plusieurs années que le fondateur de Cowork-Africa a pris les armes pour pouvoir attaquer  ce nouveau défi. Cowork-Africa compte s’étendre progressivement dans d’autres pays africains.

Léandre NZIE

Share.

About Author

Leave A Reply