Engagement sociétal : la Sabc  au secours des populations du Moungo

0

Une convention de partenariat en faveur de l’agriculture biologique a été signée avec l’OngTerrEspoir. On note aussi  des dons en équipements remis aux hôpitaux  de Mbanga et de Mombo, ainsi qu’un forage inauguré pour alimenter les malades et les populations environnantes en eau potable.

C’est un double événement que les populations de Mbanga, commune située dans le département du Moungo à 65 km de Douala et celles de la localité de  Mombo (une petite agglomération voisine) ont eu droit le 08 mai dernier. Une cérémonie d’inauguration d’un forage, de la maternité et du bloc opératoire  à l’hôpital de Mbanga ainsi que de deux  bâtiments rénovés de l’hôpital de Malte de Njombé, suivi d’un don en équipements (lits, berceaux, stérilisateurs, microscope,…) à l’hôpital de Mombo. Le tout couronné par la signature d’une convention de partenariat  entre la Sabc via sa filiale la Société des Eaux minérales du Cameroun (Smec) et l’Ong TerrEspoir sur un projet de culture biologique située non loin du captage d’eau de cette entreprise.

La joie est perceptible chez les populations, les représentants et le personnel  des institutions bénéficiaires de ces largesses. Les soutiens de ce genre, non seulement, on  en voit  pas tous les jours, mais aussi les populations de Mbanga et Mombo ont l’impression de ne pas être oubliées. Leurs cris quotidiens sont tombés dans des oreilles audibles. La construction du  forage est un exemple patent dont elles se réjouissent, surtout dans un lieu où l’approvisionnement en eau potable et les coupures permanentes du réseau de distribution classique, étaient un calvaire pour les populations.

Une convention de partenariat en faveur de l’agriculture biologique a été signée avec l’OngTerrEspoir. On note aussi  des dons en équipements remis aux hôpitaux  de Mbanga et de Mombo, ainsi qu’un forage inauguré pour alimenter les malades et les populations environnantes en eau potable

Signature du contrat entre la Sabc et TerrEsppoir.

Cette cérémonie qui a connu la présence des autorités administratives et traditionnelles, du Directeur général de la Sabc Emmanuel de Tailly, du président de l’Onmc Guy Sandjon et du responsable de TerrEspoir, rentre dans le cadre du programme de responsabilité sociétale du Groupe Sabc et l’Ordre national des Médecins du Cameroun (Onmc). Elle a pour objectif d’améliorer les conditions de vie et de promouvoir le bien-être et la santé des populations de ces localités.

Lire aussi :Eaux minérales : la Semc se porte mieux

La Sabc entend aussi  à travers ce soutien et  la signature du contrat de 08 ans renouvelable avec TerrEspoir, montrer son engagement citoyen et celui  en faveur de l’environnement dont la sauvegarde est indissociable aujourd’hui avec la croissance économique. Un projet de mise à la disposition de six hectares cultivables appartenant à la Semc aux travailleurs agricoles est une manière pour cette entreprise d’encourager et d’améliorer les revenus  des producteurs, les amener à promouvoir une agriculture respectueuse de l’environnement sans pesticides et à offrir aux consommateurs  des produits de qualité naturelle. La Semc qui produit deux marques d’eau minérale naturelle dont Source Tangui et Vitale est située dans l’arrondissement de Mbanga. C’est un écosystème que les dirigeants de cette entreprise veulent également préserver, à travers cette opération.

Félix EPEE

Share.

About Author

Leave A Reply