Elections locales : Maurice Kamto abdique

0

Le président du Mouvement pour la renaissance du Cameroun, Mrc, vient d’annoncer devant la presse à Yaoundé, que son parti ne participera pas au double scrutin du 9 février 2020. Aveu d’impuissance, d’incompétence ou manigance ? La question reste en suspens.  Ayant refusé toute question des journalistes, le Pr Maurice Kamto a juste martelé à la presse que son parti se rétracte pour trois raisons : la situation dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, la non modification du code électoral et les lourdeurs administratives.

A peine l’annonce faite, des observateurs s’interrogent déjà sur cette option. «La politique de la chaise vide n’a jamais payé, le Sdf en a fait les frais», argumentent certains. D’aucuns s’interrogent sur l’avenir des transfuges de formation politique, qui ont rejoint le Mrc ces dernières semaines pour se présenter aux élections locales, notamment Sam Séverin Ango. «Est-ce que c’est aujourd’hui ou hier nuit que le Mrc s’est rendu compte de la crise dans le NoSo ou du non amendement du Code électoral ? Le président du parti a-t-il requis l’avis des militants de base ?», s’interroge-t-on.

Les partis politiques ont jusqu’à ce lundi soir, à minuit, pour déposer leurs listes de candidatures à Elecam.

H.N.

Share.

About Author

Leave A Reply