EEC Gospel Music Challenge 2019 : Ismaël Satcha Ngangue remporte la 1ère édition

0

Il s’est fait distinguer aux yeux du Jury par son talent et sa bravoure au cours de la finale qui a eu lieu le 15 juin dernier à Douala.

La louange est au rendez-vous samedi au cours de la finale de la 1ère édition de l’Eec Gospel Music Challenge. Environ 300 fidèles chrétiens sont présents dans la salle des fêtes du rez-de-chaussée  de l’hôtel Vallée des Princes pour encourager les candidats. Invitée de la soirée, Gaella Jes, chanteuse gospel, plante le décor avec une interprétation de deux ses titres après de brefs mots de bienvenue respectivement du pasteur Joseph Békima, président de la commission technique de l’organisation et de Bernard  Kom, vice-président de l’Eglise évangélique du Cameroun (Eec). C’est le début de la première partie du concours axé sur les interprétations.

Les candidats passent tour à tour sur le podium, soutenus par un piano ou des instrumentistes. On ressent beaucoup de pression dans leur attitude.  Calvin Tchumtchoua  membre du Jury les appelle à avoir une posture relaxe. Armand Chrystal, une autre star du gospel contribue par sa prestation à détendre un peu  l’atmosphère. Il introduit alors la deuxième partie au cours de laquelle les différents candidats sont appelés à jouer leur propre composition. C’est la phase la plus déterminante de la compétition.

Suspense

Le suspense est grand. L’émotion aussi. A l’annonce des résultats, Ismaël Satcha Nguangué, est déclaré gagnant de la catégorie artiste individuel et de la 1ère édition de Gospel Music Challenge. Le lauréat, reçoit, presqu’en larmes, son trophée des mains du pasteur Joseph Bekima, Pcto. Il le dédie à son géniteur. «Mon père a toujours été pour moi d’un très grand soutien tout le long cette compétition. Quand je sortais de la maison pour arriver ici,  il m’a dit : vas-y mon fils,  je sais que tu vas gagner». Les membres de la chorale Échos du Paradis jubilent sont aux anges. Ils ont été déclarés vainqueurs  par le Jury dans la catégorie groupe. Ces jeunes choristes venus de la ville de Dschang ont émerveillé par leur technique vocale, la qualité de leur composition et leur prestation scénique. L’excitation est pareille pour les autres candidats arrivés  en deuxième et troisième position. La soirée s’achève sur le célèbre  «Oh Happy Day», repris Elsa Ella et Guy Michel Kingue, deux stars et vaillants membres du jury.

Pour Elie Leuwe, membre du comité d’organisation et responsable du développement, de la prospective et des projets, c’est un long voyage qui n’est qu’à une de ses multiples étapes. «Ce concours est une plate-forme pour tous ceux qui y ont participé.  Nous aurons sur le marché un maxi single correspondant aux six groupes et candidats qui étaient en compétition. Plus tard un album pour chacun».

Le Gospel Music Challenge est une compétition de chant organisée au sein des paroisses de l’EEC pour encourager les jeunes choristes portés beaucoup plus vers les interprétations à la création des œuvres musicales. La première édition de cette année s’est déroulée sous le thème «Chantons pour une église réconciliée et plus forte». Une autre façon pour les promoteurs d’exorciser à travers les louanges les démons de la division qui ont défrayé la chronique ces derniers temps au sein de l’Eglise évangélique du Cameroun.

Félix ÉPEE

Vainqueurs

*Catégorie individuelle

1er Ismaël Satcha Nguangue

2e  Alice Lockea

*Catégorie groupe

1er Échos du paradis

2e Splendeur divine

3e Gospel Singers

4e Jeunesse de l’espérance

Share.

About Author

Laisser un commentaire