Eau potable : la Fondation Veolia veut ressusciter 100 stations ScanWater

0

Après les succès de son expérience dans la réhabilitation des stations ScanWater de la commune de Bangangté, le délégué général de la Fondation Veolia, Thierry Vandevelde, a conduit une importante délégation d’experts auprès du gouvernement camerounais, du 16 au 19 juillet 2019. Objectif, réhabiliter l’ensemble des stations ScanWater, construites depuis les années 1980 par le Danemark, sur toute l’étendue du territoire national.
Dans un contexte social marqué par un déficit criard d’eau sur l’ensemble du triangle national, à cause du déséquilibre entre l’offre et la demande, le recours aux différentes sources d’approvisionnement supplémentaire d’eau potable reste un impératif catégorique pour le gouvernement.
La Fondation Veolia est arrivée au Cameroun pour proposer au gouvernement des mesures alternatives de réhabilitation et d’extension d’une partie des 350 réseaux d’alimentation en eau potable, réalisés dans les années 1980, dans huit régions du pays. L’objectif est aussi d’alimenter les villages et les petits centres urbains, non desservis alors, par l’ancienne Société Nationale des Eaux du Cameroun (SNEC). Ces infrastructures avaient été réalisées sur financement danois, par l’entreprise SCANWATER / I. CKRUNGER.
L’échec des stations ScanWater
Quelques années seulement après leurs constructions dans les années 1980, la plupart des réseaux Scanwater ont cessé de fonctionner ; certaines stations ont été pillées ; des pièces volées (le matériel électrique, les moteurs, les compresseurs et même des groupes électrogènes). De nombreux réseaux abandonnés ont malheureusement été abimés par des travaux routiers. Au cours des années 1990, quelques-uns de ces réseaux ont été réhabilités par les pouvoirs publics, mais sans programme de suivi.

Lors des différentes audiences du 17 juillet dernier, respectivement avec le Premier Ministre, le ministre de la Décentralisation et du Développement Local, et le ministre de l’Habitat, et du Développement urbain, Célestine Ketcha Courtès par ailleurs chef de file de la Fondation Veolia, Vandevelde, a échangé sur des questions d’eau et d’assainissement. On retient qu’il y aura la réhabilitation technique, administrative et financière, de près de 100 stations de traitement d’eau, sur les 350 qui avaient été construites au Cameroun depuis les années 1980.
Les experts de la Fondation Veolia ont effectués à cet effet, plusieurs descentes sur le terrain, dans les régions du Centre et du Sud, le jeudi 18 juillet 2019, notamment dans les communes de Mengong, de Biwong Banè, de Ngoazip, de Ndengue-Bibaï, ou encore d’Abiete ; afin de voir le niveau de délabrement de ces stations Scanwater.
Samuel BONDJOCK

Share.

About Author

Leave A Reply