Drame d’Eseka : L’enquête est bouclée

0

La commission d’enquête chargée de trouver les causes du drame d’Eseka a rendu sa copie au chef de l’Etat jeudi 24 novembre 2016. Quelques fuites laissent entendre que deux ministres sont épinglés.

La commission d’enquête chargée de trouver les causes du drame d’Eseka a rendu sa copie au chef de l’Etat jeudi 24 novembre 2016

Paul Biya

 Qui est responsable de la catastrophe ferroviaire survenue à Eseka, sur le trajet Yaoundé – Douala le vendredi 21 octobre 2016 ? Quelles sont les causes de ce drame qui avait tué au moins 76 personnes et fait environ 600 blessés ? Voilà entre autres missions assignées à la Commission d’enquête créée le mardi 25 octobre 2016 par le Chef de l’Etat Paul Biya. Cette commission que préside le Chef du Gouvernement, Philemon Yang, avait 30 jours pour rendre son rapport. Le Jeudi 24 novembre 2016, était la date butoir. Des indiscrétions au palais de l’Unité ont confié à Cameroon-Info.Net que le délai de trente jours a été respecté et que le Président de la République a reçu le rapport envoyé depuis l’immeuble Etoile. En attendant une publication éventuelle des conclusions du rapport de la Commission Yang, Radio Equinoxe a dévoilé hier vendredi 25 novembre, quelques éléments importants du rapport dressé par la Commission d’enquête.

«La commission a fait le constat des défaillances techniques du train 152, dont les freins n’ont visiblement pas bien fonctionné à l’approche de la gare d’Eseka ce jour fatidique du 21 octobre 2016. Quant à la responsabilité des ministres des transports, Edgard Alain Mebe Ngo’o et des travaux publics Emmanuel Nganou Djoumessi,  la commission indique qu’ils ont agi dans le cadre de leur prérogative, pour apporter une réponse aux problèmes qui se posaient ce jour aux voyageurs. Toutefois, la Commission relève des dysfonctionnements dans leurs réactions respectives. Quant à Camrail, la commission fait cas de sa responsabilité en tant que transporteur dans cet accident qui a été causé par une défaillance technique du train» relate la radio privée émettant depuis la ville de Douala qui cite une source, membre de la Commission Yang. Cette source n’a pas levé le voile sur les propositions faites pour que pareil accident ne se reproduise à l’avenir.

Rappel ci-dessous du décret présidentiel portant création d’une Commission d’enquête sur la catastrophe ferroviaire d’Eseka:

Décret N°2016/424 du 25 octobre 2016.Création d’une commission d’enquête sur l’accident ferroviaire survenu le 21 octobre 2016 à Eséka

Le Président de la République,

Vu la Constitution,

Décrète :

Article 1er : il est créé une commission d’enquête sur l’accident ferroviaire survenu le 21 octobre 2016 à Eséka, ci-après dénommée « La Commission ».

Article 2 : la commission est composée ainsi qu’il suit :

Président : le Premier Ministre, Chef du Gouvernement
Membres : le Ministre d’Etat, Ministre de la Justice, Garde des Sceaux ; le Ministre de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation ; le Ministre Délégué à la Présidence, chargé du Contrôle Supérieur de l’Etat ; le Secrétaire d’Etat à la défense, chargé de la Gendarmerie nationale ; le Délégué Général à la Sureté Nationale.

Rapporteur : le Secrétaire permanent du Conseil National de Sécurité.

Article 3 : les missions de la Commission sont les suivantes :

(a) Déterminer les causes de cet accident ferroviaire et proposer les mesures visant à limiter les risques de survenance d’une telle catastrophe à l’avenir;
(b) Etablir les responsabilités y afférentes;

(c) Evaluer la gestion de cette catastrophe, l’assistance aux victimes et faire toute proposition pertinente y afférente.

Article 4 : (a) la Commission mène toute investigation et entend toute personne susceptible de contribuer à la manifestation de la vérité, en tant que de besoin.

(b) Elle fait appel à l’expertise nationale ou internationale nécessaire en la matière, en tant que de besoin.

Article 5 : La Commission remet son rapport au Président de la République dans un délai de trente (30) jours, à compter de la date de signature du présent décret.

Article 6 : Les fonctions de membres de la Commission sont gratuites. Toutefois, les dépenses de fonctionnement sont prises en charge par le budget de l’Etat.

Article 7 : Le présent décret sera enregistré, publié selon la procédure d’urgence, puis inséré au Journal Officiel en français et en anglais.

Yaoundé, le 25 octobre 2016

Le Président de la République,

(é) Paul BIYA

Source : Cameroun-info.net

Share.

About Author

Laisser un commentaire

  • SANTE

    Près d’une vingtaine d’instituts hospitaliers publics ont déjà bénéficié de dons d’entreprises françaises basées sur le territoire camerounais. Président des Ccef, Pascal Louchelart souligne : «Cette action est annonciatrice d’une série d’autres qui seront menées par le réseau des Conseillers du Commerce Extérieur de la France au Cameroun. Nous travaillons pour doter davantage le personnel de santé d’équipements...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)
    Sortez couverts ! Portez un masque ; protégeons-nous et protégeons les autres ! Ces messages de sensibilisation ont plus que jamais tout leur sens en ces jours où la menace du Coronavirus fait frémir au Cameroun. Les statistiques donnent froid au dos et sonnent comme une course vers un record en termes de contamination. Les derniers chiffres font état de 112 cas, 14 guéris et 3 décès enregistrés hier, vendredi 22 mai 2020...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)
    Il s’est fait connaître, vers les années 1995, à l’échelle nationale et internationale avec ses remèdes notamment contre le Vih Sida, à base de plantes. Le Camerounais Dr Richard Fru présente aujourd’hui une gamme de produits pour barrer la voie au covid-19.
    Malgré l’indifférence du gouvernement camerounais, l’expert de la médecine orthomoléculaire soigne depuis des mois, les malades du Covid-19. Aujourd’hui, il présente une solution buvable à base de plantes naturelles, pour prévenir et soigner les patients du Covid-19. «Ces deux nouveaux produits destinés au grand public permettent de créer une immunité collective acquise et rompre définitivement la chaîne de transmission du Covid-19»...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)
  • DIPLOMATIE

    Sommet Afrique-France 2020 : Stéphanie Rivoal séjourne au Cameroun
    La Secrétaire générale Stéphanie Rivoal veut notamment se rassurer de la participation conséquente des entrepreneurs camerounais au Sommet Afrique-France 2020 qui se tiendra à Bordeaux. Stéphanie Rivoal a rencontré ce lundi 2 mars 2020, le ministre de l'Habitat et du Développement urbain, Célestine Ketcha Courtès, pour s'enquérir du contenu technique de la participation...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)

    La Secrétaire générale Stéphanie Rivoal veut notamment se rassurer de la participation conséquente des entrepreneurs camerounais au Sommet Afrique-Fran...

    Read More
    Droit financier communautaire : la Cemac vulgarise les mécanismes
    Séminaire de vulgarisation du droit financier Communautaire et de sensibilisation sur les procédures de la Cour des Comptes de la Cemac. C’est autour de ces travaux de trois jours que les premiers responsables des institutions, organes et institutions spécialisées, et acteurs financiers de la zone Cemac (Communauté des économique et monétaire des Etats de l’Afrique centrale) s’affairent depuis le 3 décembre courant. Le centre des conférences de Sipopo de Malabo en Guinée Équatoriale accueille l’évènement. Il est question de former les acteurs impliqués dans la gestion des ressources mises à la disposition des institutions de la sous-région. Comme l’a expliqué dans son discours inaugural Juan Carlos Owono Ela Mangue,Les travaux de Malabo en Guinée Équatoriale ont débuté le 3 décembre 2019.

    Séminaire de vulgarisation du droit financier Communautaire...

    Read More
    Affaire Nexttel : le Vice-premier Ministre vietnamien en route pour le Cameroun
    Dans une récente parution, La Voix Du Koat informait le public de la visite officielle au Cameroun, du 1er au 3 novembre 2019, du Vice-premier Ministre vietnamien. Vuong Dinh Hue sera à la tête d’une délégation de neuf personnes. Au menu de ce voyage diplomatique, deux questions : la coopération bilatérale et les décisions liées au règlement des différends dans l'entreprise commune NexttelDans une récente parution, La Voix Du Koat informait les lecteurs de la visite officielle au Cameroun, du 1er au 3 novembre 2019, du Vice-premier Ministre vietnamien. Vuong Dinh Hue sera ...
    Read More
    Grand dialogue national : la France et la Francophonie encouragent la «libre expression»
    Elles se sont prononcées ce jeudi 12 septembre 2019 sur l’actualité majeure au Cameroun. À travers un tweet, la France laisse entendre qu’elle est attachée au « dialogue et à ...
    Read More
    Revendications anticoloniales : Martin Dibobe célébré en Allemagne
    Premier Noir conducteur de train dans les années 1900 à Berlin, ce Camerounais d’origine et militant anticolonialiste a été honoré le 22 juillet 2019 par le gouvernement du Land avec une deuxième plaque au centre administratif de Berlin. Le gouvernement du Land de Berlin et de la ville de Berlin, capitale de la République fédérale d’Allemagne, a pris la résolution de retirer des noms de rues célébrant d’anciens esclavagistes et colonisateurs pour les remplacer par des noms d’anciens défenseurs des libertés fondamentales, des activistes de l’égalité des droits et des militants ou résistants anticolonialistes. Un acte que le professeur Kum’à Ndoumbè III considère comme une victoire suite à plusieurs années de luttes et d’injustices subites par les peuples colonisés d’AfriquePremier Noir conducteur de train dans les années 1900 à Berlin, ce Camerounais  d’origine et militant anticolonialiste a été honoré le 22 juillet 2019 par le gouvernement du Land avec une ...
    Read More