Développement du football jeune : les « médecins » de la Fifa au chevet d’un malade agonisant

0

Pendant deux jours, les 3 et 4 mars 2019, Belhassan Malouche et Ulf Schott, consultants de la Fifa, vont échanger avec les encadreurs techniques des Lions indomptables, mais aussi des centres de formation de football jeunes.

L’enquête de la Fédération internationale de football association sur le football jeune menée en 2016 avec pour objectif de rassembler des informations sur le football de jeunes à l’échelle internationale s’inscrivait également dans la perspective d’évaluer l’aide qui serait nécessaire à l’avenir, et aussi de recueillir des feedback permettant d’adapter ses services en conséquence. Ladite enquête qui avait collecté des informations sur neuf domaines importants du football de jeunes, dont les compétitions, la gouvernance et la perception et l’analyse a été effectuée par le Cies, avaient connu la participation de 85% des associations membres de la Fifa (178). Ce taux de réponse élevé a permis à la maison mère du football mondial de tirer des conclusions et d’émettre des recommandations qui peuvent s’appliquer à toutes les confédérations selon leurs besoins spécifiques. Parmi les enseignements à retenir, certaines associations membres ont des équipes nationales de jeunes mais pas de championnats de jeunes. Mieux, le nombre médian d’employés se consacrant exclusivement au football de jeunes dans chaque association membre est de cinq.

Investissement attractif

Plus important, 78,8% des associations membres profitent d’infrastructures financées par la Fifa. 13,2% du budget total des associations membres est investi dans le football de jeunes. Les investissements sont le besoin jugé le plus important pour le développement du football de jeunes.  Sur la base de ces conclusions, l’instance que dirige aujourd’hui Gianni Infantino a pu mieux analyser et aider le développement du football de jeunes dans le monde. En vertu de ces résultats, la Fifa va, dans le cadre du programme Forward et dans la droite ligne de deux de ses principaux objectifs de Fifa 2.0, continuer de développer le football en rendant le football plus attrayant pour les garçons et les filles du monde entier et en fournissant des passerelles pour les jeunes joueurs grâce à des aides sur mesure partout dans le monde.

Pendant deux jours, les 3 et 4 mars 2019, Belhassan Malouche et Ulf Schott, consultants de la Fifa, vont échanger avec les encadreurs techniques des Lions indomptables, mais aussi des centres de formation de football jeunes. L’enquête de la Fédération internationale de football association sur le football jeune menée

Gianni Infantino.

La visite de Belhassan Malouche et Ulf Schott, consultants de la Fifa à la Fécafoot, n’est donc pas anodine. La médiocre prestation des minimes camerounais à Montaigu repose le problème de l’organisation du football-jeunes. Malgré l’existence des centres de formation et la récente création de l’Académie nationale de football (Anafoot), la détection et la formation des footballeurs à la base pose encore des problèmes restés insolubles. Quand s’y ajoute la vénalité de certains responsables préoccupés par leurs seuls intérêts, on débouche fatalement sur une descente aux enfers.

Redynamisation

Le Cameroun regorge pourtant de nombreux jeunes talents qui n’ont besoin que d’un cadre appropriés pour un plein épanouissement. L’élimination sans gloire de nos sélections jeunes dans diverses compétitions internationales repose le problème d’une nécessaire redynamisation du football-jeunes sur des bases plus professionnelles à partir d’un programme bien élaboré et planifié dans la durée. Les encadreurs techniques conviés à ces deux jours d’échange en prendront certainement de la graine. D’où la présence à la séance d’ouverture, présidée par la 2ème vice-présidente Céline Eko, de Rigobert Song, Guy Fetchine, Stéphane Ndzana, Charles Kamdem, entre autres, encadreurs techniques des sélections Espoirs, Juniors et Cadets. C’est dans le cadre d’un appui de la Fifa pour le développement du football jeunes, considéré comme la pépinière où naissent et se piochent les talents.

Daniel NDING

Share.

About Author

Leave A Reply