Dernière heure : panique à Kodengui

0

Des coups de feu se sont fait entendre cette nuit du 22 juillet à la prison centrale de Kodengui, des tirs de sommations selon des indiscrétions. Pour l’heure, c’est encore la confusion. Les autorités ne se sont pas encore exprimées sur la question. Sur les lieux, le ministre délégué en charge de la Défense, le Secrétaire d’Etat à la défense  en charge de la gendarmerie nationale…

Rappelons que  la prison centrale de Kodengui souffre d’une surpopulation carcérale. Construite en 1968 pour 1500 détenus, elle abrite plus de 5000 âmes aujourd’hui.  Cette nuit sera longue à Kodengui.

Nous y reviendrons !

Share.

About Author

Leave A Reply