Croisade des grands maîtres des ordres ésotériques :analyse des non-dits de leur présence

0

Ces derniers jours, il y a eu un défilé des grands maîtres des ordres ésotériques à Yaoundé, siège des institutions de la République. Son altesse Eminentissimme Fra Giacomo est arrivé le 16 juillet 2018 pour un séjour de quatre jours. Avant le départ de ce maître spirituel, Serge Toussaint, grand maître de l’Ancien et mystique ordre de la Rose-croix, a séjourné au Cameroun du 19 au 23 juillet 2018. Cette tournée des représentants desdites entités ésotériques incline plus d’un à s’interroger sur les implications socio-politiques d’une croisade d’une telle essence. Mais au préalable, broder une chronique sociale sur la présence de ces ordres nécessite le dévoilement de la signification symbolique de l’ordre souverain de Malte.

Son altesse Eminentissimme Fra Giacomo et le Pape François.

 

L’ordre souverain de Malte est une branche de la franc-maçonnerie hébergée par l’Eglise catholique. Souvent appelé “l’ordre souverain militaire hospitalier” de Saint Jean de Jérusalem, de Rhodes et de Malte, il est un ordre religieux catholique doté d’une souveraineté fonctionnelle et d’une organisation internationale caritative. L’ordre souverain de Malte est, en outre, une organisation d’aide humanitaire envers les réfugiés lors des conflits armés et prétend lutter contre la pauvreté. Cette entité est actuellement présente dans plus de 120 pays à travers le monde. L’ordre de Malte est si puissant qu’il est auréolé d’une souveraineté, mais il s’agit d’une souveraineté sans territoire parce que restreinte.

Au-delà de cette grille de lecture fonctionnelle, la croisade des entités ésotériques au Cameroun ces dernières semaines, et, singulièrement à Yaoundé, peut être disséquée à l’aune de la théorie de l’iceberg. En effet, en invitant la figure de proue de l’ordre de Malte, qui est investie de la stature de grand maître souverain, les officiels gouvernementaux, au plan superficiel, attribuent à cette visite officielle une connotation dualiste, qui est à la fois diplomatique et humanitaire. Soit! Par contre, au plan officiel, et en s’inspirant du paradigme de la sociologie critique et dynamiste, le palier latent a trait à une orientation magico-mystique difficilement accessible pour la catégorie des non-initiés. En substance, la présence des ordres occultistes à trois mois de la présidentielle au Cameroun aurait, c’est une conjecture, des implications socio-politiques visant la captation, l’endormissement, l’envoûtement et la domination des masses populaires, lesquelles peuvent, si l’on n’y prend garde, basculer dans l’activation des mouvements sociaux vindicatif et répulsif liés à la contestation. Surtout qu’en ce moment, il règne une crise socio-politique qui sévit dans quatre régions camerounaises.

Ces derniers jours, il y a eu un défilé des grands maîtres des ordres ésotériques à Yaoundé, siège des institutions de la République. Son altesse Eminentissimme Fra Giacomo

L’ordre souverain de Malte reçu par le président Paul Biya.

Dans la galaxie théorique de l’iceberg, il y a deux déterminants: le visible et l’invisible. Le visible, ici, ce que le commun des mortels voit superficiellement, c’est le double versant diplomatique et humanitaire que recouvre la visite du grand maître souverain de l’ordre de Malte. A contrario, l’invisible procède de ce qui est voilé ou dissimulé. Ce qui se cache derrière la tournée des personnages des ordres ésotériques, c’est le déterminant magico-mystique. Dans une dynamique collective, et au regard du contexte socio-politique marqué du sceau de l’avalanche crisogène, les officiels gouvernementaux seraient en posture de construction d’une puissance occultiste, dont le dessein est de dompter les forces endogènes et exogènes qui veulent faire main basse sur le Cameroun.

Nous sommes donc dans un environnement où il y a, sans conteste, une confrontation de deux entités, en l’occurrence le visible et l’invisible. D’ailleurs, l’expérience de la fonctionnalité de plusieurs États dans le monde entier permet de comprendre que le pouvoir se conquiert aussi au gré du mysticisme et de l’ésotérisme. Puisque l’univers, où évolue l’humanité tout entière, est loin d’être exclusivement cartésien.

Serge Aimé BIKOI

Share.

About Author

Laisser un commentaire