Covid-19 : Orange Cameroun offre 100 millions Fcfa  au Minsanté

0
Le don en matériel médical est une contribution de l’opérateur mobile à la lutte contre le coronavirus. Orange Cameroun offre également d’autres facilités à sa clientèle affectée par les mesures restrictives prises par le gouvernement pour neutraliser cette pandémie.

100 millions Fcfa. Dans son communiqué daté du 20 mars 2020, l’opérateur de téléphonie mobile Orange Cameroun annonce une dotation en matériel médical de 100 millions Fcfa au ministère de la Santé publique du Cameroun, à travers sa fondation.

L’opération vient en soutien au ministère de la Santé publique dans sa lutte contre le coronavirus arrivé au Cameroun à cause de voyageurs étrangers en provenance de pays à risque. Cet acte selon Orange est une forme solidarité à l’endroit des populations affectées non seulement par cette pandémie mais aussi par les mesures restrictives prises par le gouvernement, notamment le confinement, pour empêcher la propagation du virus.

Lire aussi :Coronavirus : deux malades au Cameroun déjà guéris

Pour alléger la vie des populations en cette période compliquée, Orange-Cameroun accordent de nombreuses autres facilités à sa clientèle. Entre autres, une gratuité des frais sur le transfert compte à compte sans limite via Orange Money, un  accès gratuit aux contenus éducatifs pour les élèves et étudiants congédiés à cause de la pandémie du coronavirus via pulse, orange.cm. L’entreprise que dirige Frédéric Debord voudrait par ce geste assurer la continuité de l’instruction et des révisions depuis la maison où les enfants sont confinés. «La gratuité des frais sur les paiements des factures d’eau et d’électricité via Orange Money, une baisse tarifaire de 30% sur les tarifs internet résidentiels pour suivre l’actualité et de garder le contact avec le monde», explique l’entreprise. Qui promet aussi une baisse de 50% des équipements de connexion internet clés Usb.

A ce jour, selon le ministre de la Santé Manaouda Malachie, le Cameroun compte déjà 56 cas testés positifs répartis entre Yaoundé, Douala et Bafoussam.

Félix Epée  

Share.

About Author

Laisser un commentaire