Commémoration : la paroisse St Jean Marie Vianney fête ses dix ans

0

L’évènement a eu lieu le dimanche 04 août dernier en présence du Cardinal Christian Tumi et plusieurs responsables de l’archidiocèse de Douala.

Ce dimanche 04 août est jour de fête à la paroisse St Jean Marie Vianey à Beedi-Douala. Le bâtiment de fortune qui sert de culte aux fidèles est archi-comble. Même image pour les multiples bâches dressées pour la circonstance. Impossible d’avoir une place assise. Les fidèles sortis massivement, malgré la pluie, en uniforme pour l’occasion, ont investi les lieux.
Frédéric Kpoumié, curé principal de la paroisse à l’honneur, ne cache pas son émotion. « C’est un grand jour pour nous. Quand je regarde plusieurs années en arrière quand j’arrivais dans ce lieu de culte, une maison en paille où on priait et l’étape où on se trouve aujourd’hui, avec le nombre de chrétiens, de baptisés, de mariages célébrés…je comprends que le Seigneur est à l’oeuvre dans cette paroisse». Le tout premier curé de cette église et un des témoins vivants, n’en est pas le moins satisfait. Il revient sur les circonstances de la naissance de ce paroisse. « De l’esplanade de l’Hôpital Général de Douala où nous avons commencé nos prières en passant par les locaux du collège d’à côté pour notre site actuel obtenu grâce à l’effort de nos fidèles, ça n’a pas été du tout facile», déclare-t-il dans un discours un peu plongé dans le passé. Selon le ministre de culte, cette paroisse qui n’en était pas une, il y a dix ans, mais un poste d’eucharistie, a été érigée en juillet 2009 suite à un démembrement de la paroisse St Simon de Kondi.
Interpellation du Cardinal à l’endroit des autorités
La grande attraction de ce dixième anniversaire c’est l’homélie du Cardinal Christian Tumi et l’ordination de trois nouveaux diacres. Une homélie centrée sur le rapport des hommes avec la richesse. Le Cardinal dénonce l’égoïsme de nos dirigeants. «Comment pouvons nous justifier qu’une minorité mange et vit bien comme si elle était à New York et que pendant ce temps d’autres crèvent de faim ? Si vous êtes ministres vous avez à rendre compte de la gestion du pays. »
Et d’après lui, ce comportement est à l’origine de la situation dramatique qui secoue notre pays. Il implore pour mettre fin à cela que nous entrions dans la logique de dialogue et du partage. «Si vous êtes riches, vous l’êtes pour vous et les autres citoyens. Gardez vous de toute avidité». Aux diacres nouvellement consacrés, Son Eminence a recommandé d’accepter la pauvreté et la chasteté dans l’exercice de leur fonction. En plus d’être obéissant envers leur hiérarchie. «Faites la volonté de Dieu et non votre propre volonté».
Une collecte de fonds a été ouverte pour la construction de la paroisse déjà en phase de fermage. Une bougie a été allumée pour clôturer les festivités de l’érection canonique de la paroisse St Jean Marie Vianney. Un évènement en trois temps dont a eu droit le public, notamment, la célébration du 04 août, la fête de St Jean Marie Vianey, patron des prêtres du monde entier, les 10 ans de la paroisse qui porte son nom et l’ordination diaconique.
Félix ÉPÉE

Share.

About Author

Leave A Reply