Chantiers routiers : Nganou Djoumessi rassure l’ambassadeur de Tunisie

0

L’audience accordée à l’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de Tunisie au Cameroun, a permis au ministre des Travaux publics de revenir sur les liens de coopération Sud-Sud, surtout dans le domaine des chantiers routiers sur lesquels ils sont bien engagés.

La rencontre du 7 octobre 2019, a été l’occasion pour l’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de Tunisie au Cameroun Jalel Snoussi, de s’enquérir de la situation de certains bureaux d’études tunisiens contractualisés dans le cadre de l’exécution de certains chantiers routiers en cours au Cameroun.

Le portefeuille projet des entreprises de BTP et des Bureaux d’Etudes d’origines tunisienne est estimé actuellement à 102,478 Milliards FCFA, pour un total de dix marchés attribués, dont sept (07) contrats dans le Plan d’Urgence Triennal (Planut) pour un montant total de 93,477 milliards Fcfa, deux (02) dans le cadre des projets  Banque Africaine de Développement – Banque mondiale (BAD-BM) pour un montant total de 3,477 Milliards et un (01) contrat exécuté sous la supervision de la direction des Investissements routiers pour un montant de 5,387 Milliards.

Un accent a été mis par l’ambassadeur sur la capitalisation de l’entreprise Soroubat, contractualisée dans le cadre de l’exécution des travaux de construction de la route Ekondo Titi – Kumba, aujourd’hui interrompus pour des raisons d’insécurité dans le Sud-Ouest du pays. «Nous avons parlé de la reprise des chantiers pour les entreprises tunisiennes, avec la suspension du chantier de la route Kumba – Ekondo titi, pour des raisons d’insécurité. Le Ministre a été très compréhensif et je crois que nous allons nous déployer à trouver les solutions qu’il faut, afin de poursuivre sereinement les travaux sur ces chantiers. Nous restons néanmoins disponibles à faire avancer les choses telles que nous les avons si bien commencés

Il est important de relever que dans la collaboration avec les bureaux d’études techniques et les entreprises tunisiennes impliquées dans la mise en œuvre des programmes d’investissement routiers au Cameroun, le ministère des Travaux publics se dit assez satisfait de leurs prestations. Les préoccupations de l’ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire se sont davantage tournées vers le déploiement des entreprises et bureau d’Etudes de son pays, sur les chantiers d’exécution des travaux sur la route Ekondo Titi – Kumba, compte tenu de l’insécurité. Surtout que certaines informations concordantes font état de ce que l’une de ces entreprises tunisienne aurait perdu un de ses ingénieurs sur ledit chantier.

Au terme de ces échanges, le Mintp a rassuré son interlocuteur sur la détermination du gouvernement camerounais à poursuivre cette coopération pour le grand bonheur des populations locales.

Samuel BONDJOCK

Share.

About Author

Leave A Reply