Célestin Bedzigui : «Nous ne laisserons pas que réussissent ni vos tentatives de déstabilisation du Cameroun»

0

Lettre à Maurice Kamto
Candidat malheureux à l’élection présidentielle du 7 Octobre 2018.

Le Président du Parti de l'Alliance Libérale (Pal) est convaincu de ce qu’une monnaie unique pour les Etats membres de la sous-région les libérerait de l’asservissement vis-à-vis de a France et son Cfa. Il s’exprime en marge de l’actualité relative au sommet extraordinaire des chefs d’Etat de la Cemac

Célestin Bedzigui.

Cher concitoyen Maurice Kamto,

Je me mets face à vous ce jour pour vous dire ce que ressentent une majorité de Camerounais devant le spectacle désolant que vous offrez depuis le lendemain des opérations de vote de la Présidentielle, spectacle d’un mauvais perdant qui espère ou croit pouvoir compenser par des postures excessives et erratiques les faveurs ou la joie de la victoire que le choix avéré des Camerounais établi par les urnes vous ont refusé le 7 Octobre dernier.
Après l’ auto-proclamation par vous même des résultats vous faisant vainqueur de cette élection quelques heures seulement après la fermeture des bureaux de vote, une posture questionable du point de vue d’une logique minimale, vous inscrivez votre action depuis les jours qui ont suivi dans un crescendo de manifestations révélant que vous êtes désormais habité par un esprit qui souhaite que des desordres, le sang et les souffrances soient le lot d’un dérapage du conflit post-électoral que vous appelez de tous vos voeux.
Votre dernier acte de ce projet macabre est cet élément audiovisuel que vous avez mis en circulation sur les réseaux sociaux et dans lequel vous declarez que ” jamais vous n’accepterez le verdict rendu par le Conseil Constitutionnel” de notre pays, institution qu’au passage vous vouez à la géhenne, alors que c’est par elle que vous avez reçu l’adoubement d’être candidat à la plus haute charge de notre pays, un illogisme parmi tant d’autres dont vous nous abreuvez ces dernières semaines.
Vous poursuivez votre propos en appelant à la “résistance” en même temps que vous exprimez votre sympathie aux “terroristes Ambazoniens” qui pourtant sont les seuls et vrais responsables des souffrances endurées par nos compatriotes des régions du Sud-Ouest et du Nord-Ouest de notre pays.
C’est ce tableau qui nous détermine à vous adresser la présente lettre pour vous exprimer les sentiments que suggèrent aux patriotes et citoyens de ce pays vos attitudes et propos de ces derniers temps.
Les premiers de ces sentiments sont d’indignation et de condamnation.
Les Camerounais sont remplis d’indignation de vous entendre qualifier la prestation de serment du Président élu de “souillure nationale”, s’agissant de la consécration par nos plus prestigieuses institutions de celui des citoyens qui est “primus inter pares”, le meilleur parmi nous , à la plus haute fonction de l’Etat. D’entendre un individu à qui est prêté une connaissance profonde des éléments et symboles de la souveraineté de notre pays se livrer, pour des motifs pensons-nous de frustration personnelle à une telle tentative d’abaissement, ne peut conduire qu’à imputer au locuteur d’un tel propos et de manière fondée , l’abaissement que porte son propos, tel qu’ il pourrait se concevoir que ce sont vos propos qui sont une “souillure nationale”, un manteau de plomb que vous endosserez désormais. L”incivilité langagière à cette occasion est ici révélatrice de la nature de son locuteur. Suivez vous mon regard??? Je vous y invite. L’indignation des Camerounais est également suscitée par la posture anti-républicaine de vos propos à travers votre jugement sur nos institutions et principalement du Conseil Constitutionnel dans l’exercice de ses prérogatives, alors qu’on vous a vu il y a quelques années défendre ces prérogatives lorsqu’elles étaient exercées en lieu et place par la Cour Suprême. Il est vrai qu’a l’époque vous étiez membres de ce Gouvernement dont les œuvres sont aujourd’hui qualifiées par vous de calamiteuses; l’intérêt du ventre régit donc chez vous la clairvoyance ? Ce serait assurément la marque, voire la preuve d’une grande misère…intellectuelle, pour le moins.
A côté de l’indignation, nous nous devons de vous dire la ferme condamnation par la majorité du peuple de vos pensées et procédés qui sont portés par le déshonneur en politique. Il en est de ce recours à l’attrape-tout en tentant d’embrigader les citoyens, tous les citoyens et les leaders politiques , non pas autour d’un projet prometteur du bien-être pour tous, mais plutôt sur une mobilisation haineuse contre un individu , exhalant dans l’air la nouvelle idéologie ” Tout-sauf-Biya”, un Biya de qui on a pourtant bénéficié des faveurs ministérielles et plus, de la fortune en espèces sonnantes qui ont été la première accumulation du nerf de la guerre dont on se sert aujourd’hui contre lui.
En vérité, il s’agit de la culture de la” politique du kleenex” qui consiste à embarquer les naïfs qui croiraient à ce qui est en réalité un projet personnel d’assouvissement d’une ambition sans le moindre substrat politique. La preuve en est que de toute votre campagne, il ne peut être retenu aucun élément de programme crédible ni sur le plan économique, ni sur le plan social, ni sur le plan de la gouvernance. Face à ce constat fait par la majorité des Camerounais, la réalité d’une imposture prend chaque jour corps d’avantage, au détriment malheureusement d’ une communauté ethnique dont vous alimentez le repli identitaire. Est on loin du crime?
Pas si loin que cela n’y parait quand au détour de votre dernière sortie, on vous surprend en  train de faire des clins d’oeil complices aux terroristes Ambazoniens dont les actes cruels et barbares endeuillent de nombreuses familles et que tout homme politique responsable et un tant soit peu patriotique devrait condamner sans équivoque.
En tant que Camerounais qui avec la majorité des citoyens a été partie prenante de la longue marche du Cameroun vers la démocratie, je m’en voudrai de ne pas vous faire savoir que nous ne laisserons pas que réussissent ni vos tentatives de brouillage de l’image internationale de notre pays, ni celles de déstabilisation du Cameroun. Un grand nombre parmi nous, suivi par le peuple avons choisi, dans un jeu politique où pendant des années Monsieur Biya a fait preuve d’expérience et de tempérence à travers moult épisodes dont certaines étaient tendues, nous avons choisi dis-ai je de préserver la paix, la concorde communautaire, la préservation de l’image internationale du Cameroun.
Je ne peux donc que vous mettre en garde contre le rejet par notre peuple auquel vos multiples erreurs vous exposent, si vous persistez à vouloir mettre en péril ce à quoi les Camerounais tiennent le plus: La paix et le respect des institutions républicaines.

Par Célestin Bedzigui,

Président du PAL

Share.

About Author

Laisser un commentaire

  • SANTE

    Près d’une vingtaine d’instituts hospitaliers publics ont déjà bénéficié de dons d’entreprises françaises basées sur le territoire camerounais. Président des Ccef, Pascal Louchelart souligne : «Cette action est annonciatrice d’une série d’autres qui seront menées par le réseau des Conseillers du Commerce Extérieur de la France au Cameroun. Nous travaillons pour doter davantage le personnel de santé d’équipements...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)
    Sortez couverts ! Portez un masque ; protégeons-nous et protégeons les autres ! Ces messages de sensibilisation ont plus que jamais tout leur sens en ces jours où la menace du Coronavirus fait frémir au Cameroun. Les statistiques donnent froid au dos et sonnent comme une course vers un record en termes de contamination. Les derniers chiffres font état de 112 cas, 14 guéris et 3 décès enregistrés hier, vendredi 22 mai 2020...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)
    Il s’est fait connaître, vers les années 1995, à l’échelle nationale et internationale avec ses remèdes notamment contre le Vih Sida, à base de plantes. Le Camerounais Dr Richard Fru présente aujourd’hui une gamme de produits pour barrer la voie au covid-19.
    Malgré l’indifférence du gouvernement camerounais, l’expert de la médecine orthomoléculaire soigne depuis des mois, les malades du Covid-19. Aujourd’hui, il présente une solution buvable à base de plantes naturelles, pour prévenir et soigner les patients du Covid-19. «Ces deux nouveaux produits destinés au grand public permettent de créer une immunité collective acquise et rompre définitivement la chaîne de transmission du Covid-19»...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)
    L'Unicef répond à l'appel du premier magistrat de la ville de Douala, Roger Mbassa Ndine, qui a mis sur pied une stratégie de riposte. La cérémonie de remise de ce don par l'Unicef s'est tenue  le 24 avril dernier à Bonaberi à l'esplanade de la sous-préfecture. Constitué de 70 cubitainers de  1000 litres chacun, des chasubles pour les équipes qui descendront sur le terrain
  • DIPLOMATIE

    Sommet Afrique-France 2020 : Stéphanie Rivoal séjourne au Cameroun
    La Secrétaire générale Stéphanie Rivoal veut notamment se rassurer de la participation conséquente des entrepreneurs camerounais au Sommet Afrique-France 2020 qui se tiendra à Bordeaux. Stéphanie Rivoal a rencontré ce lundi 2 mars 2020, le ministre de l'Habitat et du Développement urbain, Célestine Ketcha Courtès, pour s'enquérir du contenu technique de la participation...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)

    La Secrétaire générale Stéphanie Rivoal veut notamment se rassurer de la participation conséquente des entrepreneurs camerounais au Sommet Afrique-Fran...

    Read More
    Droit financier communautaire : la Cemac vulgarise les mécanismes
    Séminaire de vulgarisation du droit financier Communautaire et de sensibilisation sur les procédures de la Cour des Comptes de la Cemac. C’est autour de ces travaux de trois jours que les premiers responsables des institutions, organes et institutions spécialisées, et acteurs financiers de la zone Cemac (Communauté des économique et monétaire des Etats de l’Afrique centrale) s’affairent depuis le 3 décembre courant. Le centre des conférences de Sipopo de Malabo en Guinée Équatoriale accueille l’évènement. Il est question de former les acteurs impliqués dans la gestion des ressources mises à la disposition des institutions de la sous-région. Comme l’a expliqué dans son discours inaugural Juan Carlos Owono Ela Mangue,Les travaux de Malabo en Guinée Équatoriale ont débuté le 3 décembre 2019.

    Séminaire de vulgarisation du droit financier Communautaire...

    Read More
    Affaire Nexttel : le Vice-premier Ministre vietnamien en route pour le Cameroun
    Dans une récente parution, La Voix Du Koat informait le public de la visite officielle au Cameroun, du 1er au 3 novembre 2019, du Vice-premier Ministre vietnamien. Vuong Dinh Hue sera à la tête d’une délégation de neuf personnes. Au menu de ce voyage diplomatique, deux questions : la coopération bilatérale et les décisions liées au règlement des différends dans l'entreprise commune NexttelDans une récente parution, La Voix Du Koat informait les lecteurs de la visite officielle au Cameroun, du 1er au 3 novembre 2019, du Vice-premier Ministre vietnamien. Vuong Dinh Hue sera ...
    Read More
    Grand dialogue national : la France et la Francophonie encouragent la «libre expression»
    Elles se sont prononcées ce jeudi 12 septembre 2019 sur l’actualité majeure au Cameroun. À travers un tweet, la France laisse entendre qu’elle est attachée au « dialogue et à ...
    Read More
    Revendications anticoloniales : Martin Dibobe célébré en Allemagne
    Premier Noir conducteur de train dans les années 1900 à Berlin, ce Camerounais d’origine et militant anticolonialiste a été honoré le 22 juillet 2019 par le gouvernement du Land avec une deuxième plaque au centre administratif de Berlin. Le gouvernement du Land de Berlin et de la ville de Berlin, capitale de la République fédérale d’Allemagne, a pris la résolution de retirer des noms de rues célébrant d’anciens esclavagistes et colonisateurs pour les remplacer par des noms d’anciens défenseurs des libertés fondamentales, des activistes de l’égalité des droits et des militants ou résistants anticolonialistes. Un acte que le professeur Kum’à Ndoumbè III considère comme une victoire suite à plusieurs années de luttes et d’injustices subites par les peuples colonisés d’AfriquePremier Noir conducteur de train dans les années 1900 à Berlin, ce Camerounais  d’origine et militant anticolonialiste a été honoré le 22 juillet 2019 par le gouvernement du Land avec une ...
    Read More