Can 2019 : quand les Comores flinguent la Caf et la Fifa

0

Engagée dans une procédure devant le Tribunal arbitral du sport pour réclamer la disqualification du Cameroun dans les éliminatoires de la Can 2019, la Fédération comorienne de football condamne l’attitude de la Confédération africaine de football et réclamé une aide financière de la Fifa.

Faites entrer l’accusé ! La rencontre Cameroun-Comores de samedi prochain au stade omnisport Ahmadou Ahidjo de Yaoundé s’annonce électrique, pour dire le moins. Si les deux sélections se disputeront leur billet pour la Can 2019 lors de ce choc programmé en nocturne, la lutte pour la qualification se joue aussi sur le terrain judiciaire avec le recours des Cœlacanthes devant le Tas. La Fédération de football des Comores (Ffc) n’est pas heureuse des développements de la plainte qu’elle a logée au Tas contre l’instance que dirige Ahmad Ahmad. Dans une lettre adressée à la Secrétaire générale de la Fédération internationale de football association (Fifa), le président de l’instance faîtière se plaint du dysfonctionnement du système de résolutions des différends, à savoir le recours à la juridiction basée à Lausanne. La Fédération insulaire réclame en effet la stricte application du règlement et la disqualification du Cameroun suite à la perte de son statut de pays-hôte, ce que la Caf a refusé, préférant jouer la carte de l’apaisement.

Affaires disciplinaires

« Nous attirons votre attention sur un dysfonctionnement du système de résolution des différends prévu par les statuts de la Fifa et de la Confédération africaine de football ( Caf) à savoir le recours au tribunal arbitral du sport (Tas) sans intervention de la part de la Fifa », écrit Saida Fouhman, le patron du Comité exécutif de la Ffc. Problème : la Fédération des Comores (Ffc) est loin de rouler sur l’or et ce recours devant le Tas coûte cher. « Il s’est avéré depuis que (…) le tribunal arbitral a refusé a la Ffc le bénéfice de la gratuité des procédures, alors que cette gratuité est expressément prévue par l’article R65 du règlement Tas dans les cas d’appels contre des décisions de fédérations internationales dans le cadre d’affaires disciplinaires. La Ffc avait pourtant pris soin de signaler au Tas que ses ressources sont pour l’essentiel pré-affectées par les donateurs et que le montant affecté par le Tas était disproportionné aux moyens de la Ffc les montants exigés par le Tas sont en effet de Chf 24.000 pour la seule Ffc, le même montant étant requis de la Caf, soit un total de Chf 48.000. Pour information, ce montant correspond à environ soixante fois le Pib par habitant des Comores. La Ffc, personne morale, ne peut pas bénéficier du programme d’assistance judiciaire du Tas, qui est réservé aux personnes physiques ».

La Caf au banc des accusés

De quoi mettre la pression sur la Fifa pour les aider à payer une partie des frais avancés avec une deadline fixée à hier lundi midi. « Sans intervention de la part de la Fifa d’ici au lundi 18 mars 2019 à midi (heure de Moroni), la Ffc sera contrainte de se tourner vers les tribunaux ordinaires égyptiens (lieu du siège de la Caf, situé au Caire, ndlr) », met en garde la Ffc. L’instance déplore au passage, l’attitude de la Caf, accusée d’avoir refusé de prendre en charge une partie frais engagés par les Comores dans cette procédure. « La Caf a également réagi à la lettre de la Ffc, en écrivant elle-même au Tas pour signifier qu’elle refusait de payer sa propre part de l’avance de frais, alors même qu’elle en a les moyens financiers et qu’elle admet payer d’habitude les avances de frais demandées par le Tas. (…) Il s’agit donc d’une tentative flagrante de la Caf de profiter des moyens restreints de la Ffc pour obtenir la fin de la procédure arbitrale sans que la Ffc puisse être entendue », taclent les Comores. Affaire à suivre !

Daniel NDING

Share.

About Author

Laisser un commentaire

  • SANTE

    Sortez couverts ! Portez un masque ; protégeons-nous et protégeons les autres ! Ces messages de sensibilisation ont plus que jamais tout leur sens en ces jours où la menace du Coronavirus fait frémir au Cameroun. Les statistiques donnent froid au dos et sonnent comme une course vers un record en termes de contamination. Les derniers chiffres font état de 112 cas, 14 guéris et 3 décès enregistrés hier, vendredi 22 mai 2020...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)
    Il s’est fait connaître, vers les années 1995, à l’échelle nationale et internationale avec ses remèdes notamment contre le Vih Sida, à base de plantes. Le Camerounais Dr Richard Fru présente aujourd’hui une gamme de produits pour barrer la voie au covid-19.
    Malgré l’indifférence du gouvernement camerounais, l’expert de la médecine orthomoléculaire soigne depuis des mois, les malades du Covid-19. Aujourd’hui, il présente une solution buvable à base de plantes naturelles, pour prévenir et soigner les patients du Covid-19. «Ces deux nouveaux produits destinés au grand public permettent de créer une immunité collective acquise et rompre définitivement la chaîne de transmission du Covid-19»...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)
    L'Unicef répond à l'appel du premier magistrat de la ville de Douala, Roger Mbassa Ndine, qui a mis sur pied une stratégie de riposte. La cérémonie de remise de ce don par l'Unicef s'est tenue  le 24 avril dernier à Bonaberi à l'esplanade de la sous-préfecture. Constitué de 70 cubitainers de  1000 litres chacun, des chasubles pour les équipes qui descendront sur le terrain
    Malgré l’indifférence du gouvernement camerounais, l’expert de la médecine orthomoléculaire soigne depuis des mois, les malades du Covid-19. Aujourd’hui, il présente une solution buvable à base de plantes naturelles, pour prévenir et soigner les patients du Covid-19. «Ces deux nouveaux produits destinés au grand public permettent de créer une immunité collective acquise et rompre définitivement la chaîne de transmission du Covid-19»...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)
  • DIPLOMATIE

    Sommet Afrique-France 2020 : Stéphanie Rivoal séjourne au Cameroun
    La Secrétaire générale Stéphanie Rivoal veut notamment se rassurer de la participation conséquente des entrepreneurs camerounais au Sommet Afrique-France 2020 qui se tiendra à Bordeaux. Stéphanie Rivoal a rencontré ce lundi 2 mars 2020, le ministre de l'Habitat et du Développement urbain, Célestine Ketcha Courtès, pour s'enquérir du contenu technique de la participation...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)

    La Secrétaire générale Stéphanie Rivoal veut notamment se rassurer de la participation conséquente des entrepreneurs camerounais au Sommet Afrique-Fran...

    Read More
    Droit financier communautaire : la Cemac vulgarise les mécanismes
    Séminaire de vulgarisation du droit financier Communautaire et de sensibilisation sur les procédures de la Cour des Comptes de la Cemac. C’est autour de ces travaux de trois jours que les premiers responsables des institutions, organes et institutions spécialisées, et acteurs financiers de la zone Cemac (Communauté des économique et monétaire des Etats de l’Afrique centrale) s’affairent depuis le 3 décembre courant. Le centre des conférences de Sipopo de Malabo en Guinée Équatoriale accueille l’évènement. Il est question de former les acteurs impliqués dans la gestion des ressources mises à la disposition des institutions de la sous-région. Comme l’a expliqué dans son discours inaugural Juan Carlos Owono Ela Mangue,Les travaux de Malabo en Guinée Équatoriale ont débuté le 3 décembre 2019.

    Séminaire de vulgarisation du droit financier Communautaire...

    Read More
    Affaire Nexttel : le Vice-premier Ministre vietnamien en route pour le Cameroun
    Dans une récente parution, La Voix Du Koat informait le public de la visite officielle au Cameroun, du 1er au 3 novembre 2019, du Vice-premier Ministre vietnamien. Vuong Dinh Hue sera à la tête d’une délégation de neuf personnes. Au menu de ce voyage diplomatique, deux questions : la coopération bilatérale et les décisions liées au règlement des différends dans l'entreprise commune NexttelDans une récente parution, La Voix Du Koat informait les lecteurs de la visite officielle au Cameroun, du 1er au 3 novembre 2019, du Vice-premier Ministre vietnamien. Vuong Dinh Hue sera ...
    Read More
    Grand dialogue national : la France et la Francophonie encouragent la «libre expression»
    Elles se sont prononcées ce jeudi 12 septembre 2019 sur l’actualité majeure au Cameroun. À travers un tweet, la France laisse entendre qu’elle est attachée au « dialogue et à ...
    Read More
    Revendications anticoloniales : Martin Dibobe célébré en Allemagne
    Premier Noir conducteur de train dans les années 1900 à Berlin, ce Camerounais d’origine et militant anticolonialiste a été honoré le 22 juillet 2019 par le gouvernement du Land avec une deuxième plaque au centre administratif de Berlin. Le gouvernement du Land de Berlin et de la ville de Berlin, capitale de la République fédérale d’Allemagne, a pris la résolution de retirer des noms de rues célébrant d’anciens esclavagistes et colonisateurs pour les remplacer par des noms d’anciens défenseurs des libertés fondamentales, des activistes de l’égalité des droits et des militants ou résistants anticolonialistes. Un acte que le professeur Kum’à Ndoumbè III considère comme une victoire suite à plusieurs années de luttes et d’injustices subites par les peuples colonisés d’AfriquePremier Noir conducteur de train dans les années 1900 à Berlin, ce Camerounais  d’origine et militant anticolonialiste a été honoré le 22 juillet 2019 par le gouvernement du Land avec une ...
    Read More