Can 2019 : la Guinée-Bissau dans la gueule du Lion

0

Deux coups de griffes ont suffit au Cameroun, champion d’Afrique en titre, pour faire tomber les Djurtus ce mardi 25 juin à Ismaïlia, dans le premier match du groupe F.

Entrée réussie pour le Cameroun ! Belle option pour les Lions indomptables. Les tenants du titre ont lancé leur campagne égyptienne de la meilleure des manières en dominant la Guinée-Bissau (2-0). Deux coups de griffes synonymes de trois points d’entrée, c’est sécurisant pour la suite de la compétition. Mais les poulains de Clarence Seedorf, avant de remporter ce premier match de poule, ont certainement compris que défendre son titre de champion d’Afrique des nations n’est jamais une sinécure. La preuve, le capitaine Eric-Maxim Choupo Moting et ses camarades ont cravaché dur avant d’obtenir ce résultat sur la canicule à Ismaïlia et face à une équipe Bissau-guinéenne qui n’est pas venue au pays des Pharaons jouer les touristes. Les Lions indomptables qui faisaient leur retour dans cette grand’messe du football continental deux ans après l’avoir remportée au Gabon en 2017 ont eu toutes les peines du monde à prendre le dessus sur des Djurtus, toniques et tranchants dans le compartiment offensif.

Yaya Banana et Bahoken, toutes griffes dehors

Même si la patience et l’expérience des Camerounais ont finalement eu raison de cet adversaire coriace, les félins ont mis plus de 65 minutes avant de trouver les clés du verrou bissau-guinéen. Car les joueurs de Baciro Candé ont réussi à faire jeu égal avec leur adversaire durant toute la première période. Bien en place, les Djurtus ne se sont jamais montrés particulièrement dangereux mais ils ont réussi à faire déjouer les Lions et les incursions de leur virevoltant ailier Piqueti dans la défense camerounaise pouvaient laisser espérer aux Bissau-guinéens un meilleur résultat que celui que leur prédisaient les pronostiqueurs.

C’est finalement sur corner à la 66e minute de jeu grâce à une tête smashée de Yaya Banana sur laquelle Mendes n’a rien pu faire, que le Cameroun s’est remis dans le droit chemin. Trois minutes plus tard, Stéphane Bahoken à peine une minute après être entré en jeu a alourdi la mise en profitant d’une erreur de relance de la défense des Djurtus. Les Bissau-guinéens ont bien tenté, sans succès, de sauver l’honneur pour leur deuxième participation à une Can mais les hommes de Seedorf ont su gérer leur avance sans trembler. Avec cette première victoire, le plus important est fait pour les Lions indomptables mais il faudra sans aucun doute qu’ils se montrent un peu plus convaincants face au Ghana samedi prochain, s’ils veulent caresser l’espoir de se succéder à eux-mêmes au palmarès de cette Can 2019.

Daniel NDING

Share.

About Author

Laisser un commentaire