Basket-ball : Pascal Siakam est-il encore Camerounais ?

0

Depuis son arrivée au pays, le joueur de Toronto Raptors au Canada a eu un comportement presque de dédain à l’endroit de ses compatriotes et des autorités camerounaises. De quoi susciter des interrogations

«Méprisant et insolent !». Ainsi, on peut qualifier le comportement affiché par Pascal Siakam. Le basketteur d’origine camerounaise, sociétaire de Toronto Raptors en NBA au Canada arrivé au Cameroun en début de ce mois d’août, a manqué de politesse et de règles de bienséance à l’endroit de ses concitoyens et aux autorités en charge de son pays.
Alors que ses compatriotes et fans, contents de ses performances sportives, au courant de sa venue au Cameroun, se sont organisés pour lui réserver un accueil chaleureux avec tous les honneurs dignes de ce nom à l’aéroport de Douala, le vainqueur 2019 de la NBA a plutôt affiché une fin de non-recevoir. Informés que son avion  atterrissait le 1er août, ses fans ont attendu depuis jours à l’aéroport, pour le voir atterrir le 2 août. A sa descente d’avion, Pascal Siakam ne s’est même pas intéressé aux nombreux fans rassemblés à la sortie qui ont passé deux jours à l’attendre. Il s’est engouffré dans sa voiture refusant même à la limite se faire filmer. «C’est pourquoi, il n’y aucune photo de son arrivée à l’aéroport International de Douala», nous a fait remarquer Jean Marc, un des fans qui s’était déplacé pour la circonstance. Une déception pour ses nombreux fans qui ont bravé la pluie.
Après cet incident, on attendait que le sociétaire de Toronto Raptors s’excuse auprès de ses supporters. Il n’en est rien. On n’est plutôt surpris par une sortie quelque peu rocambolesque dans laquelle il déclare être venu pour se recueillir sur la tombe de son père dont il n’a pas pu assister aux obsèques pendant la compétition et pas pour autre chose.
Deuxième fausse note, du sportif. L’invitation négociée par la Fecabasket avec le ministre des Sports et de l’Education physique, pris de commun accord entre les deux parties. La rencontre a été prévue le samedi 10 août. Pascal Siakam et son équipe ont décommandé à la dernière minute, alors que tout le protocole nécessaire était mis en place. Envoyant ainsi carrément balader Narcisse Mouelle Kombi, et toute sa suite. Un mépris de plus qui ne saurait être toléré. Mais à quel jeu joue Pascal Siakam ? Se demande-t-on.
Rappelons que le basketteur est venu au Cameroun, accompagné par le président du club dont il est sociétaire, Toronto Raptors, et toute son équipe technique venue pour un camp de basket au palais des Sports de Yaoundé. Ce déplacement serait-il influencé par un autre calendrier bien précis ? Pascal Siakam à travers ses agissements voudrait-il faire comprendre aux populations de son pays d’origine de ne peut plus compter sur lui et qu’il aurait déjà opter pour la nationalité américaine ?
Une hypothèse possible qui serait son droit le plus absolu. Cependant le sociétaire de Toronto Raptors devrait pouvoir le dire et assumer ouvertement son choix que de jouer au cache-cache avec ses compatriotes . Même si ce serait une grande déception pour de nombreux supporters au pays. Surtout pour son compatriote et international camerounais Mbah à Moute, également sociétaire de la NBA qui, à travers ses camps de détection des jeunes talents organisés au pays, l’avait présenté au public.
Félix ÉPÉE

Share.

About Author

Leave A Reply