Affaire Nexttel : péril sur plus de 100 mille emplois

0

Plus d’un an déjà que la brouille entre les actionnaires Vietnamiens et Camerounais perdurent. Les employés sont dans la panique.

Tout commence en 2018. Les principaux actionnaires de l’opérateur de téléphonie mobile Nexttel, sont à couteaux tirés, au sujet du respect des clauses contractuelles engageant la gestion managériale de ladite entreprise. Il s’agit du Camerounais Baba Ahmadou Danpullo, promoteur de Bestcam et actionnaire minoritaire de Viettel Cameroun S.A (30%) ; et  des Vietnamiens du groupe Viettel Global Investment JSC, qui détiennent 70% des parts. Baba Danpullo est accusé par les Vietnamiens de vouloir s’accaparer l’entreprise.  Les plaintes ont été déposées des deux côtés.

Afin de protéger les intérêts des parties prenantes, conformément au droit camerounais et aux pratiques internationales, le cabinet d’avocats Jing & Partners, l’un des plus grands cabinets d’Afrique centrale et occidentale, a confirmé en juin dernier que le règlement du litige au centre d’arbitrage international de Singapour est nécessaire pour assurer une décision objective et transparente. Des rencontres diplomatiques entre les autorités camerounaises et vietnamiennes ont eu lieu. Le Premier Ministre Joseph Dion Ngute a d’ailleurs reçu en audience l’envoyé spécial du Premier Ministre vietnamien en mai dernier. Mais en juillet 2019, la tripartite annoncée entre les deux parties et Joseph Dion Ngute n’a pas tenu la promesse des fleurs, l’actionnaire camerounais ayant répondu aux abonnés absents.

Lire aussi :Affaire Nexttel : Baba Danpullo dribble la réunion de crise

Aujourd’hui, la machine Nexttel est grippée, au grand dam des salariés. «100 000 Camerounais risquent de perdre leur emploi (y compris les employés de Nexttel et leurs partenaires commerciaux actuels)», apprend-on. Aussi, «Nexttel emploie actuellement 1 000 personnes, dont 94% de Camerounais. Et 85% des postes de direction chez Nexttel sont occupés par des Camerounais. En ce qui concerne la technologie : Viettel apporte toujours les technologies de pointe aux pays dans lesquels elle investit. Par exemple, en Asie du Sud-Est, Viettel est le premier opérateur réseau à déployer la 5G (technique) et à se lancer rapidement dans des activités commerciales au Vietnam, au Cambodge et au Myanmar», indique une source dans l’entreprise.

Affaire à suivre !

H.N.

Share.

About Author

Leave A Reply