Action sociale : Nofia au secours des personnes âgées et des orphelins

0

Cette microfinance a fait un don en vivres à ces personnes vulnérables et nécessiteuses le 15 juin dernier à Douala.

Sacs de riz, bidons d’huile, pâtes alimentaires, couches, serviettes hygiéniques, savons,… Autant de dons en nature et en argent, offert le samedi 15 juin par la Nouvelle Financière Africaine (Nofia)  aux personnes âgées et  orphelins à  Douala.

Au Centre d’accueil et de divertissement pour les personnes âgées et à l’Orphelinat de l’œuvre des sans heureux bénéficiaires de cet élan de solidarité, l’émotion est grande. Florence Kwetcho Ndassep, directrice du Centre en charge des personnes âgées, est sans voix. Elle vient de perdre une de ses pensionnaires (décédée dans la nuit) avec laquelle elle entretenait une très grande complicité. Les larmes dégoulinant de ses joues,  elle dit mille fois mercis aux donateurs.

« Peu sont les gens qui pensent aux personnes du 3e âge. Votre geste est le bienvenu et il arrive au bon moment quand nous sommes plus dans le besoin». Florence Kwetcho a saisi également de l’occasion pour faire part des difficultés rencontrées au quotidien. «Ce n’est pas facile de partager leurs souffrances et leurs douleurs». Elle profite ainsi pour lancer un appel à l’aide aux autorités et à toutes les âmes de bonne volonté.

Dix ans d’existence

Sacs de riz, bidons d’huile, pâtes alimentaires, couches, serviettes hygiéniques, savons,… Autant de dons en nature et en argent, offert le samedi 15 juin par la Nouvelle Financière Africaine (Nofia)  aux personnes âgées et  orphelins à  Douala. Au Centre d’accueil et de divertissement pour les personnes âgées et à l’Orphelinat de l’œuvre des sans heureux bénéficiaires de cet élan de solidarité, l’émotion est grande. Florence Kwetcho Ndassep, directrice du Centre en charge des personnes âgées, est sans voix. Elle vient de perdre une de ses pensionnaires

La Nouvelle Financière africaine aux côtés des démunis.

C’est presque la même réaction du côté de Mama Monique, responsable de l’Orphelinat de l’œuvre des sans voix. « Dieu a pour privilège, les veufs, les veuves et les orphelins» dit-elle. Ces paroles n’ont pas laissé indifférent le donateur.  Pour Théophile Kouakouam Nana,  Directeur général de Nofia à la tête d’une délégation d’une vingtaine de personnes constituée essentiellement de ses collaborateurs, ce grand geste de solidarité affiché rentre dans le cadre de la mission sociale de leur entreprise. «C’est dans la mise en œuvre de sa mission sociale qu’elle se penche de temps en temps au chevet des personnes nécessiteuses pour leur apporter son soutien», déclare-t-il.

En effet, Nofia, établissement de microfinance qui fête cette année ses dix ans d’existence, a opté d’après son directeur, pour une autre forme de célébration : la remise de dons aux personnes vulnérables qui ont besoin d’assistante. Cette action est la première d’une série qui se poursuivra tout le long de l’année dans d’autres institutions du genre.

Nofia veut peser de son poids en tant que société citoyenne, pour offrir, à travers ces actions, une plus-value à certaines catégories de couches sociales défavorisées en améliorant leur confiance en soi,  leur insertion et leur intégration dans la société. Est également prévue, pour marquer cet anniversaire, une grande marche sportive dans quelques  artères de la ville de Douala.

Félix EPEE

Share.

About Author

Laisser un commentaire