Yves Jiwo : «Tootree permet de recréer virtuellement les établissements avec leurs salles de classes»

0
Co-fondateur et président de la plateforme Tootree, Yves Jiwo décline les contours et les perspectives de Tootree, cette découverte capable de recréer virtuellement les établissements d’enseignement secondaires et supérieurs au Cameroun et en Côte d’Ivoire.

En mettant sur pied « Tootree », quelle était la plus-value que vous espériez apporter au sein du réseau éducatif ?

 La plus-value majeure que nous avons souhaitée apporter en mettant sur pied ce projet est le renforcement du suivi pédagogique des apprenants, principalement en Afrique. Vous savez, nous sommes dans un contexte où au Cameroun par exemple, un enseignant doit encadrer 80 apprenants en moyenne. C’est énorme ! C’est ce que l’on appelle l’éducation de masse. Dans ces conditions, malgré toute la bonne volonté des enseignants, il leur est quasiment impossible de pouvoir accorder suffisamment de temps à chacun de leurs élèves pour comprendre leurs difficultés et leur apporter l’aide adaptée. Les lacunes s’accumulent alors. Ce manque de suivi des apprenants aura un impact sur le taux de décrochage scolaire et le niveau d’apprentissage qui est très élevé pour le premier et dramatiquement bas pour le second concernant notre continent. Pourtant nous avons plus que jamais besoin d’une jeunesse bien instruite et pétrie de compétences pour construire notre continent et relever les défis de développement qui sont les nôtres.

 Est-ce que le fait que les systèmes éducatifs (camerounais et ivoirien) ne soient pas totalement identiques, ne remet pas en question le problème d’adaptation de la cible à cet outil ?

 Les systèmes éducatifs, tels que les systèmes camerounais et ivoiriens ne sont effectivement pas les mêmes mais lorsqu’il s’agit d’amélioration du suivi pédagogique des apprenants, nous parlons bien le même langage.Tootree à travers la technologie, vient permettre de repenser la pédagogie en passant d’une pédagogie réactive et passive à une pédagogie active qui met l’apprenant et ses difficultés en son centre. Je veux dire par là que pour l’heure, nous découvrons principalement le niveau des apprenants au terme d’évaluations écrites ou orales.

Lire aussi :Education de masse : Et si le salut de l’Afrique venait de Tootree !

Mais cela ne vient-il pas trop tard ?

La particularité de Tootree est justement de permettre aux apprenants de déclarer leur difficultés sur leurs leçons au jour le jour ; et même anonymement pour les plus timides ou qui ont peur des moqueries de leurs camarades. Ainsi, grâce aux statistiques sur ces difficultés que leurs professeurs, parents et écoles reçoivent en temps réel, ces encadreurs sont capables d’apporter à leurs apprenants une aide progressive, minutieuse et adaptée pour un gommage des lacunes au jour le jour et une amélioration continue du niveau des apprenants avant les évaluations. À côté de ça, Tootree libéralise l’accès à la ressource pédagogique propre à chaque salle de classe. Lorsqu’un apprenant gradue dans une nouvelle classe, il n’a plus besoin de chercher constamment les anciennes épreuves, cours, travaux dirigés etc. Cela lui est automatiquement accessible pour lui permettre de s’exercer et accroître son niveau en toute quiétude. Cela aussi a sa place dans tous les systèmes éducatifs.

Avez-vous songé à ceux des élèves qui ne disposent pas d’un appareil Android étant donné qu’il s’agit d’une application web et mobile ?

 Oui nous y avons pensé bien entendu. La couverture du mobile dans nos pays est encore approximative mais bien en progression. À notre niveau, nous avons fait le nécessaire pour que Tootree soit disponible sur tout type de support : smartphones, tablettes et ordinateurs. Nous avons bon espoir qu’avec la prise de conscience de l’importance capitale de la technologie dans l’éducation à notre ère, nos gouvernements, sociétés civiles et organisations gouvernementales et non gouvernementales, feront également le nécessaire de leur côté pour permettre un meilleur accès à ces supports.

En ces temps de confinement, en quoi est-ce que « Tootree » peut permettre de rattraper le calendrier scolaire par exemple ?

 La plateforme permettrait de faire ce qu’elle a toujours fait, c’est-à-dire recréer virtuellement les établissements avec leurs salles de classes. À ce moment les professeurs peuvent continuer à donner des cours à leurs classes que ce soit en audio, écrits, vidéo et même en live. La particularité de Tootree est que contrairement à d’autres plateformes où les cours sont simplement déposés puis l’apprenant est livré à lui-même pour les comprendre, les professeurs et leurs classes continuent à interagir. Il ne pourrait en être autrement car nous mettons un point d’honneur sur le suivi des apprenants depuis la genèse de Tootree. Il est même possible de faire des évaluations chronométrées directement depuis la plateforme. Au-delà de ce volet,  dans quelques jours viendra l’ « Ecole des répétitions » sur Tootree où chaque répétiteur pourra gratuitement encadrer ses élèves à distance sans se préoccuper des frais de connexion internet. Des bénévoles voulant donner du leur en faisant des cours ou des répétitions à des jeunes pourront aussi profiter de la plateforme. Nous tenons vraiment à mettre sur pied ce projet car nous voyons combien jeunes et encadreurs souffrent en ces temps pour continuer à progresser ; ne serait-ce qu’en frais de connexion internet. Nous voulons leur offrir des facilités.

Dans un contexte où des apprenants arrachés des bancs de l’école et obligés d’être tous scolarisés à domicile, sont fortement exposés à d’importantes limites d’apprentissage et au décrochage scolaire selon l’Unesco, « Tootree » tel un Zorro, vient se positionner comme une solution locale et déjà opérationnelle. « Les professeurs vont s’inscrire dans les établissements et classes où ils enseignent et être directement en contact avec leurs apprenants. Et les établissements et parents d’élèves doivent disposer également d’un compte qui leur permettrait de suivre leurs apprenants...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)

L’équipe de Tootree en déploiement à l’Université catholique d’Afrique centrale.

Pourquoi devrait-on miser sur « Tootree » et pas sur d’autres réseaux sans doute plus performants et plus connus de la famille éducative ?

 La question de la performance est à voir. De prime abord, il semble qu’au sein de nos communautés, un doute plane toujours sur la qualité et la pertinence des innovations africaines. Tootree a été développée pendant quatre ans pour être aujourd’hui une plateforme répondant aux standards internationaux tant en termes de performance que de design. Il suffit de la tester pour s’en apercevoir. Aussi nous nous démarquons par notre innovation au niveau du suivi pédagogique.

Nous ne sommes qu’au début de notre chemin et travaillons déjà avec 04 établissements de renom dont l’Université Catholique d’Afrique Centrale et le Collège Libermann au Cameroun. Nous travaillons sans relâche pour améliorer constamment l’application et nous sommes convaincus que notre engagement au service de l’éducation nous permettra d’accomplir de grandes choses pour l’Afrique.

Où en êtes-vous avec les démarches entreprises auprès des Ministères de l’enseignement secondaire et supérieur et de l’Unesco ?

 Nous avons effectivement entamé des démarches auprès de ces institutions afin de permettre au plus grand nombre de profiter de la fluidité qu’offre Tootree pour l’enseignement à distance. Malheureusement, elles sont restées sans réponse et infructueuse à ce jour. Nous ne nous décourageons pas pour autant et continuons à apporter notre aide à de nouvelles communautés éducatives chaque jour.

 Dans votre démarche d’opérationnalisation, avez-vous envisagé des partenariats avec des opérateurs télécoms pour au moins revoir à la baisse les coûts ?

Oui dès le début de la crise, nous nous sommes également rapprochés d’opérateurs télécoms dans ce sens. Aujourd’hui, nous sommes en partenariat avec MTN et Orange Cameroun  de sorte que les utilisateurs de Tootree puissent désormais utiliser le réseau en illimité et gratuitement sans contrainte de connexion internet. Des cours en live sans un franc de connexion internet deviennent possible. Bientôt nous élargirons cette possibilité sur d’autres réseaux. La crise sanitaire que nous vivons actuellement est inédite et demande également une réponse inédite de la part de tous les opérateurs et surtout des synergies. C’est aussi à cela que l’on reconnait la grandeur d’un peuple.

Aller sur:https://tootreeweb.com/index

Entretien avec Daniel NDING

Share.

About Author

Laisser un commentaire

  • SANTE

    Près d’une vingtaine d’instituts hospitaliers publics ont déjà bénéficié de dons d’entreprises françaises basées sur le territoire camerounais. Président des Ccef, Pascal Louchelart souligne : «Cette action est annonciatrice d’une série d’autres qui seront menées par le réseau des Conseillers du Commerce Extérieur de la France au Cameroun. Nous travaillons pour doter davantage le personnel de santé d’équipements...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)
    Sortez couverts ! Portez un masque ; protégeons-nous et protégeons les autres ! Ces messages de sensibilisation ont plus que jamais tout leur sens en ces jours où la menace du Coronavirus fait frémir au Cameroun. Les statistiques donnent froid au dos et sonnent comme une course vers un record en termes de contamination. Les derniers chiffres font état de 112 cas, 14 guéris et 3 décès enregistrés hier, vendredi 22 mai 2020...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)
    Il s’est fait connaître, vers les années 1995, à l’échelle nationale et internationale avec ses remèdes notamment contre le Vih Sida, à base de plantes. Le Camerounais Dr Richard Fru présente aujourd’hui une gamme de produits pour barrer la voie au covid-19.
    Malgré l’indifférence du gouvernement camerounais, l’expert de la médecine orthomoléculaire soigne depuis des mois, les malades du Covid-19. Aujourd’hui, il présente une solution buvable à base de plantes naturelles, pour prévenir et soigner les patients du Covid-19. «Ces deux nouveaux produits destinés au grand public permettent de créer une immunité collective acquise et rompre définitivement la chaîne de transmission du Covid-19»...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)
    L'Unicef répond à l'appel du premier magistrat de la ville de Douala, Roger Mbassa Ndine, qui a mis sur pied une stratégie de riposte. La cérémonie de remise de ce don par l'Unicef s'est tenue  le 24 avril dernier à Bonaberi à l'esplanade de la sous-préfecture. Constitué de 70 cubitainers de  1000 litres chacun, des chasubles pour les équipes qui descendront sur le terrain
  • DIPLOMATIE

    Sommet Afrique-France 2020 : Stéphanie Rivoal séjourne au Cameroun
    La Secrétaire générale Stéphanie Rivoal veut notamment se rassurer de la participation conséquente des entrepreneurs camerounais au Sommet Afrique-France 2020 qui se tiendra à Bordeaux. Stéphanie Rivoal a rencontré ce lundi 2 mars 2020, le ministre de l'Habitat et du Développement urbain, Célestine Ketcha Courtès, pour s'enquérir du contenu technique de la participation...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)

    La Secrétaire générale Stéphanie Rivoal veut notamment se rassurer de la participation conséquente des entrepreneurs camerounais au Sommet Afrique-Fran...

    Read More
    Droit financier communautaire : la Cemac vulgarise les mécanismes
    Séminaire de vulgarisation du droit financier Communautaire et de sensibilisation sur les procédures de la Cour des Comptes de la Cemac. C’est autour de ces travaux de trois jours que les premiers responsables des institutions, organes et institutions spécialisées, et acteurs financiers de la zone Cemac (Communauté des économique et monétaire des Etats de l’Afrique centrale) s’affairent depuis le 3 décembre courant. Le centre des conférences de Sipopo de Malabo en Guinée Équatoriale accueille l’évènement. Il est question de former les acteurs impliqués dans la gestion des ressources mises à la disposition des institutions de la sous-région. Comme l’a expliqué dans son discours inaugural Juan Carlos Owono Ela Mangue,Les travaux de Malabo en Guinée Équatoriale ont débuté le 3 décembre 2019.

    Séminaire de vulgarisation du droit financier Communautaire...

    Read More
    Affaire Nexttel : le Vice-premier Ministre vietnamien en route pour le Cameroun
    Dans une récente parution, La Voix Du Koat informait le public de la visite officielle au Cameroun, du 1er au 3 novembre 2019, du Vice-premier Ministre vietnamien. Vuong Dinh Hue sera à la tête d’une délégation de neuf personnes. Au menu de ce voyage diplomatique, deux questions : la coopération bilatérale et les décisions liées au règlement des différends dans l'entreprise commune NexttelDans une récente parution, La Voix Du Koat informait les lecteurs de la visite officielle au Cameroun, du 1er au 3 novembre 2019, du Vice-premier Ministre vietnamien. Vuong Dinh Hue sera ...
    Read More
    Grand dialogue national : la France et la Francophonie encouragent la «libre expression»
    Elles se sont prononcées ce jeudi 12 septembre 2019 sur l’actualité majeure au Cameroun. À travers un tweet, la France laisse entendre qu’elle est attachée au « dialogue et à ...
    Read More
    Revendications anticoloniales : Martin Dibobe célébré en Allemagne
    Premier Noir conducteur de train dans les années 1900 à Berlin, ce Camerounais d’origine et militant anticolonialiste a été honoré le 22 juillet 2019 par le gouvernement du Land avec une deuxième plaque au centre administratif de Berlin. Le gouvernement du Land de Berlin et de la ville de Berlin, capitale de la République fédérale d’Allemagne, a pris la résolution de retirer des noms de rues célébrant d’anciens esclavagistes et colonisateurs pour les remplacer par des noms d’anciens défenseurs des libertés fondamentales, des activistes de l’égalité des droits et des militants ou résistants anticolonialistes. Un acte que le professeur Kum’à Ndoumbè III considère comme une victoire suite à plusieurs années de luttes et d’injustices subites par les peuples colonisés d’AfriquePremier Noir conducteur de train dans les années 1900 à Berlin, ce Camerounais  d’origine et militant anticolonialiste a été honoré le 22 juillet 2019 par le gouvernement du Land avec une ...
    Read More