Unité nationale : l’Ouest signe et persiste

0

Le grand meeting du samedi 20 juillet 2019, à la place des fêtes de Bafoussam, a été une occasion exceptionnelle pour les élites et forces vives de la région de l’Ouest, de réaffirmer leur attachement au aux idéaux de paix, de démocratie et d’unité nationale.

Le 28 juin dernier, les élites de la région de l’Ouest lancent l’appel au calme et à la raison. L’initiative est du Président du Sénat Marcel Niat Njifenji. Les 171 signataires de cet appel condamnent fermement les actes barbares et ignobles, de déshonneur et de dénigrement à l’endroit de l’image du Cameroun, et de son président élu le 07 octobre 2018, avec plus de 71% de suffrages. Le meeting du samedi 20 juillet entrait dans la logique de ce soutien au Chef de l’Etat. Chef de la délégation permanente régionale du comité central du Rdpc pour l’Ouest, le Sultan Roi des Bamouns, S.M. Ibrahim Mbombo Njoya était à la tête des manifs.

Comme il fallait s’y attendre, c’est l’ensemble de la crème politique, économique, administrative, traditionnelle et religieuse, qui a répondu physiquement présent à l’appel du patron politique de la région de l’Ouest. Du Président du Sénat, Marcel Niat Njifenji au Secrétaire Général du Comité Central du Rdpc, Jean Nkuété en passant par les ministres, les directeurs généraux, les Chefs des huit délégations permanentes départementales de l’Ouest, les opérateurs économiques, les chefs traditionnels, la population…la place des fêtes de Bafoussam était on ne peut plus étroite pour accueillir ce beau monde. C’est un peu plus de 10 000 personnes, qui sont venues témoigner physiquement leur fidélité et leur soutien au Chef de l’Etat, ainsi qu’aux institutions de la République.

L’Ouest restera un et indivisible

Le grand meeting du samedi 20 juillet 2019, à la place des fêtes de Bafoussam, a été une occasion exceptionnelle pour les élites et forces vives de la région de l’Ouest, de réaffirmer leur attachement au aux idéaux de paix, de démocratie et d’unité nationale. Sa Majesté Ibrahim Mbombo Njoya, Roi des Bamouns a invité «chacun de nous à ne point céder aux sirènes du repli identitaire ; et à rejeter la violence sous toutes ses formes. Jamais, notre pays ne devrait admettre des actes et des comportements insurrectionnels, haineux, tribalistes et stigmatisant, qui participent à déconstruire gravement

Sous une pluie battante, en guise de bénédiction ancestrale, les milliers de personnes amassées à la place des fêtes de Bafoussam, sont restées toute ouïe devant les allocutions. Qui condamnent toutes les actes odieux, antipatriotes et d’outrage aux institutions de la République, lors des manifestations malheureuses des 25 et 29 juin derniers à Genève en Suisse.

Le grand meeting du samedi 20 juillet 2019, à la place des fêtes de Bafoussam, a été une occasion exceptionnelle pour les élites et forces vives de la région de l’Ouest, de réaffirmer leur attachement au aux idéaux de paix, de démocratie et d’unité nationale. Sa Majesté Ibrahim Mbombo Njoya, Roi des Bamouns a invité «chacun de nous à ne point céder aux sirènes du repli identitaire ; et à rejeter la violence sous toutes ses formes. Jamais, notre pays ne devrait admettre des actes et des comportements insurrectionnels, haineux, tribalistes et stigmatisant, qui participent à déconstruire gravement

Sa Majesté Ibrahim Mbombo Njoya a martelé qu’il «était grand temps que la région de l’Ouest se lève, comme un seul homme, pour dire ‘‘NON’’ ; et dénoncer fermement cette barbarie, lâche et insensée de certains de ses fils à Genève, contre les institutions de la République, qui sont sacrées ; et contre le Chef de l’Etat de tous les camerounais. Je profite donc de cette occasion, pour inviter tous les enfants de l’Ouest, dans toutes les diasporas, à adhérer à l’esprit de paix et d’unité nationale, pour un Cameroun un et indivisible.» Le Sénateur et chef de la délégation permanente du Comité central du Rdpc dans la région de l’Ouest a invité «chacun de nous à ne point céder aux sirènes du repli identitaire ; et à rejeter la violence sous toutes ses formes. Jamais, notre pays ne devrait admettre des actes et des comportements insurrectionnels, haineux, tribalistes et stigmatisant, qui participent à déconstruire gravement notre unité nationale et notre vivre ensemble, si chère à chacun de nous

Le grand meeting du samedi 20 juillet 2019, à la place des fêtes de Bafoussam, a été une occasion exceptionnelle pour les élites et forces vives de la région de l’Ouest, de réaffirmer leur attachement au aux idéaux de paix, de démocratie et d’unité nationale. Sa Majesté Ibrahim Mbombo Njoya, Roi des Bamouns a invité «chacun de nous à ne point céder aux sirènes du repli identitaire ; et à rejeter la violence sous toutes ses formes. Jamais, notre pays ne devrait admettre des actes et des comportements insurrectionnels, haineux, tribalistes et stigmatisant, qui participent à déconstruire gravement

Ministre de l’Habitat et du Développement urbain, Célestine Ketcha Courtès  se réjouit de la «forte mobilisation. Vous avez vu comment le peuple est sorti très nombreux pour soutenir son Chef, le Président Paul Biya.  Vous allez constater aussi que, chez nous à l’Ouest, aucun digne fils, ne peut se lever contre son Chef. Au grand jamais, cela n’est possible ; quelles que soit les raisons, cela ne se peut pas. Alors, à travers cette mobilisation, nous envoyons un message fort à nos enfants de la diaspora, qui pensent déstabiliser le Cameroun, en utilisant le nom de l’Ouest. Nous leurs disons que l’heure aujourd’hui est au travail. L’heure est aujourd’hui à la fédération de toutes les énergies

Samuel BONDJOCK et Valgadine TONGA

Share.

About Author

Leave A Reply