Préparatifs du Hadj 2019 : les passeports des pèlerins embarrassent Paul Atanga Nji

0

La non délivrance d’environ 1300 passeports par la Délégation Générale à la Sureté Nationale (Dgsn), constitue l’épine dorsale de cette édition 2019 ; et ceci malgré le soutien financier du Président de la République.

Président de la Commission Nationale de Hadj, le ministre de l’Administration Territoriale, Paul Atanga Nji a présidé -jeudi 11 juillet- la dernière réunion d’évaluation de l’état des préparatifs du voyage des 2840 pèlerins camerounais pour la Mecque, en Arabie Saoudite. Après avoir dit une prière de remerciement à l’endroit du Chef de l’Etat, pour toutes les facilités qu’il accorde d’année en année au Hadj, les encadreurs des 2840 pèlerins camerounais, régulièrement enregistrés pour ce voyage pour la Mecque, ont passé en revue tous les aspects administratifs et techniques de ce voyage.

Le véritable problème qui concentre les énergies est celui de la non délivrance des passeports à plus de 1300 pèlerins sur les 2840. On est pourtant rendu à 20 jours des premiers embarquements par la compagnie aérienne, Ethiopian Airlines, prévus le 29 juillet 2019.

Lire aussi :Hadj 2019 : Paul Biya accorde une subvention d’1 milliard Fcfa

Au terme de ces échanges, Paul Atanga Nji a promis de faire tout son possible, auprès des autorités compétentes, afin que cette volonté du Président Paul Biya, de faire voyager la délégation camerounaise dans de bonnes conditions, soit une fois de plus une réalité. De quoi rassurer les pèlerins.

Doyen des encadreurs des pèlerins de la Région de l’Ouest, El Hadj Mama Moustapha déclare : «Le problème que nous avons actuellement est celui des passeports que nous n’avons pas encore. Heureusement le Ministre Paul Atanga Nji nous a rassuré qu’il va intervenir auprès de la Délégation Générale à la Sureté Nationale. Nous lui avons donné la liste, avec les récépissés de tous les pèlerins qui n’ont pas encore retirés leurs passeports. Nous sommes vraiment rassurés, car il nous reste encore 20 jours avant notre départ. Quant à nous les encadreurs, nous continuons à rassurer nos pèlerins à préparer leur voyage dans la sérénité. Je suis déjà à mon 42ème voyage pour la Mecque, donc nous sommes déjà habitués à toutes ces tracasseries

Samuel BONDJOCK                  

Share.

About Author

Leave A Reply