Cameroun : trente-neuf militants du Mrc libérés

0

La nouvelle courait depuis l’après-midi du 12 juillet 2019, sur la possible libération de Maurice Kamto et Cie. 39 opposants membres du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (Mrc), ont été libérés vendredi soir.

Selon le juge d’instruction, les charges sont insuffisantes pour poursuivre les militants et sympathisants du parti du Pr. Maurice Kamto. Il donne donc ” main levée des mandats de détention provisoire décernés contre ceux d’entre eux qui sont détenus. Ordonnons également mise en liberté immédiate de ces derniers s’ils ne sont pas détenus pour autre cause”. La majorité avait été interpellée suite aux manifestations interdites du 26 janvier courant.
Les libérations ont été confirmées d’ailleurs par Tiriane Noah, Vice-président du Mouvement pour la renaissance du Cameroun.

Le juge d’instruction a par contre confirmé les charges retenues contre le directoire national du parti, à savoir son leader Maurice Kamto, Penda Ekoka Christian, Albert Dzongang, Célestin Djamen, Abe Abe Gaston, Paul Eric Kingue, Alain Fogue Tedom, et Michèle Ndocki Sonia Martine.

Les charges retenues contre les membres du directoire national du parti sont : insurrection, hostilité contre la patrie, rébellion, réunion et manifestation, attroupement à caractère politique, complicité d’outrage au Président de la République, complicité de dégradation des biens publics ou classés et pour complicité de destruction des biens privés. Le juge d’instruction ordonne leur “renvoi devant le tribunal militaire de Yaoundé, statuant en matière criminelle pour y être jugés conformément à la loi”.

Le juge d’instruction, déclarer les charges contre Me Michelle Ndoki Sonia Martine, suffisantes, d’avoir «commis les faits de tentative d’émigration clandestine.» Les charges sont également maintenues contre Asselefack Cyrille Momo, Djimeli Yili Eric, Djoko Talo…

Valgadine TONGA

Share.

About Author

Leave A Reply