Conseil des ministres : ce que Paul Biya a dit à l’équipe Dion Ngute

0

Le Président de la République a présidé ce 16 janvier, le premier Conseil de ministres avec le gouvernement du 4 janvier 2019 au complet. Au cours du conclave qui a duré une vingtaine de minutes, le capitaine du bateau des Grandes opportunités a tracé la feuille de route du nouveau septennat.eau des Grandes opportunités a tracé la feuille de route du nouveau septennat.

 « Il a demandé la collégialité. Il a demandé la solidarité et l’ardeur au travail. Il nous a dit qu’il nous fait confiance pour exécuter cette feuille de route. C’est ce que je retiens et c’est ce que je vais appliquer ». Propos du nouveau Premier ministre Joseph Dion Ngute, recueillis à chaud au sortir de ce conseil des ministres. En un mot comme en mille, Paul Biya a tracé la feuille de route de son Gouvernement réaménagé le 04 janvier dernier. Fixer le cap et se donner les moyens d’y arriver. Cela passe nécessairement par la prise en compte de priorités contenues dans son allocution lors de la prestation de serment le 06 novembre 2018 ainsi que du discours du 31 décembre de la même année c’est-à-dire la sécurité et le maintien de la paix suite à la mise en place de plusieurs initiatives et structures pour les besoins de la cause, la poursuite de la réalisation des grands projets économiques mais surtout de la prise en compte de la jeunesse dans l’élaboration des politiques  publiques ; ce qui, du coup implique l’amélioration des conditions de vie des populations, bénéficiaires de tous les projets, programmes mis en œuvre par le gouvernement. Lire aussi :Cameroun : Paul Biya remanie le gouvernement

Réponses concrètes

15 minutes ont suffit pour cette communication entre Paul Biya et ses collaborateurs. Occasion idoine pour celui dont une certaine opinion continue de douter des actes pris le 04 janvier d’avoir en face de lui des membres du gouvernements nouvellement promus, les indéboulonnables, les gardiens du temple etc. de chaleureuses retrouvailles. Il n’est pas courant de rencontrer l’homme du Renouveau en ci peu de temps, à peine entré au gouvernement pour les news comers. Le temps n’est donc plus aux discours mais à l’action car il faut convaincre justement pour avoir bénéficié de la confiance et de la magie du décret pour être soit maintenu , soit propulsé à un strapontin aussi juteux qu’un poste ministériel avec tout ce que cela comporte comme avantages prévus « par la réglementation en vigueur ». Dans un contexte où la vie devient de plus en plus chère, l’insécurité de retour dans certaines régions telle l’Adamaoua avec le phénomène des coupeurs de route ; la tension toujours perceptible dans le Noso avec des atteintes physiques sur les autorités administratives ; l’incertitude du lendemain entretenue par des forces qui agissent sous le boisseau avec l’intention première de semer la désolation et la confusion dans les esprits. Au boulot messieurs !

D.N.

Lire aussi :Nomination : Joseph Dion Ngute est le nouveau Premier Ministre du Cameroun

Share.

About Author

Leave A Reply