Black Friday 2018 : les folies inoubliables de Jumia au Cameroun

0

La première édition du Black Friday en 2017 avait drainé un flux d’achats de produits sur la plateforme Jumia. Téléphones de grandes marques, produits électroménagers, denrées alimentaires, vêtements, chaussures…se vendaient avec des remises allant jusqu’à 70%. En 2018, le site de e-commerce est allé plus loin, au grand bonheur des consommateurs.

Du 16 novembre au 7 décembre 2018, c’était la grande folie. Les abonnés à la plateforme pouvaient acquérir des articles avec des remises allant jusqu’à 75%. Grâce à un matraquage médiatique, confie le Directeur général de Jumia Cameroun, Kone Dowogonan, l’entreprise a enregistré plus de quatre-vingt dix mille téléchargements de son application pendant la période du Black Friday. Soixante mille personnes étaient connectées simultanément sur l’application pour passer leurs commandes. La boite recevait trois mille appels par jour. «On avait dix fois plus de commandes que lors d’un jour normal. 99% des commandes validées et livrées en trois jours maximum», poursuit le Dg.

La première édition du Black Friday en 2017 avait drainé un flux d’achats de produits sur la plateforme Jumia. Téléphones de grandes marques, produits électroménagers, denrées alimentaires, vêtements, chaussures se vendaient avec des remises allant jusqu’à 70%. En 2018, le site de e-commerce est allé plus loin, au grand bonheur des consommateurs. Du 16 novembre au 7 décembre 2018, les abonnés à la plateforme pouvaient acquérir des articles avec des remises allant jusqu’à 78%. Grâce à un matraquage médiatique

Dg Kone Dowogonan.

Fred Christian Mila est l’un des grands bénéficiaires. Avec la somme de 6000 Fcfa, il s’est offert une moto de marque Sanili dont le coût réel est estimé à 500.000 Fcfa. Lire aussi :Fêtes de fin d’année : C’est la folie des prix chez Jumia

Le Black Friday «est un concept importé des Etats-Unis. Qui veut que tous les vendredis de chaque mois, les entreprises font les plus grosses remises. C’est sur un seul jour, mais nous irons sur vingt-deux jours», expliquait Kone Dowogonan au lancement de l’acte un du concept promotionnel.

V.T.

Share.

About Author

Leave A Reply