Affaire Avenir Ava : trois suspects dans les mailles de la police judiciaire

0

Atedzoé Ambroise, Djikam Ahmadou et Lobe Loïc ont été présentés aux médias ce mardi 27 novembre 2018. Le chef de gang n’a pas manqué de décrire les circonstances dans lesquelles il a mit fin à la vie de l’artiste.

Atedzoé Ambroise, Djikam Ahmadou et Lobe Loïc ont été présentés aux médias ce mardi 27 novembre 2018. Le chef de gang n’a pas manqué de décrire les circonstances dans lesquelles il a mit fin à la vie de l’artiste. Atedzoé Ambroise, Djikam Ahmadou et Lobe Loïc. Trois repris de justice qui, une fois en liberté, n’ont pas tardé à reprendre leurs activités

Atedzoé Ambroise, Djikam Ahmadou et Lobe Loïc. Trois repris de justice qui, une fois en liberté, n’ont pas tardé à reprendre leurs activités dévastatrices. Cette fois, ils s’en sont pris à la vie d’Avenir Ava. L’artiste avait reçu une balle en pleine crâne devant son domicile, la nuit du 14 novembre dernier, avant de rendre l’âme quatre jours plus tard à l’hôpital central de Yaoundé. Après des recherches, la Police judiciaire du Centre a mis la main sur le gang. Atedzoé Ambroise, alias Mvondo Richard, alias Roberto âgé de 34 ans ; Djikam Ahmadou alias Amas âgé également de 34ans ; Lobe Loïc alias Messongui Henri, alias Etondi Maurice, alias Dollars âgé de 29 ans.

Atedzoé Ambroise, Djikam Ahmadou et Lobe Loïc ont été présentés aux médias ce mardi 27 novembre 2018. Le chef de gang n’a pas manqué de décrire les circonstances dans lesquelles il a mit fin à la vie de l’artiste. Atedzoé Ambroise, Djikam Ahmadou et Lobe Loïc. Trois repris de justice qui, une fois en liberté, n’ont pas tardé à reprendre leurs activités

Le Commissaire de police principale Evina  explique : «Il s’agit d’un gang qui opérait dans la ville de Yaoundé et c’est d’ailleurs tous des repris de justice qui sont connus dans nos fichiers. Qui ont pu se reconstituer après leur sortie et ont semé la terreur dans la ville de Yaoundé pendant un moment. Grace à une intervention énergique de la police, nous avons pu mettre la main sur eux

L’artiste musicien, auteur du titre à succès « Abie », a succombé à ses blessures, ce dimanche aux urgences de l’hôpital central de Yaoundé.

Avenir Ava. A jamais!

Devant les médias, le chef de gang raconte avec froideur : «Je suis arrivé lorsqu’il garait son véhicule. Lorsque je lui ai demandé de me donner l’argent, il m’a fait comprendre que je ne pouvais pas. On a fait le tour de la voiture, il avait sa main derrière. Pour l’effrayer, j’ai tiré une balle entre ses pieds, et il m’a dit en dialecte que je ne peux rien. Les gens ont commencé à ouvrir leurs portes. En voulant m’échapper, j’ai tiré une balle en l’air. Cette balle l’a touché.» Ce gang est aussi inquiété dans l’affaire du cambriolage au domicile du Pr Touna Mama, le braquage des journalistes, parmi lesquels Ernest Obama. Lire aussi :Carnet noir : Avenir Ava avale son micro

V.T.

Share.

About Author

Leave A Reply