Can féminine 2018 : Lionnes, indomptables en attendant l’Algérie

0

Longtemps resté sous le joug du Mali samedi dernier, le Cameroun qui a puisé au fond de ses tripes pour réussir à tirr son épingle du jeu (2-1), croise le fer avec la sélection algérienne mardi prochain.

Longtemps resté sous le joug du Mali samedi dernier, le Cameroun qui a puisé au fond de ses tripes pour réussir à tirr son épingle du jeu (2-1), croise le fer avec la sélection algérienne mardi prochain.

Accouchement difficile, mais accouchement quand même. La traversée du désert a été une épreuve douloureuse pour les vice-championnes d’Afrique. Après avoir plongé les spectateurs et téléspectateurs dans la frayeur, Christine Manie et ses camarades ont finalement imposé leur diktat après 70 minutes de jeu pendant lesquelles les Maliennes ne voulaient nullement lâcher prise. Pour leur première sortie à cette Coupe d’Afrique des nations féminines en terre ghanéenne, le Cameroun a cravaché dur pour tenir son rang et arracher les trois points de la journée. Face à des Aiglonnes physiquement au point et tactiquement plus opportunistes deux ans plus tard, les Lionnes indomptables ont souffert le martyr avant de se réveiller pour répondre, toutes griffes dehors.

Mur malien

Ce sont les Maliennes qui démarrent sous des chapeaux de roues cet alléchant duel, grâce à une réalisation signée Aissata Traoré à la 56e minute. Le Cameroun, dans son envie tenace, de remettre les pendules à l’heure, multiplie les fautes et laissent des failles autant au milieu de terrain qu’en défense. Confondant parfois vitesse et précipitation, les pouliches du coach Joseph Ndoko s’en mêlent les pinceaux. La rencontre gagne en engagement et en intensité. Les félines construisent mais échouent devant le mur malien avec un dernier rempart qui veille au grain. L’appétit venant en mangeant, les Camerounaises, menées au score contre le cours du match, vont renverser la situation grâce à l’expérimentée défenseure, Claudine Meffometou Tcheno (71e) et à la talentueuse attaquante Ajara Nchout (74e). Grâce à ce brillant succès, les Lionnes indomptables se hissent en tête du Groupe A.

Impact

Passée l’euphorie de la première victoire, les Lionnes se sont remises au boulot ce dimanche. Joseph Ndoko et ses pouliches plus que jamais déterminés, préparent sereinement la rencontre face à l’Algérie. « Le stade El Wak d’Accra était le théâtre cet après midi de la séance d’entrainement des lionnes. Le groupe au complet, la séance de travail a débuté par l’hymne nationale puis un réveil musculaire suivi des étirements. Pendant que les remplaçantes ainsi que Ngock Yango et Aboudi Onguené qui n’ont pas fini le match contre les Maliennes étaient soumises à un atelier sur la conservation de balle dans un espace réduit, les titulaires participaient à une séance de décrassage. Annette Ngo Ndom quant à elle a révisé les prises de balle avec l’entraîneur adjoint en charge des gardiens Clément Assimba. Pour être efficaces devant les buts face aux fennecs dames d’Algérie, les Lionnes ont travaillé certaines séquences de jeu devant les buts, rapportent nos confrères de press-sport.

Daniel NDING

Share.

About Author

Leave A Reply