Festival : Le Mois du Stand-up joue son acte deux à Douala

0

Au programme de cette autre édition, une formation de comédiens d’ici et d’ailleurs, des One man show. Au bouquet final, la grande soirée de «Bienvenue o Njoka du Kwatt».

La première édition avait connu un franc succès. Valery Ndongo a décidé de remettre ça

La première édition avait connu un franc succès. Valery Ndongo a décidé de remettre ça. Le concept baptisé ‘‘Le Mois du Stand-up’’’ joue son acte deux ce mois de novembre, à l’Institut français de Douala (Ifc). Trois principales articulations sont prévues, comme l’a expliqué l’initiateur du projet. Valery Ndongo était face à la presse le mardi 13 novembre 2018 dans la salle de spectacle de l’Ifc. «Le Mois du Stand-Up est la période qu’on a choisi pour mettre sur pied plusieurs rubriques, la formation et les spectacles. Les spectacles sont déclinés en trois concepts : le festival, Valery et ses drôles de dames, et le Njoka du Kwatt

La formation est le cœur du projet. «On a besoin d’intéresser massivement les jeunes à ce concept, les former question de les utiliser immédiatement pour le mois du Stand-up. Raison pour laquelle la formation est sélective», explique Valery Ndongo. La formation est déjà en cours. Les apprenants ont été retenus suite aux castings du mois d’août au Cameroun, au Congo et au Bénin. L’humoriste Oumar Manet de la Guinée Conakry fait partie des formateurs. «Pendant les ateliers, ils apprennent à déjà se faire confiance. C’est la chose la plus importante quand on veut faire ce métier. La confiance en soi est la base. Maintenant, il faut connaître les règles, les techniques d’écriture, les styles. Il faut savoir que de manière internationale, les humoristes canadiens ont très codifié le stand-up. Il faut connaître ces règles et la formation sert à cela, mais aussi à travailler autour des idées et des textes qu’ils amènent, pour qu’on puisse en faire des sketchs

une douzaine d’humoristes (de la Guinée, la Côte d’Ivoire, le Bénin, les Comores, le Tchad, le Congo, le CamerounLe volet festival comprend notamment le concept ‘‘Valery et ses drôles de dames’’. Du 20 au 22novembre, deux humoristes feront chaque soir leur one man show. ‘‘Bienvenue o Njoka du Kwatt’’ signera la fin du festival –le lundi 26 novembre-, avec sur scène, une douzaine d’humoristes (de la Guinée, la Côte d’Ivoire, le Bénin, les Comores, le Tchad, le Congo, le Cameroun). Comme pour 2017, Canal Plus s’est arraché l’exclusivité de la couverture et de la diffusion de la soirée.

Valgadine TONGA

Lire aussi :Stand-up: Le ‘‘kwatt’’ fait son ‘‘njoka’’ avec Valery Ndongo

Share.

About Author

Leave A Reply