Can féminine 2018 : les Lionnes indomptables mettent le cap sur Accra

0

En stage d’acclimatation à Abidjan en Côte d’Ivoire depuis cinq jours, l’équipe nationale du Cameroun a largement dominé les Shepolopolos  de la Zambie sur le score de 7 buts à zéro lundi dernier, avant de prendre le dessus sur la Côte d’Ivoire (2-1) ce mercredi. Une preuve de leur bel état d’esprit à trois jours de la compétition prévue en terre ghanéenne.

Sept coups de griffes ont suffit pour abattre la « proie » ! Sept coups de canon pour dynamiter la caserne des Shepolopolos. Un adversaire qui n’a pas eu la chance de résister à la furie des attaquantes de la sélection nationale féminine du Cameroun. Pour une mise en bouche en attendant le plat de résistance le 17 novembre prochain, les pouliches du sélectionneur Joseph Ndoko se sont plutôt régalées. A la vérité, l’opposition n’était pas véritablement de taille lundi dernier alors que les Lionnes indomptables ont largement pris le dessus sur les Zambiennes. Quoique n’étant qu’un match de préparation où les équipes peaufinent leur stratégie en vue de la compétition, la confrontation a montré l’ultra domination des vice-championnes d’Afrique, déterminées à rendre une copie sans faute lors du rendez-vous ghanéen qui démarre dans trois jours en terre ghanéenne.

L’avantage c’est que cette répétition des gammes va certainement réjouir le staff technique qui a récupéré l’ensemble de son groupe il y a seulement quelques jours. Les buts du Cameroun portent l’estampillent de Jeannette Grâce Ngock Yango qui s’est offert un doublé ; tout comme Gabrielle Aboudi Onguene et Nchout Ajara Njoya. Pour clôturer le festival de buts, Michaëla Abam va inscrire un bijou. La native de Houston au Texas qui fête son baptême de feu avec les Lionnes, annonce les couleurs, synonyme d’une Can certainement riche en spectacle et en buts. Ce matin, Ngo Ndom et ses camarades ont dompté la sélection de Côte d’Ivoire (2-1). Nchout Njoya et Ngock Yango ont marqué à la 33e puis la 35e minute. De quoi rassurer les fans qui brûlent d’impatience de voir le Cameroun sortir vainqueur du Groupe A dont la composition présage, au regard du rang aux bourses des valeurs de la Fédération internationale de football association (Fifa), une compétition plutôt aisée.

Revanche

Gaëlle Enganamouit et ses camarades, finalistes en 2016, 2014, 2004 et 1991, affronteront le Ghana, pays hôte, tête de série comme le Nigeria. Le Mali et l’Algérie essaieront de jouer les trouble-fêtes dans cette poule quoique les Lionnes indomptables partent logiquement archi favori. En clair, la première place devrait se jouer avec les vice-championnes d’Afrique qui aborderont ce tournoi avec un arrière-goût de revanche. Le groupe B est sans aucun doute celui de la mort avec l’octuple champion d’Afrique en titre, le Nigeria, l’Afrique du Sud, autre géant du football féminin sur le continent, la Zambie et le Kenya, dernière équipe à obtenir son ticket suite à la disqualification de la Guinée équatoriale.

Les deux premiers de chaque groupe se disputent les demi-finales. Un match de la troisième place est également prévu. Le tournoi sert de qualification pour la Coupe du monde féminine de la Fifa, France 2019. Les 3 premiers obtiendront leur ticket. Les villes d’Accra et de Cape Coast abriteront les rencontres de cette 11è édition de la Can féminine. Reste plus qu’à espérer que cette fois, les félines, malheureuses finalistes en 2016 à Yaoundé face à la redoutable équipe des Super Falcons, auront le moral suffisamment haut pour surclasser le tournoi et enfin se hisser à la première marche du podium. Ngono Mani et ses camarades quittent Abidjan ce soir pour Accra.

Daniel NDING

Share.

About Author

Leave A Reply