Campagne électorale : Le Rdpc dans l’offensive à Pouma

0

Le parti promet de ratisser large dans la section Sanaga-Maritime, Centre S1.

Le parti promet de ratisser large dans la section Sanaga-Maritime, Centre S1. Zéro voix de perdue. C’est le mot d’ordre donné à Pouma par la section Rdpc de la Sanaga-Maritime Centre S1.

Les militants à l’écoute.

Zéro voix de perdue. C’est le mot d’ordre donné à Pouma par la section Rdpc de la Sanaga-Maritime Centre S1. C’était le lundi 24 septembre 2018, à la faveur du grand meeting de lancement de la campagne dans l’arrondissement de Pouma. Militants, sympathisants et autres riverains de toutes les tranches d’âge ont investi la place dite Grand Hangar de Pouma, pour écouter les allocutions des principaux intervenants.

«Aucune voix ne doit manquer à l’appel à Pouma», tonne la présidente de la Commission communale de coordination de la campagne du Rdpc, Yvette Yinda. Qui précise : «En Sanaga-Maritime Centre S1, la stratégie a été mise en place depuis. C’est depuis trois ans que nous préparons cette élection. Nos militants ont les armes qu’il faut et aujourd’hui je sais que nous irons aux urnes pour plébisciter notre candidat, le président Paul Biya. Nous sommes des gagnants.» Le tour n’est pas joué pour autant.

Le parti promet de ratisser large dans la section Sanaga-Maritime, Centre S1. Zéro voix de perdue. C’est le mot d’ordre donné à Pouma par la section Rdpc de la Sanaga-Maritime Centre S1.

Auguste Mbappe Penda, Superviseur de la campagne dans Pouma Centre et Nguei.

L’idée est de passer à l’offensive pour engranger des points. «La consigne qui nous est venue du comité central du Rdpc c’est le porte à porte. Donc après ce lancement, nous allons immédiatement tenir une réunion au quartier général afin que les équipes communales puissent se déployer sur le terrain», explique Auguste Mbappe Penda, membre de la commission départementale et communale. L’homme qui a d’ailleurs été désigné par le président départemental pour superviser la campagne dans l’arrondissement de Pouma Centre et de Nguei ajoute : «Ceux qui nous intéressent ce sont les militants qui ont les cartes d’électeurs, parce que le premier objectif est que nous ne perdions aucune voix de nos militants du Rdpc. De deux, que nous essayons de glaner les voix, non seulement auprès des partis alliés, mais également auprès des partis soi-dits de l’opposition. Il y a un véritable travail à faire, étant donné que Pouma aujourd’hui c’est une ville cosmopolite où on retrouve toutes les tendances. Donc il ne faut pas se dire que l’élection est gagnée d’avance. Les hommes, j’attends vos votes. Je n’ai pas de problème avec les femmes parce que je suis sûr d’elles», argumente Auguste Mbappe Penda, porté par un tonnerre d’applaudissements et de chants de ralliement.

Il est donc l’heure pour les militants de raviver la flamme de leur «champion» dans le cœur des électeurs. Jean Perrial Nyodog soutient : «Nous vivons une situation particulière dans notre pays. Nous avons besoin d’un homme d’expériences, et le champion du Rdpc, le candidat Paul Biya est celui qui doit être élu à Pouma pour maintenir l’intégrité de notre pays. C’est un appel que nous lançons à tous les électeurs de Pouma, pour que sans hésitation, tous votent Paul Biya le 7 octobre prochain.»

Valgadine TONGA, de retour de Pouma

Share.

About Author

Leave A Reply