Abbé André Marie Kengne : «Faut-il payer la pension à nos enfants pour qu’ils aillent étudier le bas ventre?»

0

La société camerounaise est indignée depuis quelques jours par la perversion et le satanisme introduit dans le système éducatif, depuis la maternelle. Les dénonciations et appels au retrait des manuels vomis par la société s’amoncellent. Voici une réflexion de l’Abbé André Marie KENGNE du diocèse de Bafoussam :

« Lier le bois au bois »
Nous allions à l’école pour apprendre « l’art de lier le bois au bois » comme l’affirmait la Grande Royale dans L’aventure Ambigüe de Cheick Amidou Kane! La découverte du monde, émerveillait notre âme, et plus on avançait, plus on comprenait qu’il faut apprendre!
Aujourd’hui, au lieu d’enseigner à nos enfants les mathématiques de la vie, au lieu de leur enseigner les sciences pour transformer le monde, et lier le bois au bois, on leur enseigne la science des « passions basses »!
Un musicien, pour préparer les esprits à cette déchéance programmée et désormais subie, avait chanté Mathémathiques et non les cours d’éthique, et c’est curieusement sous le titre de la Morale que nos enfants sont invités à regarder et à étudier le bas ventre!
Faut-il payer la pension à nos enfants pour qu’ils aillent étudier le bas ventre? Sous le prétexte de les protéger des déviances, on ouvre la porte royale qui les excitera à voir ce qui se cache si on viole les interdits!

Quel est le rôle de l’Ecole? Payons-nous les impôts pour qu’on enseigne à nos enfants comment des femmes donnes leur sein à un animal? même si cela est accompagné d’un jugement moral mal argumenté?
Nous avions besoin des enfants capable de transformer notre environnement, après l’avoir connu, des enfants capables de pousser notre société vers de nouvelles conquêtes! Mais on le voit bien, c’est vers la conquête des régions infra-humaines que notre école dresse son horizon utopique : faire de la jeunesse des savants en sexualité de tout genre!

Alors que l’hymne national n’est plus connue même par certains ambassadeurs de notre vert-rouge-jaune, voilà qu’on s’empresse à leur faire connaitre, non l’agriculture ou l’élevage améliorée, non la transformation du café, non la technique pour concurrencer les chinois, mais bien plus le bas ventre!
Les esprits naïfs disent que c’est pour former le jugement moral! Les psychologues sont unanimes pour reconnaître la valeur de la pudeur, qui est l’art de réserver certaines question au moment juste, et surtout aux personnes indiquées!
Les églises et leurs curés, les imams et les pasteurs, sont devenus des bénisseurs des fastes et des parades mondaines, donnant ainsi la procuration pour l’éducation morale à l’Etat!
Quelle est l’urgence pour le camerounais d’avoir des bambins biens informés sur les techniques sexuelles, alors qu’ils ne savent pas planter une fleur?
A notre époque, on disait que le Cameroun est un pays à vocation agricole, et on enseignait l’Agriculture au Cours Elementaire, actuellement on enseigne sexualité et perversions sexuelles dans la même classe, alors quelle est la nouvelle vocation de notre pays? »

Share.

About Author

Leave A Reply