Présidentielle 2018 : Le projet éducatif de Ndam Njoya

0

La Santé et l’Education sont des Droits Fondamentaux inaliénables auxquels a droit chaque Citoyen. La Nouvelle Ethique de l’Education et de l’Educateur demeure cette interpellation de la Communauté éducative toute entière, associant aussi bien les parents que les enfants eux mêmes.

Pendant que les autres candidats écument les rues et descendent dans tous les recoins du territoire et à l’étranger pour entrer en contact avec le peuple, les deux plus vieux de la liste se font encore désirer

Adamou Ndam Njoya.

Ceci, nous l’avions bien compris, depuis plusieurs années, lorsque nous avions eu la responsabilité gouvernementale en tant que Ministre de l’Education Nationale.

De la Maternelle jusqu’à l’Université, était mis sur pied dans le cadre d’un Grand Ministère, une politique cohérente, visant aussi bien, l’Excellence Académique que la Professionnalisation à tous les niveaux, pour ceux ou celles qui choisissaient d’entrer aussitôt dans les filières, dans la vie active de l’emploi, avec, des ouvertures pour toujours s’améliorer. Les résultats ne se sont pas fait attendre ; aujourd’hui, plusieurs Camerounais et mêmes des étrangers qui sont venus suivre les enseignements au Cameroun se réclament de cette Génération de l’Education Nationale qui a fait ses preuves. Cela  ayant été possible grâce au Programme mis en place, suivi, contrôlé depuis la Maternelle,  au Primaire, au Secondaire, à l’Université, dans les Ecoles de Formation…etc.

Il est question d’un engagement commun, par tous, et à tous les niveaux de participation à une Education Nationale de Production et de Performance tournée vers les sciences, les techniques et les technologies. Des enseignants créatifs, innovants qui vont initier nos enfants dans tous les domaines, milieux, secteurs de la vie : Vie humaine, Faune, Flore, Art, Culture, Santé, Environnement, Sport…

Surtout, ne plus se retrouver dans la situation en cours où le Manuel Scolaire est rare, introuvable. La production des Manuels Scolaires de qualité par des enseignants formés et compétents au niveau national est la priorité. Dans le contenu des Programmes, ressortir notre histoire, nos réalités, dans le but de susciter le Sentiment National, et de préparer les enfants à un esprit d’ouverture, de dialogue envers les autres cultures, dans notre monde, village planétaire.

 ACTIONS A CONDUIRE :

Organisation des états généraux de l’Education Nationale et application immédiate des résolutions consensuelles ;

Révision du Statut de l’Enseignant ;

Scolarisation obligatoire sans distinction du genre, et la gratuité effective de l’enseignement dans le secteur public ;

Engagement de la lutte contre le travail et l’exploitation des enfants ;

 Effectivité du bilinguisme et, enseignement des langues nationales ;

Promotion de l’éducation morale et éthique à tous les niveaux ;

 Développement des infrastructures et structures du système éducatif ; Ici, l’effectivité de la Décentralisation est un impératif : en finir avec les paquets minimums, les constructions des salles de classe décrétés et gérés  au niveau national,  pour responsabiliser les Communautés Territoriales Décentralisées qui, elles mêmes, recruteront leurs enseignants et, auront à leur disposition des moyens pour l’aménagement et la construction des espaces appropriés  d’Education.

Création et Equipement des Laboratoires, des Ateliers et des Bibliothèques à différents niveaux ;

 Suppression des Droits Universitaires ;

 Réinstauration des bourses à différents niveaux ;

Amélioration des conditions des Recherches Scientifiques, Techniques et Technologiques ;

Utilisation des Matériaux Locaux avec application des résultats au sein de la Cité ;

Création des prix de la créativité et des recherches appliquées ;

Tel est le Programme que l’Union Démocratique du Cameroun va mettre en place avec tous les camerounais.

Share.

About Author

Leave A Reply