Présidentielle 2018 : zoom sur les neuf candidats retenus

0

9 candidats retenus, 1 cas de désistement et 18 dossiers rejetés. C’est la substance de la communication brève du Président du conseil électoral d’Elections Cameroon (Elecam), qui vient d’être délivrée dans l’une des salles de conférences du palais des sports de Yaoundé.

Le Conseil électoral d'Elections Cameroon vient de rendre public la liste des candeen lice pour le fauteuil présidentiel.

Les candidats en lice.

C’est le suspense qui a régné aussi bien au hall du palais des sports de Yaoundé que dans la salle des conférences emplie, depuis 10 heures, d’une marée humaine constituée des représentants des formations politiques et des Hommes de médias. Dès l’annonce de l’arrivée du vice-président du Conseil électoral d’Elections Cameroon, des grappes de journalistes se meuvent dans tous les sens. Question d’avoir une meilleure position pour capter des images des acteurs politiques assis ou encore d’avoir une meilleure place pour capter l’intégralité de la communication de Enow Abrams Egbe. A 11h et 14mn, le président du conseil électoral d’Elecam monte sur le perchoir apprêté pour la circonstance et délivre, en moins de 5mn, la liste des candidats retenus pour le scrutin présidentiel du 7 octobre 2017.

Par ordre alphabétique, E. Abrams Egbe a cité les noms de 9 candidats retenus pour cette compétition présidentielle:

1 Biya Paul, Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc)

2. Garga Haman Adji, Alliance pour pour la démocratie et le développement (Add)

3. Kamto Maurice, Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc)

4. Libii Li li Ngué Cabral, Univers

5. Matomba Serge Espoir, Peuple uni pour la rénovation sociale (Purs)

6. Muna Akere Tambeng, Front populaire pour le développement (Fpd)

7. Ndam Njoya Adamou, Union démocratique du Cameroun (Udc)

8. Ndifor Afanwi Franklin, Mouvement citoyen national camerounais (Mcnc)

9. Osih Josua Nanbangui, Social democratic front (Sdf)

Un candidat à la candidature à la présidentielle a désisté quelques jours après le dépôt de son dossier de candidature à la direction générale des élections. Il s’agit de Isaac Feuzeu, président national du Mouvement pour l’émergence et le réveil citoyen (Merci). I. Feuzeu a, une semaine après, retiré son dossier pour avoir décidé de se rallier au G20(Groupe des 20 partis politiques ayant appelé au soutien à la candidature de Paul Biya, président national du Rdpc, dont le dossier est, d’ailleurs, retenu pour cette échéance électorale cruciale. 18 dossiers ont été rejetés, dont ceux de Habiba Issa, présidente nationale de l’Union des populations du Cameroun (Upc), Boboro Kekomo, Chantal Roger Tuilé, Valentin Engono, Olivier Bilé, Vincent Sosthène Fouda Essomba, Antoine Depadoue Ndemanu, Jean Marie Mfomo Ngota, Rigobert Gaban Aminou, etc.

Sur les 9 candidats retenus, trois barons de la scène politique restent parmi les candidats depuis 1992. Paul Biya, Garga Haman Adji et Adamou Ndam Njoya. Trois jeunes loups aux dents longues se vautrent, pour la première fois, à cette présidentielle, à l’instar de Cabral Libii, Serge Espoir Matomba et Joshua Osih. Deux aînés des cadets politiques qui viennent d’être cités participent, dans la même veine, à cette échéance électorale: Maurice Kamto et Akere Muna, tous les deux positionnés, dans l’agora, comme favoris. Ndifor Afanwi Franklin est aussi un jeune qui, pour la première fois, entre en scène pour competir à la présidentielle. Jean Monthé Kouobitou, est le leader national du Mcnc, parti politique ayant deux conseillers municipaux dans la commune d’arrondissement de Bafang, commune d’arrondissement dont Pierre Kwemo est le chef de l’exécutif municipal. Aucune femme n’est retenue comme candidate à cette élection. Ni Habiba Issa, ni Génevieve Ze Amvene. Pourtant, lors de la présidentielle de 2011, Edih Kah Walla et Esther Dang étaient, toutes les deux, postulantes.

Serge Aimé BIKOI

Share.

About Author

Leave A Reply