Présidentielle 2018 : Paul Biya choisit twitter pour déclarer sa candidature

0

Comme Barack Obama en 2011 ou Nicolas Sarkozy en 2014, Paul Biya a préféré les réseaux sociaux pour annoncer sa candidature. Le Post a été fait à 10h. Deux heures de temps après, il a déjà été «retwitté» 343 fois. L’information fait le tour des réseaux sociaux et des médias électroniques. Paul Biya est candidat à sa succession, pour la présidentielle du 7 octobre 2018. Une réponse, écrit-il sur son compte twitter, aux nombreux appels à candidature. «Chers Compatriotes du Cameroun et de la Diaspora, conscient des défis que nous devons ensemble relever pour un Cameroun encore lus uni, stable et prospère, j’accepte de répondre favorablement ç vos appels pressants. Je serai votre candidat à la prochaine élection présidentielle

Comme Barack Obama en 2011 ou Nicolas Sarkozy en 2014, Paul Biya a préféré les réseaux sociaux pour annoncer sa candidature. Le Post a été fait à 10h. Deux heures de temps

Paul Biya s’adresse au peuple Camerounais (Archives).

Les dés sont effectivement jetés. Hier jeudi 12 juillet, c’est le «chasseur du Lion», Jean Jacques Ekindi qui annonçait sa candidature, autour d’une conférence de presse à Yaoundé. Bien avant, le Social democratic Front avait déjà plébiscité comme candidat à la course à la magistrature suprême, Joshua Osih. Akere Muna est le chef de fil du Mouvement Now, Maurice Kamto avec le Mrc. Ils sont nombreux à postuler pour le fauteuil présidentiel.

 Après les déclarations de candidature, les potentiels candidats devront déposer leur dossier de candidature à Elecam. Qui devra examiner, valider ou rejeter des dossiers. Ces dossiers devront être déposés à Elecam dans 6 jours, et commencera alors la phase des études. Le Conseil électoral devra, d’après l’article  126 du Code électoral, -60 jours au moins avant la date du scrutin-, arrêter et publier la liste des candidats, avec notification faite immédiatement au Conseil Constitutionnel. Les  véritables candidatures seront alors connues des Camerounais. Qui devront exercer leur droit de vote le dimanche 7 octobre courant.

V.T.

Lire aussi : Présidentielle camerounaise : le commerce autour des candidatures

Share.

About Author

Leave A Reply