Mützig Star 2018 : Manu Dibango donne le kick-off

0

La légende de la musique penche notamment pour l’entrée dans la compétition des instrumentistes.

La 28ème édition de Mützig a été lancée ce lundi 25 juin 2018 à Douala. Qui de mieux que Manu Dibango pour donner le coup d’envoi. Exit 2017, ce mastodonte de la musique camerounaise et internationale  a été sollicité pour parrainer Mützig Star 2018. Hors de question pour la Société anonyme des Brasseries du Cameroun, Sabc, de le lâcher. «Mützig Star a innové l’année dernière avec le parrainage. Nous avons commencé l’expertise avec papa Manu Dibango», explique le chef de produit  Mützig, Christian Bitom. Qui poursuit : «Manu est une source intarissable d’expériences. En un an, c’est difficile de profiter de tout ce qu’il a à donner aux musiciens camerounais, à l’art camerounais. Nous avons décidé de le garder pour 2018 pour aller d’avantage en profondeur dans tout ce qu’il est capable de nous apporter. Cette année nous voulons pouvoir puiser d’avantage dans ses connaissances

La légende de la musique penche notamment pour l’entrée dans la compétition des instrumentistes. «Quand les gens chantent devant, c’est parce qu’il y en a qui jouent derrière

C’est une collaboration juteuse entre la Sabc et cet artiste  que nous envie le monde entier. «Il a fallu 27 ans pour que j’arrive ici. Mützig a compris qu’il faut les professionnels. Ils ont les moyens, nous sommes les professionnels. On va amener une autre expérience maintenant. Ça fait trente ans que je parraine le plus grand festival du monde qui se passe en Allemagne. Peut-être le futur vainqueur sera amené dans ce festival. Il y a beaucoup d’orientations à évaluer», dixit Manu Dibango. Le dieu du saxophone pense aussi à une carrière internationale des finalistes de la compétition. Il penche pour «de vraies tournées, avec les gens d’ailleurs, parce que généralement, les tournées annoncées à l’extérieur se font dans les communautés. Si on va en France, on doit chanter pour les Français.»

Autre grande préoccupation de Manu, la place des instrumentistes dans Mützig Star. «Quand les gens chantent devant, c’est parce qu’il y en a qui jouent derrière, ponctue Manu. Avant d’être chanteur, je suis d’abord instrumentiste. Comment insérer les instrumentistes, les musiques camerounaises dans ce concours ? Nous réfléchissons sur toutes ces questions.» Ces amendements pourraient intervenir pour cette édition du concours. Début de la compétition, le 1er septembre 2018. La finale aura lieu le 23 novembre courant. Les inscriptions qui viennent d’être lancées s’achèvent le 25 août. Les candidatures sont enregistrées sur la page facebook Mützig Star, dans les centres des brasseries…

Valgadine TONGA

Share.

About Author

Leave A Reply