Ramadan 2018 : fin de jeûne en rose pour les fidèles de la Mosquée centrale de Douala

0

Plus que quelques heures pour la célébration de la fête du ramadan. En attendant le croissant lunaire pour mettre fin à la période de pénitence débutée le 17 mai 2018, les fidèles de la mosquée centrale de Douala ont reçu une heureuse visite ce mercredi 13 juin 2018. Jean Marc Ngoss, -devenu Jamal Moktar Ngoss suite à son islamisation en 2013- a remis trois gros bœufs aux musulmans de la Mosquée centrale de Douala. Un geste qui a drainé les riverains de la zone. «On a passé trente jours de carême. Maintenant que par la grâce d’Allah, ce carême est arrivé à son terme, je prends en compte l’aspect socioéconomique du pays en ce moment, où il y a certains qui peinent à trouver du riz, un kilo de viande à mettre au feu. Je réponds donc à cette logique de l’altruisme qui veut que quand Allah vous  béni d’avoir un peu, que vous partagiez avec ceux qui n’ont pas. J’ai apporté le bœuf qu’Allah m’a donné pour partager avec la communauté» déclare Jean Marc Ngoss.

Plus que quelques heures pour la célébration de la fête du ramadan. En attendant le croissant lunaire pour mettre fin à la période de pénitence débutée le 17 mai 2018

Le leader de la formation politique baptisée ‘‘Quarantisme’’ refuse que son geste soit politisé. «Les idéaux du Quarantisme sont l’altruisme, la générosité, l’amour. Faire la politique ce n’est pas seulement attendre la période électorale. C’est aussi être au chevet des masses. C’est dans cette optique que je suis là aujourd’hui. Ce n’est pas le président Jean Marc Ngoss, c’est Jamal Moktar Ngoss qui est là», affirme-t-il. Il n’est pas à son premier élan de cœur. «Tout le Cameroun sait que j’ai nourri 7000 jeunes déshérités à Douala et à Yaoundé pendant près de six ans, dit-il. Je l’ai fait avec ma fortune  et s’il y a quelqu’un un jour qui m’a donné 100Fcfa pour m’occuper des Camerounais ou être ici, que je sois le roi des lépreux et des bâtards

Pour l’Iman de la Mosquée centrale de Douala, Modibo Aminou Mohamadou, «c’est une grande joie pour nous. Je remercie infiniment Jamal Moktar et j’appelle tous les frères musulmans à copier ce geste parce que mettre le sourire aux lèvres de la communauté surtout pendant le Ramadan, c’est très grandiose. C’est des gestes qui peuvent mener la religion vers le haut. Ça montre qu’il a la foi, surtout qu’il s’est converti en l’islam. Je prie Dieu, qu’il lui rende ses bienfaits au centuple. Nous prions aussi matin midi et soir pour la paix au Cameroun. Nous prions pour le gouvernement en place afin qu’il continue ses œuvres avec un profond souci pour la paix. Sans la paix on ne serait pas là à se partager ce don.»

Valgadine TONGA

Share.

About Author

Leave A Reply