Grand Banditisme : La gendarmerie met la main sur six braqueurs à Douala

0

C’est au terme d’échanges de coups de feu tonitruants que le gang a été neutralisé.

C’est au terme d’échanges de coups de feu tonitruants que le gang a été neutralisé. Admis à l’hôpital militaire, un des malfrats a rendu l’âme

La foule assiste à la scène.

Des braqueurs, happés la main dans le sac. La Compagnie de Douala 1 et la Brigade Ter de Bonanjo ont réussi ce coup de force ce lundi 4 juin 2018. Les faits se déroulent dans l’après-midi, au quartier Bp-Cité à Douala. Alors que le coin  »respire » la tranquillité du quotidien, des bandits de grand chemin s’attellent à commettre un braquage dans la société Sotracodim, spécialisée dans l’importation des produits agroalimentaires. Ce sont les coups de feu tonitruants qui alertent la population. Place alors à la débandade. Dans la panique, certains ferment les échoppes. Des commerçants abandonnent leurs comptoirs et filent se mettre à l’abri. Des rumeurs voltigent que les gendarmes courent après des bandits. Les riverains sortent de leurs cachettes. En un laps de temps, le carrefour Bp-Cité devient noir de monde. D’aucuns garent leurs engins pour assister à l’issue finale de la scène. Un bouchon monstre se crée.

«Il s’agit de six braqueurs, tous armés, à bord de motos. Ils s’apprêtaient à commettre un braquage dans une société», nous renseigne une source sécuritaire sous cape. Ce sont les six braqueurs qui ouvrent en premier le feu sur les éléments de la Compagnie de Douala I et ceux de la brigade Ter de Bonanjo. Dans la riposte, les forces de l’ordre blessent les hors-la-loi. Les voilà dans les mailles de la Justice. Sous les ovations de la foule, la gendarmerie nationale conduit les six hommes au Groupement de gendarmerie territoriale. «Merci les gars… Bravo ! Bravo !» tonnent des voix dans la foule. «Il fallait même les tuer. Ce sont eux qui nous pourrissent la vie», plaident d’autres. La scène a duré environ une heure. Aux dernières nouvelles, admis à l’hôpital militaire, un des malfrats a rendu l’âme.

Valgadine TONGA

Share.

About Author

Leave A Reply