Digitalisation  des services bancaires : une priorité chez Ecobank

0

La banque panafricaine a présenté à ses clients et aux hommes de média son nouveau bébé «Ecobank pay».

Ecobank au niveau du groupe entend à l’horizon 2020 accroître sa base de données à 100 millions de clients dans les 36 pays où elle est présente. Au niveau local

Après «Ecobank Mobile», place à «Ecobank Pay». Le nouveau bébé du Groupe Ecobank a été présenté au public le 23 mai 2018 à Douala.  Ecobank Pay est une application qui fonctionne avec une mobile card. Elle permet aux clients Ecobank et non clients de la boite d’effectuer des achats en ligne. En s’arrimant au digital, la banque panafricaine est dans la logique de booster la rentabilité de ses produits et services. Cela passe évidemment  par la minimisation  des coups et délais des opérations, le reporting  et la réconciliation (suivi des opérations du lieu où l’on se trouve). Comment bénéficier d’Ecobank pay ? «Il suffit d’acquérir  un téléphone intelligent, télécharger l’application à partir de la plateforme www.ecobank.com. Vous pourriez ainsi effectuer des achats en ligne via le téléphone en choisissant l’onglet de débit,  Master card ou Ecobank card», renseigne l’entreprise bancaire. Qui précise que l’application est toute aussi disponible sur des terminaux mobiles fournis par Ecobank à tous ses partenaires : tenancières des restaurants, salons de coiffures, magasins et supers marchés.

Le top management de la banque panafricaine a donné le 02 novembre 2017, l’occasion à ses clients d’échanger avec lui sur les orientations stratégiques d' Ecobank.

Gwendoline Abunaw, DG Ecobank Cameroun.

Sécuriser les comptes, les transactions, la  confidentialité de ses clients est une priorité chez Ecobank. Responsable du développement Marketing et communication à Ecobank, Evelyne Brigitte Bend Bateg  indique à propos : «Nous avons des codes interminables qui sont entre  l’application mobile  et l’accès à votre compte. Il y’a exactement trois codes différents qu’il faut mettre  qui contribuent d’avantage à sécuriser».

Ecobank vise deux millions d’abonnés au Cameroun d’ici cinq ans. «Aujourd’hui à Ecobank vous pouvez ouvrir votre compte avec deux mille cinq cent Fcfa. La bancarisation n’est pas une affaire des personnes nanties, si tant est que la banque panafricaine donne la possibilité au Camerounais lambda d’avoir un compte bancaire. C’est pourquoi dans les  prochains jours, une grande campagne est annoncée pour bancariser les populations. L’accent sera mis sur les universitaires», indique l’entreprise.

J.M.D.D.

Share.

About Author

Leave A Reply