Décision : Le Chef de l’Etat suspend l’importation du sucre

0

L’information est contenue dans la correspondance N°B1082Sg/Pr en date du 2 mai 2018, dont nous avons eu copie. En une phrase, Ferdinand Ngoh Ngoh, ministre Secrétaire général à la Présidence de la République dit au ministre du Commerce : «J’ai l’honneur de vous notifier les hautes instructions du Chef de l’Etat vous prescrivant de suspendre, jusqu’à nouvel avis, les autorisations d’importation de sucre.» La réaction du ministre du Commerce a été immédiate. Dans la même journée, Luc Magloire Mbarga Atangana a adressé une correspondance avec la mention «très urgent» aux opérateurs, bénéficiaires d’une autorisation d’importation du sucre. «J’ai l’honneur, écrit-il, de vous informer qu’en exécution des très hautes instructions de la hiérarchie en date du 2 mai 2018, les autorisations d’importation du sucre sont suspendues jusqu’à nouvel avis

Voilà une bonne nouvelle pour la Société sucrière du Cameroun, Sosucam. Dans un communiqué publié le 4 avril dernier, la Sosucam s’inquiétait de l’asphyxie qui guette son sucre, si l’importation ne connait pas un frein. L’entreprise indiquait alors détenir un trop plein de stocks de 45.700tonnes, soit 13.000tonnes entreposées dans son usine de Mbanjock, 31.200tonnes à l’usine de Nkoteng  et 1500tonnes dans les entrepôts. Des chiffres alarmants pour la Sosucam. Qui évalue la consommation mensuelle nationale à 1500tonnes. La suspension des importations du sucre est tout aussi un coup dur pour la contrebande qui se sucre sur le dos de la Sosucam.

V.T.

Share.

About Author

Leave A Reply