Football/Panthère du Nde : Chantal Lewat jette l’éponge

0

C’est par une note d’information à l’adresse des journalistes que Chantal Lewat a annoncé sa démission de la présidence du Comité provisoire de gestion de la Panthère Sportive du Nde.

C’est par une note d’information à l’adresse des journalistes que Chantal Lewat a annoncé sa démission de la présidence du Comité provisoire de gestion de la Panthère Sportive du Nde

Chantal Lewat.

Dur, dur pour la Panthère Sportive du Nde. Déjà relégué en deuxième division où il rame, le club est désormais sans président. Le 30 avril 2018, Chantal Lewat a annoncé, via une note d’information, sa démission du poste de présidente du Comité provisoire de gestion du club. Ledit Comité avait été mis sur pied en 2017 par le président du Comité de Normalisation Me Happy. Mission avait alors été donnée à Chantal Lewat de restructurer le club du Nde, en proie aux querelles. Pourquoi cette démission ? Qu’est-ce qui n’a pas marché ?

Dans sa lettre, Chantal Lewat indique que sa décision fait suite «à l’ensemble des requêtes portées à l’appréciation du président du Comité de Normalisation de la Fecafoot et restées sans suite au sujet des dysfonctionnements du Comité provisoire de gestion de la Panthère sportive du Nde.» Aussi, dénonce-t-elle «la mauvaise foi de la Ligue de Football professionnel du Cameroun, dans la mise en œuvre des recommandations et instructions du Comité de Normalisation de la Fecafoot d’une part ; et l’intérêt supérieur des carrières des joueurs et du staff technique d’autre part, me contraignent à la démission.» Pour son poste de Pca du club, elle n’y fait aucune allusion.

Aux présidents des clubs de Ligue 1 et 2, Chantal Lewat les informe que «les joueurs qui ont porté la Panthère du Nde la saison dernière à la 4ème place de la Ligue 2 sont disponibles au siège de la Panthère SA à Bangangté.»  La démission de Chantal Lewat va certainement faire trinquer ses détracteurs.

Daniel NDING

Share.

About Author

Leave A Reply