Agriculture : les acteurs penchent sur la stratégie nationale agricole

0

Le Salon international de l’agriculture, Siad, se déroule du 20 au 25 avril 2018 au Complexe Camtel Bepanda. Thème de la troisième édition, « l’agriculture de seconde génération au service du bien-être national».

Le Salon international de l’agriculture, Siad, se déroule du 20 au 25 avril 2018 au Complexe Camtel Bepanda. Thème de la troisième édition, « l’agriculture de seconde génération au service du bien-être national».

Plus de 300 exposants et plus de 1000 visiteurs sont attendus au Salon International de l’Agriculture pour le Développement (Siad). Pendant 6 jours, (du 20 au 25 avril 2018), les exposants vont rivaliser d’adresse à l’esplanade du complexe Camtel Bepanda de Douala. Objectifs du Salon, revisiter les piliers de la stratégie nationale agricole pour plus d’efficience, à la lumière des dispositifs et des acquis actuels ; apporter les outils tant théoriques, scientifiques que pratiques aux différents participants pour investir de façon rentable  dans l’agriculture de seconde génération ; mettre en place une véritable plateforme d’informations, d’échanges et de rencontres pour les différents acteurs du secteur agricole, etc.

Pour cette troisième édition, les organisateurs ont misé sur la ville économique, Douala. Ceci dans le but d’atteindre facilement les différentes cibles et de toucher le maximum de personnes possibles. D’après les organisateurs de l’événement, la Siad, intervient dans un contexte socio-économique particulier au Cameroun.  Sur le plan sectoriel, les différents acteurs de la chaine des valeurs agricoles doivent également se confronter à plusieurs défis notamment : «La concurrence induite par la mondialisation des APE, la distribution à travers l’implantation de grands magasins de distributions multinationaux, l’emploi et les métiers agricoles qui ne sont pas suffisamment valorisés», citent-ils.  Sur le plan infrastructurel, les grands travaux mis en marche par l’Etat constituent une opportunité pour l’agriculture. « Le  deuxième pont sur le Wouri qui relie le grand Ouest et la ville économique, Douala, en est l’illustration parfaite », expliquent les promoteurs du Siad.

Le Salon qui se déroule, pour la première fois à Douala, ambitionne d’être une plateforme nationale et internationale à la fois attractive et bénéfique pour les multiples acteurs qui s’y donneront rendez-vous.  Cette année, c’est sur le thème « l’agriculture de seconde génération au service du bien-être national », que va se dérouler le Salon international de l’Agriculture pour le développement. Ceci après deux années de maturation dans la ville de Dschang (2013 et 2015).

Ghislaine DEUDJUI

Share.

About Author

Leave A Reply