Journal des projets Bip 2018 : l’argent des patrons de presse bloqué au Minepat

0

Ces derniers jours, des directeurs de publication des hebdomadaires et bihebdomadaires et autres parutions  se plaignent de l’obstruction du processus de payement des ressources pécuniaires qui leur sont généralement dues. Une réunion entre les cadres du ministère de l’Économie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire  (Minepat) et des patrons de presse s’est tenue ce jour au Minepat  à l’effet de plancher sur ce dossier.

C’est vers la fin de la matinée du 2 avril 2018 que s’est déroulée une réunion entre le chef de division de la communication du Minepat, des cadres dudit département ministériel et des journalistes, la plupart Directeurs de publication. Objet: discuter du retard observé dans la mise en œuvre du processus de payement des ressources pécuniaires liées à la publication du journal des projets Bip 2018. Depuis des semaines, des patrons de presse sont inquiets du blocage de ce processus. Pourtant, le payement de ce dû a cours depuis 5 ans et ce après 90 jours. Toute chose qui n’est pas une réalité 3mois après la publication du journal des projets Bip 2018. C’est pourquoi des promoteurs d’organes de presse ont échangé en mi-journée avec des fonctionnaires du Minepat. Au sortir de cette assise, deux propositions ont été faites.

Une réunion entre les cadres du ministère de l'Économie, de la Planification et de l'Aménagement du territoire  (Minepat) et des patrons de presse s'est tenue ce jour au Minepat  à l'effet de plancher sur ce dossier.

Primo, au regard du fait que la loi de Finances en vigueur intègre le présent exercice, il n’est pas possible de contraindre les patrons de presse à reprendre la composition du dossier fiscal, la loi n’étant pas rétro- active. Secundo, il a été suggéré que Alamine Ousmane Mey, ministre de l’Économie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire, retienne à la source les autres taxes annoncées, mais ne figurant dans la lettre de commande du département ministériel dont il tient les rênes depuis le 2 mars 2018. Ces deux propositions sont consignées dans le rapport que fera parvenir Alex Mimbang, chef de division de la communication du Minepat, au Directeur de la Planification des investissements publics. Le gestionnaire de cette position de pouvoir et d’autorité est chargé, en ce qui le concerne, de répercuter les propositions formulées par des patrons de presse. Il tient, d’ailleurs selon des sources crédibles, à élaguer cette question eu égard au volume de travail réalisé par les journalistes dans le cadre de la publication du journal des projets. Une promesse  a été faite aux chefs d’entreprises de presse, relative au payement de leurs factures relevant de 2017. Aussi, toute équivoque a-t-elle été levée s’agissant du journal de projets Bip 2018 que certains agents de la comptabilité du ministère des Finances  (Minfi) détachés au Minepat  veulent considérer. Cette brouille est donc dissipée.  La  réponse de Alamine Ousmane Mey est, d’ores et déjà, attendue dans les tout prochains jours.

Serge Aimé BIKOI

Share.

About Author

Leave A Reply