Société métropolitaine d’investissement de Douala : bientôt l’appel à l’épargne

0

L’action coûtera 10.000 Fcfa. L’opération d’appel annoncée par le délégué du gouvernement de la  Communauté urbaine de Douala s’ouvre le 5 avril.

10milliards Fcfa. C’est le montant total attendu au terme de l’Appel à épargne (Ape) pour la création de la Société métropolitaine d’investissement de Douala, Smid. La cérémonie de présentation de l’opération a au lieu le 24 mars 2018 à Douala. Selon le délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Douala (Cud), la Smid vient répondre à un problème démographique. Du fait de «l’afflux constant de nouveaux habitants, explique Dr Fritz Ntone Ntone, il résulte d’importants besoins en financements d’infrastructures ne pouvant être comblés par les seuls budgets de la Cud. En effet les besoins d’investissement consignés dans le Plan directeur d’urbanisme de Douala, à l’horizon 2025, s’élèvent à 1400milliards Fcfa, en opposition aux 30 milliards que la ville est annuellement en mesure d’affecter à l’investissement public local

L’action coûtera 10.000 Fcfa. L’opération d’appel annoncée par le délégué du gouvernement de la  Communauté urbaine de Douala s’ouvre le 5 avril.

Fritz Ntone Ntone, délégué du gouvernement auprès de la Cud.

La période de souscription de l’opération baptisée Ape Smid court du 5 avril au 22 mai 2018. L’action de la Smid est évaluée à 10.000Fcfa. Le minimum de l’action est de quinze. L’action est ouverte à toute personne ayant au préalable un compte titre auprès d’un prestataire de service d’investissement. «Les souscriptions seront matérialisées par le remplissage en bonne et due forme d’un bulletin de souscription mis à la disposition des investisseurs.» Le fait de recourir à l’appel public à l’épargne a pour but de «conserver un esprit d’intérêt général dans la création de la Smid, une société qui appartiendrait aux investisseurs privés, publics, personnes morales et physiques», souligne le délégué. Les fonds collectés serviront au «financement partiel des projets à hauteur de 8,4milliards Fcfa et le reliquat étant alloué à la couverture des charges d’exploitation et d’investissement de la Smid durant les deux premières années

Au rang des projets en vue, la construction du marché de Bonamoussadi «qui vise à établir un centre commerciale de référence à la zone de Douala-Nord qui connaît un boom économique particulier ; la rénovation du marché New-Deido qui permettra d’offrir une infrastructure adaptée aux besoins des commerçants et des usagers ; la construction d’un centre de loisir dans la vallée Besseke incluse la création d’une forêt urbaine dotée en plein air, d’équipements sportifs et de plusieurs aires de jeux. Un projet qui, explique-t-on, s’inscrit dans le cadre stratégique du développement des espaces verts et aménagement urbains ludiques.» L’équipe projet sera constituée des représentants du secteur privé et de la société civile. Ils devront identifier les principaux projets pilotes ainsi que des secteurs potentiels d’investissement. La Cud a mandaté Edf pour agir en qualité de Conseil financier et de chef de file dans la conduite de l’Appel à épargne pour la création de la Société métropolitaine d’investissement de Douala.

Valgadine TONGA

Share.

About Author

Leave A Reply