Affaire des jambons contaminés: la société civile dénonce le mutisme des grandes surfaces

0

La fondation camerounaise des consommateurs  (Focaco) attire l’attention des femmes enceintes, consommatrices des jambons, et leur présente les risques sanitaires qu’elles encourent. La ligue camerounaise des consommateurs  (Lcc), de son côté, exige aux clients de ne plus s’en procurer vu les effets néfastes de cette marque de jambon.

C'est le 27 mars 2018 que André Mama Fouda a informé l'opinion publique nationale et internationale sur l'existence, sur le marché local, des jambons contaminés. Il s'agit

C’est le 27 mars 2018 que André Mama Fouda a informé l’opinion publique nationale et internationale sur l’existence, sur le marché local, des jambons contaminés. Il s’agit, en effet, de la marque Paul-Prédault, dont le ministre de la Santé publique  (Minsanté) a décidé de l’interdiction de la vente dans les centres commerciaux des villes camerounaises. 48h après, des activistes de la société accentuent le mécanisme de sensibilisation lié au retrait de cette marque de jambon sur les étals des grandes surfaces commerciales. D’après la Fondation camerounaise des consommateurs, qui a rendu public un communiqué ce jeudi 29 mars 2018, «certains jambons du fabricant « Paul-Prédault ont été contaminés par des listerias (bactéries listeria monocytogenes)». Une contamination qui a conduit, ajoute le communiqué de cette corporation, depuis le mois de février 2018 en France «au rappel de milliers de barquettes de jambon de marque» Carrefour, Casino, Leader price, Monoprix, etc.

Au total, sept marques de jambons sont concernées. Au Cameroun, les grandes surfaces Carrefour, Casino, Leader price gardent toujours leur mutisme. Toute chose décriée par la Focaco. Dans son champ d’investigation, la Focaco relève que les personnes immuno-déprimées, les femmes enceintes, les personnes du 3ème âge et les enfants en bas âge sont singulièrement sensibles à la listeria. En effet, explique cet organisme, «les symptômes de la listériose s’apparentent généralement à ceux de la grippe, mais peuvent parfois causer des troubles neurologiques ou une infection de sang».

La décision du retrait de cette marque de jambon ne laisse guère indifférent Delor Magellan Kamseu Kamgaing. D’après le Président de la Ligue camerounaise des consommateurs  (Lcc), il ne faut plus se procurer le jambon blanc de marque Paul-Prédault. Et pour cause: «ce produit carné est contaminé au listeria monocytogene». Aussi, la Lcc dénonce-t-elle la tiédeur, voire la somnolence des autorités sanitaires, lesquelles s’en préoccupent peu. Après les huiles frelatées et le lait  avarié retirés des étals des centres commerciaux des villes camerounaises, la mobilisation des organisations de la société civile est axée, d’ores et déjà, sur la marque de jambon Paul-Prédault, dont elles interdisent la consommation, tout en appelant les gestionnaires des grandes surfaces commerciales à retirer ce produit de leurs circuits de vente.

Serge Aimé BIKOI

Share.

About Author

Leave A Reply