Rayonnement culturel camerounais : Les SABC et l’IFC en synergie

0

Les directeurs des deux institutions ont signé une convention triennale de partenariat, ce mercredi 14 février 2018. Le partenariat profite aux artistes camerounais d’ici et d’ailleurs.

L’Institut français du Cameroun (Ifc) et les Sociétés anonymes des brasseries du Cameroun (Sabc) s’unissent pour le rayonnement la culture camerounaise. Ils ont signé ce mercredi 14 février 2018, au siège de la direction générale des Sabc, une convention triennal de partenariat. La convention signée «entre en droite ligne dans notre engagement citoyen en faveur de la culture», déclare le directeur général des Sabc, Emmanuel De Tailly. Qui explique que le partenariat «va permettre aux deux institutions de conjuguer leurs compétences à la coréalisation des activités culturelles, des deux centres de l’Ifc de Douala et de Yaoundé. L’Institut français au Cameroun fait partie de cette passerelle nécessaire pour que la culture camerounaise et la culture française dialoguent dans un échange fécond.»  

Les directeurs des deux institutions ont signé une convention triennale de partenariat. Elle profite aux artistes camerounais d’ici et d’ailleurs

Signature de convention. A gauche, le Dg de l’Ifc, à droite le Dg de la Sabc.

L’accord est du pain bénit pour tous les artistes, chanteurs, plasticiens, musiciens…camerounais. A propos, le Dg de l’Institut français du Cameroun, Nicolas Frelot précise : «Nous pourrons croiser nos réseaux, diffuser nos informations et participer conjointement à ces métiers de diffusion des arts et de la culture. Nous sommes dans un pays formidable, en termes de production d’artistes, de culture. Aujourd’hui je crois que si on peut unir nos forces et nos compétences pour aider au rayonnement de la culture camerounaise, au Cameroun mais aussi à l’extérieur, je crois qu’on participera à cette reconnaissance des artistes et du savoir-faire camerounais.» L’apport des Brasseries sera plus financier, une satisfaction pour Nicolas Frelot. «Nous sommes très heureux de pouvoir signer aujourd’hui ce partenariat avec la Sabc parce que ça nous permet de densifier notre production de diffusion, et d’être encore plus présent au Cameroun. Je souhaite aussi remercier la Société anonyme des Brasseries du Cameroun parce que c’est stratégique pour nous de les avoir comme partenaire. Ce partenariat qui nous apporte aussi une sorte de financement pour produire les artistes. Sans mécène, on ne peut pas le faire. Un artiste doit tourner sur les scènes nationales et internationales

Les valeurs de tolérance

En contrepartie, l’Institut offre sa plateforme et ses démembrements. «Nous sommes présents à travers le monde entier, et surtout en Afrique, avec une capacité d’offrir ses scènes de spectacle aux artistes Camerounais. Nous sommes aussi en capacité d’accueillir un certain nombre d’artistes de culture francophone et anglophone. On a des gestionnaires des salles de spectacles, des gestionnaires de sons et de lumières, les producteurs de spectacles. On est ravie de les mettre à la disposition des artistes Camerounais à l’intérieur et à l’extérieur.» Pour le Dg des Brasseries, ce partenariat -qui n’est pas le tout premier signé avec l’Ifc- est une suite logique des initiatives sociétales et culturelles de la boite. «La culture permet de rapprocher les peuples, véhicule les valeurs de tolérance, de respect, de créativité, d’enrichissement mutuel. Développer la culture c’est une manière de régler pacifiquement les conflits, de jeter les ponts entre les peuples pour mieux se comprendre. Cette responsabilité citoyenne des Sabc s’exprime à travers les évènements que nous organisons, Castel Comedy Club, Mutzig Star, Coupe Top… Des évènements qui font émerger des talents et favorisent leur rayonnement à l’international. C’est cette citoyenneté qui nous font dire que depuis 70ans, chaque produit Sabc contribue au rayonnement du développement du Cameroun.» Si le partenariat marche sur les rails, il sera reconduit au terme des trois années, rassurent les deux directeurs.

Valgadine TONGA

Share.

About Author

Leave A Reply