Dr. Charles Hopson « Entre 6 et 8 mois, on soigne n’importe quel cancer»

1

Ancien élève de Linus Pauling, double prix Nobel, le docteur de la longévité d’origine camerounaise et meilleur chercheur du pays, propose des traitements contre le cancer, le diabète, le Sida, l’AVC, la stérilité, le paludisme, etc. Dr. Charles Hopson propose également des solutions pour rajeunir de 20 ans. Dans cet entretien, il nous livre les secrets de sa médecine et dévoile la face cachée de celle dite « moderne ».

Pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Je suis Docteur Charles Hopson. J’ai fait mes études en médecine aux Etats-Unis d’Amérique, où j’ai passé plus de la moitié de ma vie. D’ailleurs j’ai encore ma famille là-bas. Je suis spécialisé dans ce qu’on appelle la médecine Orthomoléculaire. Il faut comprendre cela d’abord, parce que si vous ne comprenez pas, vous ne saurez pas ce qu’on va dire après. Il y a deux grandes écoles de pensée en matière de médecine, de santé et de longévité à travers le monde. Et surtout aux Etats Unis, il y a la première école qui est celle de la médecine allopathie. C’est-à-dire qu’on forme des médecins comme il y en a partout dans le monde et puis, on leur forme dans la rédaction des ordonnances. Ils écrivent des ordonnances sur la base des molécules qui ont été fabriquées dans des laboratoires quelque part. La deuxième école de pensée, c’est celle de la médecine orthomoléculaire. Ortho veut dire exacte. C’est-à-dire la molécule exacte qu’il faut. Cela-la prône plutôt le corps. Elle se concentre sur le corps comme la plus grande pharmacie du monde. Au lieu d’aller fabriquer des molécules quelque part, il faudrait mieux laisser le corps fabriquer ses propres molécules pour se soigner. Et pour cela, il faut rassembler un certain nombre de conditions pour empêcher ce déséquilibre, notamment ce qu’on appelle la déficience nutritionnelle et puis l’élimination des déchets. Donc voila les deux grandes écoles.

Ancien élève de Linus Pauling, double prix Nobel, Dr Hopson propose des produits qui "soignent toutes les maladies. Des couples vivent 110 à 115 ans dans certains pays en faisant l’amour tous les jours

Dr. Charles Hopson

On nous a donné raison, nous qui sommes les pratiquants de la médecine orthomoléculaire parce qu’il y a une longue étude qui a été menée aux Etats-Unis par la National Geographic society, c’est la même organisation qui a la chaine de télévision NGO. Ils ont mené une étude à travers le monde pour essayer de découvrir les secrets de la longévité. Pourquoi certains vivent plus longtemps que d’autres ? Alors, ils se sont rendu compte d’une chose : c’est que si vous allez au Japon aujourd’hui, où il y a la plus grande concentration de centenaires par rapport à la population, quand vous avez des maux de tête au Japon, le médecin vous envoie où ? Il vous envoie chez l’épicier et non pas à la pharmacie. Vous avez les maux de ventre, on vous envoie chez l’épicier. C’est pour cela que les japonais vivent plus longtemps que les autres. En Chine, c’est la même chose. En Chine, vous avez des hôpitaux où quand vous arrivez, on  vous donne le choix. Vous voulez utiliser les molécules de synthèse, c’est à vous de choisir. Mais on vous donne le choix immédiatement là. Vous avez aussi le choix d’utiliser les plantes naturelles et tout ce qui est naturel. Il y a des couples qui vivent jusqu’à 110 à 115 ans dans certains pays en faisant l’amour tous les jours. Et on a constaté que dans tous ces pays là, la plupart de ces gens sont attachés à la nature. C’est-à-dire que quand ils ont un problème de santé, ils se référent à la nature. Mais nous, avec la médecine orthomoléculaire, en plus des plantes que nous utilisons, nous avons également des protocoles pour des compléments alimentaires. C’est-à-dire qu’en matière de dosage de compléments alimentaires, on peut combiner des plantes avec compléments alimentaires pour soigner n’importe quelle maladie. Parce que la médecine orthomoléculaire dit qu’aucune maladie n’est incurable. Toutes les maladies sont liées à une déficience nutritionnelle. Il suffit de corriger cette déficience là, pour qu’on puisse se soigner soi-même. Donc la plus importante pharmacie du monde, c’est le corps humain. C’est de ça qu’il est question ici. Et nous avons donc développé une gamme de produits qui sont utilisés aussi bien par des médecins, des pharmaciens que des patients qui viennent nous voir pour des problèmes divers de santé, notamment notre whisky dont on va parler avec un peu de détails, et d’autres produits qui sont là depuis. On a un café qui est prescrit par des médecins pour ceux qui souffrent de diabète. On a un diabétique de 35 ans de maladie qui a arrêté complètement de prendre des médicaments. Il n’utilise plus que notre café qui s’appelle « Coffee Live », et aujourd’hui il n’a plus de risque de complication comme l’insuffisance rénale, la faiblesse sexuelle, la perte de vision, etc. Tous ces problèmes là sont liés à l’accumulation des toxiques, des déchets qui viennent des molécules, des synthèses qu’on vend à travers notre pays,  à travers le monde.

Qu’est ce que vous proposez de façon concrète?

Nous proposons des solutions de santé aux gens. Ils viennent avec des maladies diverses, ils ne savent pas quoi faire. Ils ont fait le tour du monde, ils ont fait d’ailleurs le tour de la plupart des hôpitaux. Ils se disent qu’est ce qu’il faut faire ? On leur dit voilà ce qu’on va vous proposer. On sait comment la maladie arrive dans le corps, on va combattre la source de la maladie. Je vous rappelle que le pionnier de la médecine orthomoléculaire qui a été mon formateur Linus Pauling est la seule personne dans son domaine à avoir reçu deux Prix Nobel. Sa médecine aujourd’hui n’est connue à travers le monde parce que ce n’est pas une médecine qui rapporte des milliards aux grandes firmes pharmaceutiques.  Puisque si on demande à tout le monde de commencer à se soigner lui-même, avec son corps qui est la plus grande pharmacie du monde, vous comprenez que ceux qui fabriquent des médicaments là, qui sont en pharmacie, vont être en danger. Notre médecine est documentée, notre médecine suit un processus scientifique, qui n’a rien à envier à la médecine dite moderne, d’ailleurs qui s’appelle la médecine allopathie.

Lire aussi https://web.facebook.com/search/top/?q=dr%20hopson%20pharma

A votre avis, qu’est ce qui a bien favorisé l’éclatement de la médecine moderne ?

C’est intéressant de le savoir. Après la deuxième guerre mondiale, il y a toute une accumulation de produits chimiques qui étaient utilisés pendant la guerre pour fabriquer des bombes question de tuer des gens. Vous allez constater que les plus grandes compagnies pharmaceutiques, se trouvent aux Etats Unis et en Allemagne, parce que ce sont ces pays là qui étaient engagés dans la deuxième guerre mondiale. Ils fabriquaient des produits chimiques pour détruire l’ennemi. Après la guerre, ils se sont dit on va amasser ces produits chimiques, qu’est-ce qu’on va en faire maintenant, il n’y a plus de guerre ? Quelqu’un a eu une idée géniale, il dit « les gens sont malades, on peut commencer à fabriquer des produits avec. Et c’est comme ça qu’on se sert de ces produits chimiques pour commencer à créer des molécules qu’on espère, vont soigner des maladies. Comme il y avait beaucoup de maladies mystérieuses après la guerre, quelqu’un se disait au lieu de mourir, il faut qu’on m’injecte des produits chimiques dans le corps. Et maintenant, ils ne s’arrêtent pas là, ils se disent bon ça commence à marcher, mais il faut qu’on élimine l’ennemi. L’ennemi, c’est qui ? C’est celui-là qui pratique la médecine qui n’est pas la leur. Donc ils vont au Congrès américain, ils vont corrompre tous les Congressman là-bas, pour leur dire écoutez, si vous pratiquez la médecine et que vous n’êtes pas sortis d’une école de médecine, vous êtes illégaux, on doit vous mettre en taule. On crée des lois pour empêcher ceux qui ne font pas leur médecine, la médecine d’écriture, des ordonnances. Déjà, on élimine certaines pratiques de personnes qui soignaient des gens à ce moment là. Ils ne s’arrêtent pas là, ils vont dans des écoles de médecine, où ils commencent à injecter des sommes énormes. Ils sont mis dans le Conseil d’administration, après ils imposent le programme de formation des médecins. Ils disent, voilà ce que vous allez apprendre aux médecins. Donc, c’est eux qui disent maintenant, voilà une nouvelle molécule qui est arrivée, dites aux médecins qui sont là, qui vont sortir que pour traiter telle maladie, c’est telle ou telle molécule qu’il faut.

Ancien élève de Linus Pauling, double prix Nobel, Dr Hopson propose des produits qui "soignent toutes les maladies. Des couples vivent 110 à 115 ans dans certains pays en faisant l’amour tous les jours

Une exposition des produits.

Cela signifie-t-il que ces médecins et leurs médicaments ne soignent pas réellement ?

Ils ne soignent pas réellement. Ils ne sont là que pour la maintenance. Tôt ou tard, vous allez avoir des problèmes de complication, quand vous avez une molécule qui ne s’assimile pas au corps, parce que le corps est tellement intelligent qu’il peut assimiler les molécules. Mais il n’assimile que les molécules naturelles. Quand une molécule qui n’est pas naturelle entre dans le corps, c’est comme un étranger là dedans. Le corps ne peut pas l’assimiler, il peut peut-être gérer une situation, mais il ne peut pas soigner ça en profondeur. C’est de ça qu’il est donc question ici. Nous avons donc lancé une gamme de produits qui marchent déjà. Et notre rôle ici, c’est d’éduquer les gens. Leur dire que tout le monde a le droit de vivre longtemps. Il y a des médecins qui prennent mes produits, qui les vendent dans les cabinets, parce qu’ils ont reconnu l’efficacité de mes produits. Ils les prescrivent même à leurs patients. Il est question ici de dire aux gens, vous avez le choix : vous voulez aller vous intoxiquer, il n’y a pas de problème, vous allez a l’hôpital, il n’y a pas de problème, mais la maladie ne commence qu’au niveau cellulaire. Donc si vous prévenez la maladie au niveau cellulaire, elle ne va jamais se manifester. Ça veut dire que vous n’allez pas tomber malade, vous allez vivre longtemps, vous allez oublier la mort.

Quel autre commentaire vous inspire la médecine moderne et ses médicaments ?

C’est pour tuer le peuple. C’est une sorte de colonisation mentale qui s’est installée ici. L’Afrique doit sortir du joug de la domination internationale, la domination mondiale parce que l’Afrique a tout pour se soigner. L’Afrique n’a pas besoin d’importer un seul produit pour aucune maladie. Je vois des gens qui ont le cancer, l’insuffisance rénale qui vont à l’étranger, espérant trouver des soins là-bas, ils reviennent dans des cercueils. Aujourd’hui, on peut soigner presque toutes les maladies du monde. Je dois dire aux gens qui lisent cette interview qu’il faut absolument qu’ils comprennent que les solutions sont ici et que s’ils s’entêtent, c’est leur problème. Moi j’ai passé plus de deux tiers de ma vie aux Etats-Unis, je connais comment ce pays fonctionne de A à Z. Un truc comme la kinésithérapie qui est utilisée pour soigner le cancer, n’a que 5% de succès documenté. Imaginez qu’un naturopathe tuait 9 personnes sur 10, tu penses qu’il serait dehors ? On le mettrait en taule. Pourquoi vous pensez qu’un protocole de traitement qui ne soigne que 5 personnes sur 100 est toujours administré ? Et on le balance partout en Afrique et nos experts en cancer, au lieu de chercher d’autres solutions, se contentent de bombarder les produits chimiques dans les corps des gens. La plupart des gens qui ont le cancer souffrent et parfois ces produits chimiques accélèrent la mort et les patients meurent au bout de six mois. Donc on doit arrêter de penser que tout doit venir de l’extérieur ou bien que ce sont les Blancs qui maitrisent mieux les choses. Nos ancêtres avaient maitrisé la science. Ils avaient beaucoup de solutions sur place. D’ailleurs la plupart d’entre eux vivaient très longtemps. On s’inspire de ça aujourd’hui pour essayer de lancer un mouvement d’éducation pour dire aux gens. Vous n’avez pas besoin d’aller ailleurs, si vous avez un problème, soyez patients, le corps humain peut se soigner, mais il faut ramener les conditions qu’il faut pour le permettre de faire ce travail.

Dr. Hopson, on a souvent des produits naturels qui engendrent des effets secondaires dans le corps. Comment donc faire le distinguo entre le bon et le mauvais produit naturel ?

Le bon produit naturel, c’est simple. Moi, mes études ont été basées sur des tests à la fois in vitro, in vivo. C’est-à-dire des tests qui ont été faits en laboratoire et des tests qui ont été faits sur les animaux, sur les hommes. Toutes les plantes que nous utilisons ont été étudiées et ont été testées. Donc nous pouvons anticiper tous les effets de ces plantes là. Il y a des gens qui pratiquent la médecine naturelles, qui n’ont jamais testé leurs plantes. C’est-à-dire que ça passe du père en fils, il n’y a pas une documentation. Il y a des risques de complications dans des situations comme ça. Ils peuvent traiter une ou deux personnes. La troisième personne peut avoir des complications parce que ça n’a pas encore été étudié scientifiquement. A la différence de ce que nous faisons. Toutes nos plantes ont été étudiées scientifiquement. J’ai été primé meilleur chercheur par le ministère de la recherche scientifique ici au Cameroun. Ce n’est pas une faveur, ils ne me connaissent pas. Ils ont reconnu la pertinence de mes recherches. Je leur ai fait voir des produits. J’ai des milliers de témoignages des gens qui ont utilisé mes produits. Ils sont nombreux. On a également le fait que nos produits, avant de les mettre sur le marché, on les teste. Quand un produit ne satisfait pas encore les gens à 100%, on ne le met pas sur le marché. On a eu des produits qui ont satisfait 80% de personnes, on n’a dit non, ce n’est pas encore le temps, on les a retiré du marché. Nos produits n’ont aucun effet secondaire. Nos produits ne sont pas dangereux pour les gens, nos produits ne sont pas toxiques. Moi-même je les consomme. Ma maman à 88 ans, elle ne va pas l’hôpital, elle perdait la mémoire quand je suis arrivé au Cameroun parce que je n’étais pas là depuis des années. Depuis qu’elle utilise mes produits, elle a retrouvé sa mémoire, elle a la clarté mentale qu’il faut et elle n’a pas de problème. Je peux vous donner des milliers d’exemples des gens qui utilisent nos produits, parce que si nos produits avaient des problèmes, je pense qu’on aurait eu une ou deux personnes qui se plaignent, mais on n’a pas encore eu de gens. Quand certaines personnes arrivent et qu’elles nous disent qu’elles ne sont pas satisfaites, ça ne nous arrange pas. Comme je vous le disais, la plupart de nos produits ont 90% de satisfaction. On n’est pas encore satisfait. On se dit qu’on doit aller à 110 ou 115%. Donc nos produits n’ont pas de risque de santé, ne sont pas préjudiciables à la santé des populations. Il n’y a aucun risque contrairement à ce qu’on peut trouver là dehors, où il y a des produits qui n’ont pas passé le processus de rigueur scientifique pour être confirmés comme des produits de qualité.

Comment se passe le diagnostic chez Dr. Hopson. Et quels types de maladies vous soignez ?

Il y a deux options ici. Il y a des gens qui ont déjà fait leur test, qui sont déjà passés par des hôpitaux et n’ont pas trouvé de solution. Ils reviennent et nous disent leur situation. On leur prescrit des produits. Je vous ai parlé d’un diabétique de 35 ans de maladie, qui a fait tous les hôpitaux avec les meilleurs médecins du monde, qui a fait ses tests, il revient, il me dit, je me rends compte que de plus en plus je n’arrive pas à voir bien, je me rends compte que j’ai l’insuffisance rénale, je me rends compte que j’ai la faiblesse sexuelle, je suis diabétique depuis 35 ans. Il a trouvé ce qu’il faut chez moi. A ce stade, on vous donne deux ou trois produits, vous les utilisez, après on vous recommande de refaire les tests. Après un mois, vous verrez qu’il y a une amélioration, etc. C’est comme ça qu’on procède. Maintenant si quelqu’un arrive chez nous et qu’il veut avoir un bilan de santé, nous avons ce qu’il faut pour faire les bilans de santé. Mais nous préférons que ce soit le bilan d’un autre parce que ça nous donne plus de crédibilité quand c’est quelqu’un d’autre qui a détecté quelque chose et nous on vient on trouve la solution à cela. C’est un peu la procédure. Quand les gens viennent nous voir, on leur dit si vous avez fait le tour, et que vous n’avez pas trouvé de solution, venez on à la solution. On a des success story pour les cancers. Entre 6 et 8 mois, on soigne n’importe quel cancer. Si le malade est capable d’avaler les médicaments, il sera guéri, mais quand les gens arrivent tard, pour vous demander de soigner le cancer, ça ne peut pas marcher. Il était à l’hôpital, rien n’a marché la bas, le malade ne peut plus respirer ni manger, il vient nous voir, on ne peut pas soigner ces genres de personnes. Mais si quelqu’un a encore tous ses sens et qu’il peut avaler quelque chose, on va le soigner. Au delà du cancer, il y a d’autres maladies, les maladies cardio-vasculaires, qui sont responsables de la plupart des décès. On soigne le diabète, l’hypertension naturellement, on soigne aussi d’autres maladies gynécologiques. Il y a des femmes qui viennent et nous disent, j’ai des kystes, fibromes, j’ai des problèmes de fertilité ; on leur prescrit des choses, elles reviennent toutes joyeuses une semaine plus tard. Il y a une centrafricaine qui avait des kystes qui est venue nous voir. Elle a pris l’un de nos whiskies, après une semaine, elle revient nous voir et nous dit, «je n’ai plus de douleur. Je voudrai que vous alliez en Centrafrique avec moi en juin parce que vos produits ont marché pour moi.» On a plein de gens qui viennent nous voir. Nos produits ne sont pas seulement faits pour le Cameroun. C’est le résultat de plus de 25 ans de recherche. Nous voulons aider le monde, nous voulons que le monde comprenne que l’Afrique peut enfin soigner le monde au lieu que le monde vienne soigner l’Afrique. On a tout ce qu’on a besoin pour soigner la plupart des maladies dans le monde entier. On n’a pas à dépendre des produits chimiques, des molécules de synthèse. D’ailleurs j’ai fait une proposition au ministère de la santé publique pour leur dire qu’on peut éradiquer le paludisme en trois ans, ils n’ont pas été favorables. J’étais aux Etats-Unis où je prenais des médicaments de l’hypertension, je me suis révolté. J’ai dit, je ne peux pas créer cette dépendance là et c’est comme ça que je suis entré dans la recherche. J’ai développé un café qui est l’un des meilleurs du monde, sinon le meilleur du monde parce que mon café est importé aux Etats-Unis, les gens l’importent de part le monde. Les gens sont aux Etats-Unis et me demandent d’envoyer ce café que j’ai produit ici au Cameroun. Ça veut dire que c’est un produit de qualité parce qu’ils ont tous les choix là-bas aux Etats-Unis.

Ce café que vous produisez est votre produit phare? Qu’est ce qu’il soigne?

Ancien élève de Linus Pauling, double prix Nobel, Dr Hopson propose des produits qui "soignent toutes les maladies. Des couples vivent 110 à 115 ans dans certains pays en faisant l’amour tous les jours

C’est le premier produit phare. On a le whisky que nous produisons qui a remplacé le café comme le premier produit phare parce qu’on a un whisky avec 86 plantes médicinales, qui fait des merveilles dans le corps. C’est alcoolisé. Et c’est ce que vous devriez comprendre encore, j’ai un café qui soigne le diabète, qui prévient des AVC, mais qui ne vous empêche pas de dormir ou de rester éveiller. Mon café a des verdures. C’est pour ça qu’il est commandé partout dans le monde. Maintenant on a lancé un whisky qui a aussi un grand succès, c’est le premier whisky qui a 86 plantes médicinales, et le premier whisky qui soigne plus de 100 maladies. C’est-à-dire, ce whisky là en réalité quand il arrive dans le corps, il cherche à retrouver tous les petits bobos, toutes les petites maladies qui se trouvent dans le corps et commence à les agresser immédiatement. Nous avons des gens qui sont venus vers nous, ils ont seulement dégusté et immédiatement ils ont trouvé satisfaction. Donc, c’est un whisky que tout le monde doit avoir parce que c’est l’assurance santé dans une bouteille. La plupart des problèmes que les gens ont : paludisme, hypertension, diabète, ce whisky va agresser ça. Vous avez des maux de ventre, vous avez des problèmes gynécologiques, ce whisky va arranger ça, vous avez des problèmes de nerfs, ce whisky va les agresser. Donc c’est un whisky qui a beaucoup de plantes parmi lesquelles les super plantes du monde que nous avons étudiées aux Etats Unis. On a la chance d’avoir certaines de ces supers plantes ici au Cameroun, donc on les exploite, en plus de certaines plantes que nous importons d’ailleurs pour fabriquer ce whisky. Ce n’est pas le whisky qui prédomine, mais c’est des plantes qui prédominent, mais on a besoin d’un peu d’alcool. L’alcool abusé est un problème. L’alcool en modération est utile pour la santé. C’est démontré aujourd’hui. Si vous prenez un peu d’alcool, vous allez vivre longtemps que celui qui n’en prend pas. C’est une réalité. L’alcool vient dans le corps, c’est un cardioprotecteur, c’est un nettoyant. Notre whisky n’a aucun risque pour la santé parce qu’il a un peu d’alcool, mais c’est des plantes qui font le travail dans le corps.

Où trouve-t-on vos produits ?

Pour l’instant, ce whisky n’est produit qu’à Douala. Si vous êtes à travers le monde, vous avez un parent ici, un frère ou une sœur que vous voulez aider, achetez ce whisky pour cette personne. C’est l’assurance santé. Il y a un monsieur qui est revenu de France l’autre jour, il m’a appelé pour me dire qu’il a l’un de ses frères qui est arrivé ici, «je lui ai fait gouter ton whisky, mon frère a tellement de problèmes. Il a l’hypertension, le diabète.» Il m’a appelé, il a passé une commande. Donc les gens viennent ici et achètent ce whisky. Ceux d’ici ne l’ont pas encore découvert, mais ils vont le découvrir tôt ou tard. Bientôt nous allons lancer une campagne de promotion. Vous pouvez commencer par ce whisky pour améliorer votre santé, il y a beaucoup de gens qui ne prennent que ça. Vous prenez un bouchon le matin et un autre bouchon le soir et ça agresse plusieurs problèmes de santé dans le corps. Après, on vous donne d’autres conseils parce que nous ne sommes pas seulement là pour vendre des produits, nous jouons aussi le rôle de conseiller pour leur dire comment ils peuvent utiliser leurs corps pour se soigner parce que le corps, c’est la plus grande pharmacie du monde. Il faut insister là-dessus. Ce n’est pas la pharmacie d’à coté, si vous comprenez pourquoi vous tombez malade. Est-ce que vous êtes déjà posé la question de savoir pourquoi vous tombez malade ? On tombe malade pour deux raisons seulement : premièrement parce qu’on a une déficience nutritionnelle. Quand vous ne donnez pas au corps ce qu’il lui faut comme nutriment pour se défendre contre les pathogènes et les attaques ou bien les attaques sur nos cellules qui sont faites par des radicaux libres, le corps va se fragiliser. Il y aura un déséquilibre. On va tomber malade. La deuxième raison, c’est quand on a un taux de toxicité très élevé. Quand on a trop de déchets dans le corps, on fragilise notre système de défense. Même si on mange bien, quand on des déchets dans le corps, on va tomber malade. Donc pour ne pas tomber malade, il faut éviter ces deux choses là. Il faut éliminer les déchets régulièrement, et puis faire des corrections de toutes les déficiences notionnelles qu’on peut avoir. Nos produits sont là pour le faire. Quand vous commencez à prendre notre whisky dès le matin, les gens qui ont des problèmes de constipation par exemple, vont avoir une digestion facile, c’est la première élimination. Après, ils vont commencer à transpirer, c’est une deuxième élimination, c’est-à-dire, ça purifie le sang. Ça nettoie les cellules, ça nettoie tous nos organes vitaux. Donc ces produits sont là pour faire le nettoyage. En plus de cela, ils sont là pour corriger les déficiences. Donc si vous commencez à corriger les déficiences avec ces produits, avec les conseils alimentaires qu’on vous donne, vous faites les ajustements qu’il faut, je vous garantis que vous allez tomber de moins en moins malade, vous allez être éloignés de l’hôpital et vous allez vivre longtemps et oublier la mort.

Où est situé votre laboratoire où les analyses sont effectuées?

Nous avons notre laboratoire ici à Douala. Il est en sécurité. On ne le fait pas visiter aux gens parce qu’on a certaines maladies un peu délicates qu’on soigne ici et on ne veut pas que certaines personnes soient au courant. J’ai eu une attaque l’autre jour, une attaque bactériologique il y a deux semaines, quelque chose que je n’ai jamais eue dans ma vie. Je l’ai soignée parce que je savais ce qu’il fallait faire pour la soigner. Donc on a des ennemis là dehors qui ne veulent pas que les choses changent. J’ai pu me débarrasser de cela, imaginez si je ne pouvais pas le faire. Nous préférons recevoir des gens dans notre bureau qui est à Akwa.

En tant que médecin Dr Hopson, pensez-vous que les vaccins qui sont administrés aux enfants protègent réellement contre des maladies ?

Ancien élève de Linus Pauling, double prix Nobel, Dr Hopson propose des produits qui "soignent toutes les maladies. Des couples vivent 110 à 115 ans dans certains pays en faisant l’amour tous les jours

Des produits en exposition.

Moi je ne pense qu’on a besoin des vaccins. J’ai sorti un produit ici qui s’appelle « STOP Palu » que j’ai d’ailleurs présenté au ministère de la Recherche scientifique. C’est un produit fabriqué à base des plantes. J’ai fait une sélection de 12 plantes médicinales locales et j’ai formulé quelque chose qui agresse tous les problèmes de paludisme. C’est la même chose qu’on peut faire pour la prévention. Moi, quand je faisais l’exposition le mois dernier, il y avait un petit enfant d’un an, qui avait toujours des petits problèmes, il avait la toux, le rhum etc. Sa grand-mère venait chaque matin, prendre une petite dégustation de notre whisky pour donner à cet enfant d’un an. Après une semaine, l’enfant n’avait plus de problème. Il courait dans tous les sens. On peut utiliser des vaccins naturels. Le vaccin est le business, un peu comme le paludisme. J’ai fait des propositions pour éradiquer le paludisme, on m’a dit «vous voulez éradiquer le paludisme pourquoi?» J’ai dit, «si le palu coûte cher aux gens sur le plan économique, pour quoi ne pas l’éradiquer une fois pour toute?» Moi, si j’ai la possibilité, je ne peux pas faire vacciner mes enfants, je vais simplement leur donner des produits. Il y a des femmes enceintes qui peuvent en prendre pendant la grossesse. Vous donnez à un enfant juste la petite quantité qu’il lui faut, vous allez voir que la plupart des maladies que les autres enfants ont, il ne les aura pas. Et il sera encore plus fort.

Pour sortir de notre entretien, à quoi sert la «Cure de 90 jours» que vous proposez à vos clients?

La «Cure de 90 jours», il faut d’abord comprendre qu’on a trois types d’âge. On a l’âge chronologique qui est sur votre acte de naissance, on a l’âge biologique qui est votre âge réel, c’est-à-dire que vous pouvez avoir l’âge chronologique de 50 ans, mais en réalité, si vous ne vous êtes pas occupés de votre corps, vous pouvez avoir le corps de quelqu’un qui a 70 ans. L’âge biologique sera de 70 ans. L’âge là est très important. On a un troisième âge qu’on appelle l’âge psychologique. C’est ce que vous faites de vous, comment vous vous projetez  à travers votre univers. Il y a des gens qui sont jeunes, mais qui pensent qu’ils sont vieux dans leur tête. Du fait qu’ils imaginent qu’ils sont vieux, ils projettent un âge plus avancé que leur âge. De même qu’il y a des gens qui sont vieux, et qui imaginent qu’ils sont jeunes et ils sont convaincus et se comportent comme des jeunes. Leur âge psychologique est plus jeune que leur âge réel. Donc si vous voulez éliminer les maladies, vous pouvez vous rajeunir de 20 ans, avec notre Cure de 90 jours. Pendant les 90 jours, on vous donne une série de produits qui vous permettent de restaurer vos fonctions, de permettre au corps de se soigner. On élimine dans vos artères le mauvais cholestérol, on nettoie vos organes vitaux, on vous nettoie le corps de l’intérieur comme de l’extérieur, tous les organes. On vous rajeunit donc de 20 ans. A la fin de cette cure de 90 jours, vous allez avoir le cœur d’un jeune qui a 20 ans de moins que vous par exemple. C’est une cure très importante pour des gens qui ont des sérieux problèmes de santé. Il y a des gens qui se soucient de leur santé et ne veulent pas avoir des risques. Parce que quand la maladie commence à se développer, elle se développe au niveau cellulaire. Vous ne pouvez pas la voir, elle ne se manifeste pas. C’est quand elle se manifeste au niveau organique qu’on vous amène à l’hôpital, on fait des scanners, alors si vous étouffez la maladie au niveau de la cellule, elle ne va jamais se manifester. Vous ne saurez même pas que vous devriez être malade. Donc avec cette cure là, vous allez éviter la maladie à la source. Vous nettoyez le corps et vous empêchez à la maladie de se manifester, en même temps que vous vous rajeunissez sur le plan biologique. Ça se manifeste également au niveau physique. Vous ralentissez le processus de vieillissement.

Entretien avec Didier NDENGUE    

Share.

About Author

Un commentaire

Leave A Reply