Monnaie électronique : Le « bitcoin » débarque sur le marché camerounais

0

Le Fricacoin est la monnaie virtuelle, introduite dans le circuit du financement, par la plateforme PayKap.  

PayKap,  un fournisseur des services de paiement en ligne, a introduit  sur le marché camerounais, une monnaie virtuelle africaine baptisée «Fricacoin-FRI ». L’annonce a été faite le 02 février 2018 à Douala par le directeur de l’entreprise et inventeur du concept, Dr. Dalvarice Ngoundjou. Première crypto-monnaie africaine, dit-il, le fricacoin est destiné au financement d’un nouveau service de mobile Money. Un financement  qui selon son concepteur, est  nécessaire pour soutenir l’expansion de nouveaux marchés et développer des services améliorés avec le Bockchain, une base de données, distribuée, décentralisée, librement accessible à toutes les parties impliquées dans la chaine de transaction via Internet.

PayKap,  un fournisseur des services de paiement en ligne, a introduit  sur le marché camerounais, une monnaie virtuelle africaine baptisée «Fricacoin-FRI

 Aujourd’hui, en termes de parité, 1 million de fricacoins  est égale à 10 euros (€), soit environ 6550 FCFA. «Il y a beaucoup de critiques  concernant la volatilité de la valeur des crypto-monnaies. C’est un fait. Par contre, les jetons FRI  sont différents. Ils sont comme des actions des entreprises. Et comme toute entreprise, la valeur de ses actions augmentent avec  la croissance de l’entreprise, les profits sont partagés en fonction du nombre de jetons FRI possédés par un détenteur », explique Dr. Dalvarice Ngoundjou.

Pour permettre à ceux qui s’intéresseront au projet au démarrage de gagner substantiellement avec le temps, le concepteur a  voulu que le nombre maximum de jetons à émettre ait une valeur très faible.  Par exemple, si chacun des 250 millions de clients Mobile money  en Afrique noire achète 1 euro de jetons FRI, soit 100 000 jetons FRI pour développer Paykap et avec un profit projeté de 15 000 millions de dollars en 2019. Alors chaque client gagnerait  très vite 6 dollars, soit une croissance d’environ 600% en un an.

Les crypto-monnaies, dont le Bitcoin est aujourd’hui la plus en vue, sont des actifs virtuels qui allient d’énormes puissances de calcul et un réseau de serveurs sur lesquels se stockent des données partagées. Contrairement aux devises ou monnaies classiques, les crypto-monnaies sont décentralisées, ce qui signifie qu’elles ne sont émises ou garanties par aucune banque centrale et ne relèvent donc pas de la compétence des régulateurs étatiques ou d’une union monétaire. Selon le dernier rapport du cabinet américain « Research and Markets », le marché mondial de la technologie des crypto-monnaies et du Blockchain enregistrera une croissance de 35,2% au cours de la période 2016-2022. L’essentiel de cette croissance se fera principalement en Amérique. Cette dernière constituera la première région de la croissance du marché de la crypto-monnaie. Ensuite viendront l’Europe, l’Asie-Pacifique et l’Inde.

 C.H.

Share.

About Author

Leave A Reply