Rendez-vous/ Fiac 2018 : Douala compte les jours

0

La ville accueille la Foire internationale des affaires et du commerce, Fiac, du 24 mars au 8 avril courant. Un évènement placé sous le patronage du chef de l’Etat.

Du 24 mars au 8 avril 2018, le cœur de la capitale économique battra au rythme de la Foire internationale des affaires et du commerce de Douala, la Fiac. Les préparatifs de cette fête du commerce se peaufinent. Camtel Bépanda est le site de cette première édition. Aucune fausse note, à huit semaines du rendez-vous. C’est l’assurance des organisateurs, faite devant la presse ce jeudi 1er février 2018 à Douala. Selon Pierre Zumbach, président de la Fondation internationale Inter-Progress -qui est mandatée pour organiser l’évènement- «au stade actuel des enregistrements, la Fiac 2018 va accueillir quelques 500 exposants exerçant dans toutes les formes de commerce, avec en proue, les filières de grande consommation

Du 24 mars au 8 avril 2018, le cœur de la capitale économique battra au rythme de la Foire internationale des affaires et du commerce de Douala, la Fiac. Les préparatifs de cette fête

Pierre Zumbach (à gauche) et Mincommerce (à droite).

En clair, les produits ‘‘made in Cameroon’’ seront en vitrine, notamment à travers les Petites et Moyennes entreprises, les Petites et Moyennes industries. «Nous pouvons confirmer la participation de 50 Pme artisanales du Grand-Nord, sélectionnées pour la qualité de leurs productions, ainsi que 100 Pme invitées par le ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire.»  L’organisation confie également que «des négociations sont en finalisation pour implanter la Fiac 2018, un  pool des marchés de la ville de Douala sous coordination du marché Mboppi. Cet espace imaginé et encouragé par le ministre du Commerce devrait accueillir 50 commerçants de tous les marchés de la ville.» Seront aussi présentes à la Fiac, les entreprises qui exercent des activités commerciales sud-africaines, de la Ceeac (Communauté économique des Etats de l’Afrique Centrale).

En effet, la Fiac «s’annonce comme une grande plateforme de commerce d’Afrique Centrale. Douala a été choisie à dessein, du fait de sa forte démographie, de la nature diversifiée des activités productives qui y sont menées», explique le ministre du Commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana. Le Mincommerce tient à préciser que la Foire internationale des affaires et du commerce de Douala est différente de tous les autres rendez-vous commerciaux, notamment de Promote. «La Fiac se démarque du salon Promote de part  sa vocation essentiellement foraine, la foire. Et en ce qu’elle vise l’émergence d’un secteur productif fort, se positionnant comme un accélérateur des nouveaux outils promotionnels. Il s’agit en grande vitrine d’une opportunité inestimable de mise en exergue des produits made in Cameroon. C’est aussi l’occasion de promouvoir le consommer camerounais. La Fiac est tout,  sauf une réplique de Promote.» La Fiac se déroulera après chaque deux ans, «les années paires, en alternance avec Promote qui se déroulera les années impaires» ponctue le ministre.

Valgadine TONGA       

Share.

About Author

Leave A Reply