Christian Yoka : «Les accès Ouest de Douala sont à un taux de réalisation de 95%»

0

Le directeur régional de l’Agence Française de Développement, AFD, a présidé la cérémonie d’exposition photos des acteurs impliqués dans les chantiers de la route nationale numéro 3 (RN3) le 22 janvier 2018 à l’Institut Français du Cameroun (IFC), antenne de Douala. Ces projets sont financés à hauteur de plusieurs milliards par son institution. Nous lui avons tendu notre micro pour faire le point d’avancement de ces travaux.

Qu’est ce qui justifie cette exposition  dans les locaux de l’IFC-Douala?

Le directeur régional de l’Agence Française de Développement, AFD, déclare que les travaux du pont sur le Wouri ont déjà coûté près 130 milliards de FCFA

Christian Yoka.

L’axe central que constitue la RN3 est financé par l’Agence française de développement, AFD. Cet axe qui inclut les accès Est, le second pont sur le Wouri, et les accès Ouest, sont autant de projets qui sont financés par l’Agence française de développement, AFD. Des projets qui s’achèvent aujourd’hui (22 janvier 2018) et des projets qui vont changer des conditions de circulation dans la ville. Et ce que nous avons voulu faire à travers cette exposition, c’est de permettre aux hommes et aux femmes qui ont été impliqués dans ces projets, de faire part de leurs témoignages.

Quel est le mode de financement de ces différents projets?

Le mode de financement des projets par l’ AFD est double. D’une part vous avez des financements apportés par l’ AFD, soit sous forme de prêt directement, soit à travers le mécanisme que vous connaissez bien du C2D, et un autre mode de financement, c’est le budget de l’Etat lui-même.

Etes-vous satisfait de l’état d’avancement des travaux ?

Je tire un bilan extrêmement positif parce que la plupart des travaux sont en train de s’achever. Les accès Est sont déjà achevés, le pont sur le Wouri est terminé, nous sommes en train de travailler sur les voies d’accès maintenant, qui devront s’achever dans quelques mois et enfin les accès Ouest sont à un taux de réalisation de 95%. Dans les quatre prochains mois, tout ça sera terminé. Pour un bailleur de fonds, pour des projets de cette envergure, nous tirons un bilan extrêmement positif, parce que ces projets s’achèvent et je crois, pour le bénéfice des usagers.

Combien cela a-t-il couté à l’AFD jusqu’à ce jour ?

Le chantier sur le pont du Wouri emploie à peu près 500 personnes. Si je mets bout à bout les différents axes qui ont été financés, c’est à peu près 1400 personnes qui ont travaillé sur ces chantiers, ce qui représente quand même quelque chose de considérable. Parlant de l’enveloppe du pont sur le Wouri, nous sommes à peu près 130 milliards de FCFA. Sur les accès Est, nous sommes à, je parlerai en Euro, à environ100 millions d’euro, et sur les accès Ouest, on a le même type d’enveloppe. Donc vous voyez que ce sont des montants colossaux qui ont été mobilisés par des pouvoirs publics et pour cause, l’enjeu est de taille. Il ne faut pas oublier que ce corridor est l’un des principaux corridors d’accès, non seulement aux principales routes nationales du pays, Ouest, Est, Nord…mais aussi à la sous-région.

Propos recueillis par Didier NDENGUE  

Share.

About Author

Leave A Reply