Sécurité alimentaire : Des produits laitiers dangereux sur le marché

0

L’alerte a été lancée par le ministre des Mines, de l’Industrie et du Développement technologique, Ernest Gbwaboubou. Les produits laitiers de la maison Lactalis sont soupçonnés d’être à la cause d’une épidémie.

Dans une correspondance du 26 décembre 2017, le ministre des Mines, de l’Industrie et du Développement technologique, Ernest Gbwaboubou. informe le ministre des Finances et le directeur général des Douanes qu’une «alerte a été diffusée par la plateforme de partage d’informations internationales sur la sécurité sanitaire des aliments dénommée ‘‘Infosan’’.» L’alerte fait état de ce qu’une «potentielle épidémie d’infection à la Salmonella Agona a été détectée en France, causée par des produits laitiers exportés au Cameroun, appartenant à la marque Lactalis.» Lactalis est propriétaire des marques Président, Bridel, Celia, Laicran, Lactel, Le Roitelet…  Ernest Gbwaboubou demande par conséquent au Minfi et au Dg des douanes de prendre les mesures appropriées «relevant de votre compétence».

L’alerte a été lancée par le ministre des Mines, de l’Industrie et du Développement technologique, Ernest Gbwaboubou. Les produits laitiers de la maison Lactalis sont soupçonnés d'être à la cause d'une épidémie.

Le même 26 décembre, le groupe Lactalis a, en accord avec «les autorités sanitaires françaises, procédé au retrait, et rappel tous les produits de nutrition infantile, laits et céréales fabriqués depuis le 15 février 2017». La société indique aux consommateurs que «ces produits font l’objet d’une suspicion de présence de Salmonelle, et d’un retrait du marché à titre de précaution.» Raison pour laquelle les autorités camerounaises doivent agir pour la sécurité de la population. Surtout que Lactalis International recommande aux consommateurs qui détiendraient tous les produits de nutrition infantile, laits et céréales «de ne pas les consommer, et de les rapporter en pharmacie.» La société tient tout de même à observer que «tous les autres produits sont sains et ne sont aucunement concernés par ce rappel

Le site www.usinenouvelle.com écrit : «Vendredi 22 décembre, le pôle santé publique du parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire suite à la contamination par des salmonelles de laits infantiles produits par l’usine de Lactalis à Craon (Mayenne), a indiqué une source judiciaire à  franceinfo le mardi 26 décembre. L’enquête est ouverte pour les chefs de blessures involontaires, mise en danger de la vie d’autrui et tromperie aggravée par le danger pour la santé humaine. Le 21 décembre, Lactalis a rappelé la totalité de ses produits infantiles et nutritionnels fabriqués ou conditionnés dans l’usine de Craon depuis le 15 février 2017, ajoutant 720  lots supplémentaires aux précédents rappels. Sont concernés des produits de la marque Picot (poudres et céréales infantiles), Milumel (poudres et céréales infantiles) et Taranis (mélange d’acides aminés en poudre destinés au traitement de pathologies), liste Lactalis

Pour précision, les Salmonelles sont des bactéries responsables de la maladie appelée Salmonellose. Elles sont généralement à l’origine d’une gastro-entérite bénigne ou des infections graves, en particulier chez les jeunes enfants, les personnes âgées et les personnes immunodéprimées.

Valgadine TONGA

Share.

About Author

Leave A Reply